Boîtier papillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le boîtier papillon est placé sur la bride de la pipe d'admission à l'emplacement initial du carburateur.

Constitution[modifier | modifier le code]

Tout comme le carburateur, le boîtier papillon est constitué d'un corps et d'un papillon des gaz où circulent les gaz frais. L'amélioration repose sur l'adoption d'un injecteur unique. Celui-ci est piloté par un électro-aimant. Quant au papillon des gaz, il est contrôlé par un micromoteur de ralenti. Enfin, un régulateur de pression ainsi qu'une sonde de température d'air permettent de doser le carburant pour un fonctionnement optimal.

Principe de fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le carburant sous pression arrive de la pompe électrique jusqu'au régulateur. Ce dernier a pour rôle de maintenir une pression constante du carburant. Si la pression dépasse le seuil prédéterminé, la bille du régulateur se soulève et laisse échapper un volume de carburant qui retourne au réservoir. Lorsque la pression normale est rétablie, la bille se repositionne sur son siège. L'injecteur est actionné par un électro-aimant dont le solénoïde est commandé par le calculateur électronique. La quantité injectée sera proportionnelle au temps d'excitation du solénoïde. Ce temps d'excitation est déterminé par le calculateur en fonction des paramètres reçus.

Le ralenti[modifier | modifier le code]

Lorsque le conducteur relâche l'accélérateur, l'injecteur est mis en débit mini (excitation mini) par le calculateur. La position du papillon des gaz est alors contrôlée par le micromoteur de ralenti.