Sikorsky CH-53 Sea Stallion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
CH-53 Stallion
Image illustrative de l'article Sikorsky CH-53 Sea Stallion
CH-53D à l'atterrissage

Rôle Hélicoptère de transport lourd
Constructeur Sikorsky Aircraft Corporation
Premier vol
Mise en service 1966
Date de retrait Toujours en service
Nombre construit environ 500
Équipage
3
Motorisation
Moteur General Electric T64-GE-412
Nombre 2
Type Turbine
Puissance unitaire 3 695 ch
Nombre de pales 6
Dimensions
Diamètre du rotor 22,02 m
Longueur 20,47 m
Masses
À vide 10 490 kg
Charge utile 37 hommes + équipement kg
Maximale 19 050 kg
Performances
Vitesse de croisière 278 km/h
Vitesse maximale 299 km/h
Distance franchissable 839 km

Le Sikorsky CH-53 Stallion est un hélicoptère lourd militaire américain capable de transporter jusqu'à 55 personnes, bien que sa capacité habituelle soit de 37 hommes de troupes avec leur équipement. La version améliorée CH-53E Super Stallion est capable d'emporter jusqu'à 15 tonnes de charge.

Construit à plus de 400 exemplaires en plusieurs versions depuis 1964, le CH-53 a été exporté vers l'Allemagne — qui l'a fabriqué sous licence, l'Autriche, le Mexique, l'Iran et Israël.

Huit hélicoptères de ce type prirent part à l'opération Eagle Claw en 1980.

Versions[modifier | modifier le code]

  • CH-53K : Devrait entrer en service vers 2015 dans l'USMC. Cette version doit pouvoir permettre l’emport d’une charge de 13,5 tonnes, avec un rayon d’action de 110 milles nautiques, soit un doublement des capacités actuelles des CH-53E. Un accroissement de la cabine de 15 % permettra le transport de 37 à 55 fan­tassins, selon la configuration. La nouvelle motorisation, qui s’appuie sur des GE38-1B, permettrait de porter le poids total au décollage à 84 700 livres (38 400kg), avec une altitude opérationnelle de plus de 4 000 mètres. Le développement du CH-53K devrait passer, en 2010, une revue du design, avant les premiers vols attendus vers 2010-2011. L’USMC prévoit en 2009 une livraison de 156 appareils au total, au rythme de 15 machines par an[1].

Opérateurs[modifier | modifier le code]

Un CH-53 américain héliporte un véhicule britannique au Koweït.
Drapeau de l'Autriche Autriche
  • L'armée de l'air autrichienne en a commandé deux en 1968. Livrés en 1970 ils sont vendus en 1981 à Israël à cause des coûts élevés d'opérations.
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
  • L'armée de terre allemande dispose de 89 appareils en service [Quand ?] au sein du Heeresflieger, mais ce nombre sera réduit à 80 (20 CH-53GS, 6 CH-53GSX, 40 CH-53GA et 14 CH-53G).
    • Mittleres Transporthubschrauberregiment 15
    • Mittleres Transporthubschrauberregiment 25
    • Mittleres Transporthubschrauberregiment 30
    • Heeresflieger Waffenschule (Entraînement)
    • Erprobungsstelle 61 (Essai)
Drapeau du Mexique Mexique
Drapeau de l’Iran Iran
  • La Marine iranienne en possède 6 RH-53Ds issues du gouvernement prérévolutionnaire.
Drapeau d’Israël Israël
Drapeau des États-Unis États-Unis
  • US Marine Corps
    • 1st Marine Aicraft Wing, Fleet Marine Force Pacific
    • 2nd Marine Aicraft Wing, Fleet Marine Force Pacific
    • 3rd Marine Aicraft Wing, Fleet Marine Force Pacific
    • 1st Marine Brigade, Fleet Marine Force Pacific
    • 4th Marine Aicraft Wing (Réserve)
    • Marine Corps Development and Education Command (Entraînement)
  • US Navy
    • Anti-Submarine Warfare Wing Pacific
    • Fleet Air Mediterannean
    • Fleet Western Pacific
    • Helicopter TActivam Winf One
  • US Air Force
    • 601st TAAS
    • 601st TCW
    • 1551st CCTS
    • 1550TH CCTW
  • Heavy Lift Helicopters, compagnie privée

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) CH-53K: The U.S. Marines’ HLR Helicopter Program, 21 avril 2009

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Ordre de désignation

S-61 - S-62 - S-64 - S-65 - S-67 - S-69 - S-70

Liens externes[modifier | modifier le code]