Histoire des sciences du langage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'histoire des sciences du langage remonte à la nuit des temps, puisque l'Humain a toujours échangé avec son semblable.

Les sciences du langage font, avec les mathématiques et l'astronomie, partie de ce que l'on peut appeler les disciplines cardinales pour l'humanité. Ce sont en effet les domaines du savoir pour lesquels nous possédons les traces les plus anciennes, rendues possibles par l'invention de l'écriture, d'une activité réfléchie de description et de théorisation.

Dans le cas des sciences du langage, on peut considérer que, déjà au IIe millénaire avant J.-C., les listes unilingues en sumérien, les listes « grammaticales » utilisées par les Akkadiens et les listes bilingues akkadien-sumérien sont le premier stade d'une activité lexicographique, monolingue puis bilingue.

Inde[modifier | modifier le code]

Grèce[modifier | modifier le code]

Les pré-socratiques grecs Héraclite et Parménide pensaient que le langage était à l'image du monde, n'était qu'un élément du cosmos. Dans le Cratyle de Platon, deux personnages s'affrontent : Cratyle, disciple d'Héraclite et porte parole d'une pensée ancienne, et face à lui Hermogène. Socrate est l'arbitre de la discussion. Leurs théories s'affrontent ainsi - pour Cratyle, les mots sont des choses, des éléments du cosmos, alors que Hermogène soutient qu'il n'y a pas de lien entre les mots et les choses, suivant une convention arbitraire et rationnelle.

Rome[modifier | modifier le code]

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Monde moderne[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Auroux, Sylvain, 1989, Histoire des idées linguistiques, Tome 1 : La naissance des Métalangages en Orient et en Occident, Pierre Mardaga Éditeur, Liège Bruxelles.
  • Auroux, Sylvain, 1992, Histoire des idées linguistiques, Tome 2 : Le développement de la grammaire occidentale, Pierre Mardaga Éditeur, Liège Bruxelles.
  • Auroux, Sylvain, 2000, Histoire des idées linguistiques, Tome 3 : l'hégémonie du Comparatisme, Pierre Mardaga Éditeur, Liège Bruxelles.
  • Baratin, Marc, 1989, La Naissance de la syntaxe à Rome, Les Éditions de Minuit, Paris.
  • Huot, Hélène, 1991, La Grammaire française entre comparatisme et structuralisme, 1870-1960, Armand Colin.
  • Ildefonse, Frédérique, La naissance de la grammaire dans l'Antiquité grecque (coll. « Histoire des doctrines de l'Antiquité classique »), Paris, Vrin, 490 p.
  • Malmberg, Bertil, 1991, Histoire de la Linguistique, de Sumer à Saussure, Presses Universitaires de France, Paris.
  • (en) Owens, Jonathan, 1988, The Foundations of Grammar. An Introduction to Medieval Arabic Grammatical Theory (coll. « Studies in the History of the Language Sciences », 45), Amsterdam, John Benjamins, XII-371 p. (ISBN 9027245282)
  • Robins, R.H., 1976, Brève histoire de la linguistique, de Platon à Chomsky, traduit de l'anglais par M. Borel, Collection Travaux linguistiques, Édition du Seuil, Paris.

Article connexe[modifier | modifier le code]