Gottlieb Daimler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Daimler.

Gottlieb Daimler

alt=Description de l'image Gottliebdaimler1.jpg.
Naissance 17 mars 1834
Schorndorf (Allemagne)
Décès 6 mars 1900 (à 65 ans)
Stuttgart
Nationalité Allemand
Profession

Gottlieb Daimler (originellement Däumler) (17 mars 1834, Schorndorf - 6 mars 1900, Stuttgart) est un ingénieur allemand en mécanique de génie. Coinventeur des moteurs à essence, pionnier de l'automobile, inventeur de la moto en 1885, et fondateur de la marque d'automobile Daimler Motoren Gesellschaft, rebaptisée Daimler-Benz AG, puis Mercedes-Benz après fusion avec Karl Benz en 1926. La marque anglaise Daimler Motor Company est fondée en 1893 sur les bases des licences d'exploitation des brevets de Goettlieb Daimler et rachetées par Frederick Richard Simms.

Atelier historique de Gottlieb Daimler à Stuttgart devenu musée
Invention de la moto par Gottlieb Daimler et Wilhelm Maybach en 1885
Automobile Daimler de 1886
Camion à moteur Daimler de 1896
Mercedes Simplex à moteur Daimler de 1902

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît à Schorndorf dans le Würtemberg à environ 30 km de Stuttgart en Allemagne de l'Ouest.

Gottlieb Daimler commence à travailler comme ingénieur en mécanique dans l'industrie de Graffenstaden en Alsace avant de reprendre ses études de mécanique en 1857 à l'Université de Stuttgart.

1865 il se lie d'amitié avec son compatriote inventeur et industriel Wilhelm Maybach (futur associé).

1867 il épouse Emma Kunz avec qui il a six enfants.

Constructeur de moteur Deutz AG[modifier | modifier le code]

En 1869 il obtient un emploi comme dessinateur industriel chez un constructeur de moteurs Allemand à Karlsruhe, entreprise dirigée par l'ingénieur inventeur du moteur à essence Nikolaus August Otto. Il fait par la suite embaucher son ami Wilhelm Maybach. Ils développent un moteur fonctionnant au gaz d'éclairage. Trois ans plus tard, en 1872, il devient directeur technique et s’associe avec Nikolaus August Otto pour fonder Deutz AG, constructeur de moteurs à gaz fixes.

Inventeur indépendant[modifier | modifier le code]

1882 il quitte Deutz AG avec son ami Wilhelm Maybach pour ouvrir un atelier indépendant en 1884 à Cannstatt (devenu depuis un quartier de Stuttgart) avec le montant du capital de ses parts de Deutz AG où ils améliorent le moteur à quatre temps de l'ingénieur inventeur français Alphonse Eugène Beau de Rochas, notamment en mettant des aubes sur le volant moteur pour son refroidissement.

1885 ils construisent la première moto du monde, en bois, puis montent leur moteur avec succès sur un bateau, un traîneau, une voiture « à cheval » en 1886 (ce qui signifie l'invention du véhicule motorisée à quatre roues, de la voiture au sens moderne du terme donc), des tramways et des pompes à incendie…

1887 Gottlieb Daimler dépose un brevet pour son moteur Daimler à combustion interne à grande vitesse qui marque une étape importante dans le développement des automobiles et des motos.

1889 ils mettent au point la Stahlradwagen, première voiture avec un moteur à combustion interne, carburateur à gicleur à essence (Moteur à deux cylindres en V) qu'ils présentent sur le stand de Panhard et Levassor de la galerie des « machines et des progrès techniques » de l'Exposition universelle de Paris de 1889.

Armand Peugeot qui présente sa Peugeot Type 1 à chaudière à vapeur Serpollet découvre ce moteur révolutionnaire fabriqué par Panhard et Levassor à Paris dès la fin de l'exposition. Il s'associe avec eux et construit le châssis d'un quadricycle, la Peugeot Type 2 suivi un an plus tard de la Peugeot Type 3 équipé de moteur Daimler qui marque le début de l'empire de l'automobile Peugeot de l'industrie automobile française et Européenne équipé de moteur Daimler.

En 1889 son épouse décède.

Daimler Motoren Gesellschaft[modifier | modifier le code]

En 1890 Gottlieb Daimler fonde la société Daimler Motoren Gesellschaft dont il est actionnaire au tiers et devient constructeur indépendant. Il nomme Wilhelm Maybach ingénieur en chef. Ce dernier démissionne l'année suivante en 1891 pour cause de contrat désavantageux suivi de Gottlieb Daimler en 1893 suite à des désaccords avec ses associés. Il épouse Lina Schwend avec qui il a deux enfants et fonde un nouveau laboratoire de recherche et de fabrication indépendant à l'hôtel Herrmann de Stuttgart avec Wilhelm Maybach où ils mettent au point avec succès, un moteur pour automobile à entraînement par courroie doté d'un carburateur à vaporisation.

En 1895, Daimler et Maybach réintègrent Daimler Motoren Gesellschaft après nouvel accord avec leurs associés pour fabriquer leur moteur en série.

En 1897 Daimler crée la Daimler Phoenix équipée d'un moteur avant puis présente en 1899 le premier moteur à quatre cylindres.

En 1899 il construit une voiture avec Wilhelm Maybach à moteur Daimler pour le brillant et richissime consul général de l'empire austro-hongrois et homme d'affaires, Emil Jellinek (également connu sous le surnom de monsieur Mercedes) qui intègre le conseil d'administration de Daimler et achète l'exclusivité des droits de la marque et les brevets techniques Daimler Motoren Gesellschaft pour les revendre avec succès en Autriche-Hongrie, en France, en Belgique et aux États-Unis dans ses concessions sous le nom de sa fille aînée Mercedes.

Disparition[modifier | modifier le code]

1900 Gottlieb Daimler décède le 6 mars à Stuttgart à l’âge de 66 ans. Son fils Paul Daimler lui succède jusqu'en 1922 avant d'être remplacé par le professeur Ferdinand Porsche, inventeur de la Volkswagen Coccinelle (avec Paul Daimler) puis fondateur de Porsche en 1948.

Mercedes Daimler[modifier | modifier le code]

En 1907 Wilhelm Maybach démissionne après avoir été relégué de la direction au rang d'« inventeur en chef » et fonde avec succès la marque d'automobile Maybach Motorenbau : construction de moteurs de dirigeable pour le comte Ferdinand von Zeppelin et des voitures de luxe.

La crise économique des années 1920 conduit Emil Jellinek (Mr Mercedes), Daimler Motoren Gesellschaft et Karl Benz de « Benz & Cie » à mettre leurs intérêts en commun en 1924 et à fusionner en 1926 pour devenir Mercedes-Benz, constructeur industriel allemand de voitures haut de gamme et de camions.

En 1909 Mercedes dépose comme marque la célèbre étoile à trois pointes, pour représenter les trois voies que Gottlieb Daimler avait choisies pour ses moteurs : terre, mer et air, emblème de toutes ses voitures à partir de 1911.

Galerie photo[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]