Republic Aviation Company

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Republic.
Logo de la Republic Aviation.

La Republic Aviation Corporation issue de la Seversky Aircraft Company était un avionneur américain basé à Farmingdale, Long Island, État de New York.

Fondée en 1931, la société fut absorbée par Fairchild Aircraft en 1965. Elle a conçu et produit un nombre important d'avions de combat.

Les origines[modifier | modifier le code]

La Seversky Aircraft Company fut créée en 1931 par Alexander Seversky, immigrant d'origine russe, et ancien pilote de la Première Guerre mondiale (plus de 50 missions de combat), où il a par ailleurs perdu une jambe.

À la création de l'entreprise, beaucoup de ses collaborateurs, pilotes ou ingénieurs étaient des immigrants russes ayant échappé aux purges de Staline. Son épouse a également participé à la conception de nombreux projets.

Dès 1931 Seversky conçut un appareil, le SEV-3, qui pouvait être équipé indifféremment de flotteurs ou d’un train fixe. Le SEV-3 connut un succès assez étonnant compte tenu de la concurrence et de la conjoncture économique. L’USAAC commanda 30 appareils à train d’atterrissage (BT-8) et la Colombie acheta trois exemplaires en version amphibie.

En 1936, Seversky remporte un programme pour un nouveau chasseur pour l'USAF et commence à produire le P-35 qui entra dans l'histoire le 7 décembre 1941, où il devient le premier chasseur à combattre les Zéros japonais pendant l'attaque de Pearl Harbor.

Republic Aviation[modifier | modifier le code]

Fin 1939, malgré la commande de 77 exemplaires du P-35 par l’USAAC et la Suède, Serversky perdit beaucoup d'argent, ne put empêcher la faillite de son entreprise [1] et fut forcé à démissionner de la compagnie.

Avec la nomination d'un nouveau président et une nouvelle organisation, l'entreprise changea de nom et devient Republic Aviation.

Dans le même temps, l'entreprise modifia le P-35 (AP-4) qui au vu des améliorations devient le Republic P-43 Lancer. 272 exemplaires furent construits et 108 furent envoyés en Chine, dont certains se retrouvèrent entre les mains des Tigres volants, où ils furent utilisés pour combattre l'armée japonaise.

En 1940 l'ingénieur en chef de Republic, Alexander Kartveli, dessine le projet d'un des avions les plus célèbres de la Seconde Guerre le P-47 Thunderbolt. Le P-47 fut mis en service d'abord par la RAF qui l'utilisa pour l'escorte à long rayon d'action de ces bombardiers.

Après la seconde Guerre Mondiale[modifier | modifier le code]

Ce fut la période la plus faste pour l'entreprise avec tout d'abord l'apparition du P-84 Thunderjet (rebaptisé F-84 après 1962), dont 4.450 exemplaires furent construits. Vinrent ensuite la version à aile en flèche du F-84, F-84F avec 2700 exemplaires et enfin le F-105 Thunderchief dont 833 furent construits.

Les dernières années[modifier | modifier le code]

En décembre 1957, la compagnie créa une division hélicoptère, et construisit sous licence l’Alouette III pour le marché nord-américain. Mais les ventes furent très limites.

Afin d’essayer de sauver la société, Republic voulut modifier son XF-12 en avion de transport rapide, mais les compagnies aériennes ne trouvèrent aucun intérêt dans cet avion.

Au début des années 1960, Fairchild acheta des actions de Republic, et fin 1965 acquit l’ensemble de la société Republic. Republic devint Republic Aviation, Division de Fairchild Hiller, est cessa d’exister en tant que compagnie indépendante. Republic Aviation construisit l’A-10 qui fut le dernier appareil à porter le Nom de Republic.


Avions militaires[modifier | modifier le code]

  • P-41
  • XP-44
  • P-69
  • P-72
  • XF-103
  • Hélicoptère Alouette (Sous Licence)

Avion Civil[modifier | modifier le code]

  • RC-3 Seabee Hydravion

Références[modifier | modifier le code]

  1. Mach 1, vol 7 page 1976
  • Article Biographie New York Times, 26 aout 1974.
  • Mach 1, l'encyclopédie de l'aviation, vol 7 Ed Atlas

Sur les autres projets Wikimedia :