N'oubliez pas les paroles !

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

N'oubliez pas les paroles !
Logotype de l'émission
Logotype de l'émission

Programme adapté Don't Forget the Lyrics!
Genre Jeu télévisé
Création Jeff Apploff
Réalisation Gérard Pullicino
Serge Khalfon
Présentation Nagui du au puis à partir du
Ancienne présentation Patrick Sabatier du au
Musique Gérard Pullicino
Édition Musicale
Base Records
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 13 (/)
Nombre d’émissions 3843 (au )
Gain 20 000 € par émission (depuis le sauf du au )
100 000 € ( et )
Production
Lieu de tournage Studio 102 depuis 2019
La Plaine Saint-Denis
Anciennement Studio 600 VCF de la montjoie
La Plaine Saint-Denis
Durée Quotidiennes :
45 min. ()
25 min. ()
40 min. ( au )
30 minutes en moyenne (depuis le )

Première partie de soirée :
150 min. au maximum
Format d’image 16/9
Format audio Stéréo
Production Annick Lize
Nagui
Gaëlle Leroy alias Cruella
Leslie Blumberg
Société de production Air Productions
Diffusion
Diffusion France 2
Date de première diffusion
Statut En cours de diffusion
Public conseillé Tout public
Site web https://www.france.tv/france-2/n-oubliez-pas-les-paroles/

N'oubliez pas les paroles ! est un jeu télévisé français diffusé sur France 2 depuis le 15 décembre 2007 et produit par Air Productions. L'émission est d'abord présentée par Nagui de décembre 2007 à juin 2008 puis par Patrick Sabatier pendant l'été 2008 puis de nouveau par Nagui depuis décembre 2008. À son lancement, l'émission est hebdomadaire et diffusée le samedi ; elle deviendra par la suite quotidienne du lundi au vendredi jusqu'en août 2016, puis du lundi au samedi depuis août 2016 ; à partir de 2017, l'émission est également parfois diffusée le dimanche en juillet, août et décembre. Depuis la création du jeu, des émissions spéciales en première partie de soirée sont également diffusées, le plus souvent avec des personnalités qui jouent au profit d'associations.

L'orchestre[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

L'émission comporte un orchestre, les Zikos (et Zikettes)[1],[2], qui joue la musique en entrée et lorsque le candidat chante. Les musiciens portent lors des chansons des accessoires en rapport avec l'interprète, tels qu'un torse en plastique poilu pour Mike Brant, des perruques blondes pour France Gall, rousses pour Mylène Farmer ou Axelle Red, des soleils gonflables pour Claude Françoisetc.

Si lors de la première formule, l'orchestre était assez en retrait, dans l'ombre, il est bien plus présent dans la seconde formule dite "à maestro", notamment Fabien Haimovici et Magali Ripoll qui interagissent souvent avec Nagui. Richard Bertin, l'ancien batteur, ne s'est exprimé qu'avec des grognements et des borborygmes, jouant ainsi le personnage d'un bestial, tandis que le batteur actuel, Damien Schmitt, participe à les facéties pendant le générique avec Magali et Karen et lorsqu'il parle avec Nagui, il parle généralement très vite d'une voix très haute. Lors de la deuxième émission du , Magali Ripoll a exceptionnellement présenté le jeu à la place de Nagui.

Musiciens actuels[modifier | modifier le code]

Anciens musiciens[modifier | modifier le code]

Remplaçants[modifier | modifier le code]

  • pour Magali Ripoll, chanteuse, accordéoniste et claviériste :
    • Isabelle Morin (2011-2012 et 2018)
    • Kahina Ouali (été 2018)
  • pour Jessie Fasano et Nathalie Loriot, choristes :
    • Kania Allard (depuis fin 2015)
    • Ounsa Mébarkia (2017)
    • Virginie Lesdémia
    • Faby Medina (janvier 2019)
  • pour Alexis Bourguignon, trompettiste :
    • Alexandre Hérichon (2017)
    • Franck Guicherd (2015-2017)
    • Renaud Gensane (fin 2017)
    • Martial Delangre (2018)
  • pour Julien Raffin, saxophoniste :
    • Yannick Soccal (2018)
  • pour Richard Bertin, batteur :
    • Antoine Mollard (juillet 2017)
    • Philippe Fauvel (octobre 2017)
  • pour Maurice Zemmour, bassiste :
    • Kevin Reveyrand (2015)

Cruella[modifier | modifier le code]

Présente dans l'émission depuis le , il s'agit de la voix de la productrice Gaëlle Leroy[3],[4]. Dans la première manche, elle donne les paroles qui précèdent celles que le candidat doit trouver lorsque celui-ci a un doute (rôle auparavant attribué à Nagui), dans la deuxième manche, « C'est la même chanson », elle signale l'erreur du candidat le cas échéant puis dans la finale, joue le même rôle que dans la première manche[5].

Déroulement[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Principe[modifier | modifier le code]

Le principe du jeu est celui du karaoké : accompagné par quelques musiciens, le candidat chante une partie d'une chanson francophone en lisant les paroles sur un grand écran. Lorsque l'accompagnement et l'affichage du texte s'arrêtent, il doit continuer à chanter a cappella et retrouver un certain nombre de mots suivant le niveau du jeu. Nul n'est besoin de connaître la mélodie ou de chanter juste, le but du jeu est de donner le texte exact manquant, au mot près.

Le jeu a connu deux formules : la version classique, dans laquelle un candidat seul (ou parfois un duo de candidats) participait au jeu et devait gravir les échelons d'une pyramide de gains pour remporter jusqu'à 100 000 €, a existé de la création du jeu jusqu'à janvier 2013, puis est réapparue temporairement entre janvier et avril 2014. En janvier 2013, la version « mæstro » a fait son apparition et voit le candidat gagnant de l'émission précédente et un challenger s'affronter ; le vainqueur obtient l'opportunité de gagner jusqu'à 20 000 € en retrouvant les paroles d'une ultime chanson ainsi que l'assurance de revenir à l'émission suivante pour tenter d'augmenter ses gains. Cette formule s'est définitivement installée en avril 2014. Lorsqu'un challenger échoue face au « mæstro », il peut se représenter aux sélections du jeu au bout d'un an, alors que les candidats ayant remporté un gain inférieur ou égal à 10 000 € (toutes versions confondues) peuvent se représenter au bout de deux ans, tant qu'ils n'ont pas participé à l'émission plus de deux fois. Dans tous les cas, un candidat ayant participé trois fois à l'émission ne peut plus rejouer.

Version classique[modifier | modifier le code]

Cette version était jouée lors de toutes les émissions jusqu'au . Ses règles sont ensuite d'application lors de quatre émissions spéciales en prime-time lors de la saison , et reviennent pour les quotidiennes à partir du jusqu'au .

Jusqu'au 1er juillet 2011, un candidat arrive sur le plateau pour participer au jeu dès lors que le candidat précédent a terminé sa partie. Du au , le jeu débute par un duel : deux candidats arrivent sur le plateau et doivent chanter un extrait d'une chanson de leur choix pour convaincre le public de les faire participer au jeu (excepté lors de certaines émissions à thème où le choix du candidat participant est effectué autrement). Le candidat recevant le plus de suffrages de la part du public gagne le droit de participer au jeu, tandis que l'autre candidat retentera sa chance au duel suivant, face à un nouveau participant. Un même candidat a droit au maximum à trois tentatives au duel : s'il échoue trois fois, il est éliminé et repart les mains vides, et deux nouveaux candidats s'affronteront lors du duel suivant.

Le duel est supprimé à partir du et les candidats se présentent donc un par un comme précédemment. À partir du , le candidat entre sur le plateau en chantant une chanson de son choix. Cette séquence est conservée lors du retour à la version « maestro » à partir du .

Le candidat doit d'abord sélectionner l'un des neuf thèmes de la variété française affichés (rock, TV, ballades, années 1990etc.), l'un des thèmes étant toujours un chanteur ou un groupe, et un autre étant toujours une décennie (des années 1960 aux années 2010). Ensuite, il choisit une des deux chansons proposées dans chaque thème (à partir de , un court extrait de chaque chanson est diffusé pour aider le candidat à faire son choix, excepté dans les émissions spéciales). L'animateur lui annonce le nombre de mots qu'il lui faudra retrouver. L'accompagnement commence et il chante d'abord en karaoké, et lorsque la musique et le texte s'arrêtent, il doit retrouver les quelques mots suivants. Si le candidat connaît bien la chanson, il peut continuer à chanter au-delà du morceau de texte à retrouver, et l'accompagnement musical reprend, mais cela n'affecte pas le déroulement du jeu.

Après avoir chanté, ses paroles s'affichent sur l'écran. Le candidat peut modifier autant qu'il souhaite les paroles affichées. Lorsque le candidat souhaite valider sa réponse, il annonce qu'il souhaite « bloquer » les paroles. Le fait, pour le candidat, de prononcer les termes « bloquer les paroles » dans une phrase entraîne la validation de celles-ci, même s'ils sont dans une phrase négative (« Je pense qu'il ne faut pas bloquer les paroles… ») ou interrogative (« Bloque-t-on les paroles ? »). La vigilance lors du moment de réflexion sur la phrase à trouver doit donc être de mise, pour éviter de valider une réponse incomplète ou incertaine. Tant que le candidat n'a pas bloqué les paroles, il peut décider de quitter le jeu avec la somme correspondant au dernier niveau franchi à tout moment.

Si des paroles sont bloquées, elles doivent être exactes au mot près, sans erreur (un pluriel mis à la place d'un singulier, un mauvais pronom personnel ou un mauvais article sont considérés comme des erreurs). Si elles sont exactes, le candidat passe au niveau suivant. S'il y a une erreur, le candidat repart avec la somme acquise au dernier palier de sécurité franchi.

En théorie, le candidat n'a pas de limite de temps précise pour prendre une décision. Toutefois, en pratique, les règles ont varié au fil des saisons :

  • Du au , le candidat n'a pas de limite de temps, et peut même demander à rechanter la chanson après un certain temps de réflexion (parfois, cette possibilité est même proposée par l'animateur).
  • Du au , le candidat n'a pas de limite de temps, mais est rappelé à l'ordre par l'animateur s'il tarde à prendre une décision. De plus, il ne peut chanter la chanson qu'une seule fois ; le seul moment où il peut chanter une seconde fois est celui où il utilise le « joker des chœurs ».
  • À partir du , le candidat peut à nouveau demander à chanter une deuxième fois la chanson quand bon lui semble, mais cette fois, s'il hésite trop longtemps, une sirène retentit, signifiant l'obligation pour lui de prendre une décision immédiatement (bloquer les paroles ou quitter le jeu).

Pour se rassurer, en cas d'oubli ou de déficience, le candidat dispose de quatre jokers, comparables à ceux de Qui veut gagner des millions ?. Plusieurs jokers peuvent être utilisés à un même niveau, mais chaque joker n'est utilisable qu'une seule fois et uniquement jusqu'au niveau à 50 000 € :
  • Le « switch » : disponible depuis le , il permet de changer de chanson et de prendre la deuxième du même thème.
  • Les « chœurs » : le candidat demande à l'un de ses deux amis « en réserve » de lui donner les bonnes paroles (s'il les a) et, éventuellement, de chanter avec lui. Le joker appelé peut aussi, si le candidat utilise les « 2 mots » ou les « 3 phrases », le conseiller dans le choix des mots ou de la phrase. Lors des émissions spéciales avec des célébrités, les « chœurs » sont d'autres célébrités ou bien des candidats ayant gagné au moins 10 000 € dans l'émission.
  • Les « 2 mots » : le candidat demande à connaître deux mots, dont il choisit les emplacements l'un après l'autre dans la phrase, sur les deux à seize qu'il doit deviner. S'il n'y en a que deux, la réponse est, en quelque sorte, dévoilée et le candidat peut donc passer au niveau supérieur sans problème.
  • Les « 3 phrases » : 3 phrases, dont la bonne, sont proposées au candidat. Celui-ci choisit celle qu'il pense être la bonne. Les 3 phrases contiennent le même nombre de mots que la réponse à trouver. Un même mot étant présent au même emplacement dans les trois phrases apparaîtra en vert, étant forcément correct. Cela permet au candidat, s'il choisit ensuite le joker des « 2 mots », d'éviter de choisir des mots en commun aux trois phrases et ainsi d'assurer un passage au niveau supérieur.

Échelle des gains[modifier | modifier le code]

Voici l'échelle des gains, et le nombre de mots manquants à retrouver en moyenne (celui-ci pouvant légèrement varier, le candidat ne sait pas le nombre exact de mots qui lui sera demandé au moment du choix, seulement avant que la chanson ne commence) :

Niveau Somme en jeu Mots
10
100 000 €
12 à 16
9
50 000 €
8 à 13
8
35 000 €
7
20 000 €
8 à 13
6
10 000 €
5 à 7
5
5 000 €
4
2 500 €
5 à 7
3
1 000 €
2 à 4
2
500 €
1
250 €

Légende :

  •      Somme maximale
  •      Somme acquise si la chanson à 100 000 € est tentée (uniquement depuis le )
  •      Somme acquise si le niveau est franchi

Plus le niveau est élevé, plus les paroles à trouver se situent loin dans la chanson : les premiers niveaux portent généralement sur les refrains, alors que les derniers niveaux demandent des paroles dans le deuxième voire le troisième couplet.

Depuis le , une case bonus et une case malus font leur apparition. Les deux cases correspondent chacune à un thème choisi au hasard (ce qui laisse sept thèmes « neutres »), que les candidats ne connaissent pas (mais que les téléspectateurs voient). La case bonus fait passer au niveau suivant, tandis que la case malus fait rétrograder le candidat au niveau qu'il vient de franchir. De ce fait, le risque de voir ses gains diminuer existant déjà lors du choix des thèmes si le candidat venait à sélectionner le malus, la possibilité lui est donnée, à n'importe quel niveau du jeu, d'abandonner au moment du choix des thèmes et donc de repartir avec ses gains courants si le malus n'a pas encore été joué.

Un candidat tombant sur le thème malus dès la première chanson ne joue pas pour 0 € mais bien pour 250 €. L'effet du malus est, en quelque sorte, annulé. Cependant, si le candidat arrive alors à 35 000 € sans avoir choisi le bonus et qu'il sélectionne donc celui-ci en dernier, il jouera pour 50 000 € et non 100 000 €, l'effet du bonus étant alors annulé lui aussi. Il est possible de gagner 50 000 € en ne jouant que 8 thèmes sur les 9 :

  • soit en jouant les sept thèmes classiques et le bonus, laissant ainsi le malus non joué ;
  • soit en jouant le malus dès le départ et en jouant le bonus par la suite (hormis en dernier), laissant ainsi un thème classique non joué.

Le niveau à 2 500 € est un palier de sécurité, c'est-à-dire que s'il est franchi, la somme est garantie même en cas d'erreur dans les niveaux supérieurs. Il est notable qu'à partir du 5 septembre 2011 avec la présence du bonus et du malus, si le candidat qui vient d'atteindre ce niveau découvre ensuite le malus en choisissant un thème pour 5 000 €, il doit à nouveau franchir le niveau à 2 500 € pour avoir la certitude de gagner au moins cette somme ; s'il échoue à ce stade, il repart les mains vides. De manière inverse, un candidat qui, en choisissant un thème pour le niveau à 2 500 €, découvre le bonus obtient immédiatement la garantie de gagner au moins 2 500 €, même s'il perd à ce stade du jeu.

La chanson à 100 000 €[modifier | modifier le code]

Arrivé au dernier niveau, le candidat a le choix de quitter le jeu avec 50 000 € (et éventuellement découvrir et chanter l'ultime chanson hors compétition), ou bien découvrir l'unique chanson imposée pour ce niveau et jouer pour 100 000 €. Contrairement aux niveaux précédents, il ne peut alors plus abandonner une fois le titre révélé et il ne dispose d'aucun joker (même s'ils n'ont pas tous été utilisés précédemment). Si le candidat n'est pas en mesure de bloquer les paroles exactes demandées, il retombe à 20 000 € (au lieu de 2 500 € en cas d'échec à un autre niveau du jeu). Avant le , les candidats retombaient à 2 500 € en cas d'échec à ce stade de la partie, mais ce n'est jamais arrivé car la chanson à 100 000 € n'a jamais été tentée avant cette date.

Sur l'ensemble des émissions avec la version classique, 51 candidats[6],[7] ou duos de candidats ont atteint le niveau à 50 000 €. Quatorze d'entre eux ont décidé de tenter la chanson à 100 000 €, parmi lesquels six ont réussi à retrouver les paroles et gagner 100 000 € :

Il est notable que parmi les 37 candidats ou duos qui ont décidé de ne pas tenter le niveau à 100 000 € et ont donc remporté 50 000 €, plusieurs ont eu la possibilité, proposée par l'animateur, de le jouer hors compétition. Parmi ces candidats ou duos, quatre ont tout de même retrouvé les paroles et auraient pu gagner 100 000 € s'ils avaient tenté le dernier niveau : il s'agit de Karine (le 7 octobre 2009), Jessica (le 20 septembre 2010), Anggun en duo avec Thierry Amiel (le 1er juillet 2011, pour le Sidaction) et Élodie Gossuin en duo avec Gérard Lenorman (le 17 décembre 2011, pour Vaincre la mucovisidose).

Karine et Jessica ont eu l'occasion de participer à la première édition des Masters en mai 2012 avec d'autres gagnants à 50 000 € : Frédéric, Vanessa, René, Clémence, Nirina et Lisa. Nirina a remporté cette compétition et gagné la somme de 100 000 € ; ce fut l'unique fois pendant la période de diffusion de la version classique où un candidat seul a remporté cette somme (tous les autres grands gagnants ont joué en duo).

Version « maestro »[modifier | modifier le code]

Cette version est jouée lors de toutes les émissions quotidiennes depuis le (sauf du au où l'émission est revenue à la formule classique). Depuis le , les émissions spéciales en première partie de soirée utilisent une adaptation de cette formule.

Le jeu commence par le duel : le « maestro » (gagnant de l'émission précédente) entre sur le plateau avec l'animateur, qui rappelle son nombre de victoires et son total de gains. Ensuite, un autre candidat arrive sur le plateau (en chantant un extrait d'une chanson de son choix à partir du ).

Le maestro et le challenger s'affrontent en duel. Ce dernier a, jusqu'au , le choix de jouer en premier ou de laisser la main au maestro. Depuis le , c'est le maestro qui décide de prendre ou de laisser la main.

Tour à tour, les candidats chantent une chanson d'une catégorie au choix parmi les cinq proposées : une à 10 points avec deux mots à trouver, une à 20 points avec trois mots à trouver, une à 30 points avec quatre ou cinq mots à trouver, une à 40 points avec six ou sept mots à trouver, et une à 50 points avec huit ou neuf mots à trouver. Depuis le , lors d'occasions spéciales (jours de fête, rentrée scolaire, etc.), les catégories proposées ont souvent un lien avec la date de diffusion de l'émission, ainsi que les chansons qui s'y trouvent.

Dans chaque catégorie, il y a un choix possible parmi deux chansons (dont un court extrait est diffusé à partir du ). Une fois la chanson choisie, l'animateur annonce le nombre de mots manquants. Le candidat commence à chanter avec un accompagnement musical et les paroles affichées sur l'écran. Puis, lorsque la musique et l'affichage du texte s'arrêtent, il doit continuer à chanter pour donner les mots à retrouver. Il n'est pas obligatoire de connaître la mélodie ou de chanter juste, mais bien de donner le texte exact, au mot près.

Les paroles proposées par le candidat s'affichent sur l'écran. Il peut modifier autant qu'il le souhaite les paroles affichées. Lorsqu'il veut valider sa réponse, il dit « je bloque les paroles ». Le candidat marque le nombre de points correspondant au thème choisi si les paroles bloquées sont exactes au mot près (un pluriel mis à la place d'un singulier, un mauvais pronom personnel ou un mauvais article sont considérés comme des erreurs). À la moindre erreur, le candidat ne marque aucun point.

Le , l'émission a apporté une nouveauté puisqu'elle intègre désormais un thème contenant des chansons entièrement anglaises de temps en temps (les candidats sont prévenus lorsque les thèmes sont dévoilés, en début d'émission). Lorsque la chanson est terminée, le candidat l'ayant chantée a le choix entre trois propositions de phrases. Ce principe a été proposé lors de quelques émissions en 2016 puis a été supprimé par la suite.

Lorsque les candidats ont chanté deux chansons chacun, ils jouent avec le thème « C'est la même chanson ». Le candidat qui a le score le moins élevé part s'isoler sur un fauteuil, dos à son adversaire et au public, avec un casque sur les oreilles plus des écouteurs diffusant du AC/DC, tandis que l'autre candidat découvre la chanson qu'il va devoir chanter. Son but est de trouver le plus de paroles consécutives exactes de cette chanson dès que l'affichage du texte à l'écran s'arrête (les téléspectateurs peuvent néanmoins voir le texte écrit en jaune). Contrairement aux chansons précédentes, l'accompagnement musical continue même une fois que le texte ne s'affiche plus. Dès que le candidat commet une erreur ou hésite trop longtemps, la musique s'arrête et il marque un point par mot trouvé. Parfois, avant que l'on connaisse le score du premier candidat, Cruella intervient sur appel de Nagui pour signaler l'erreur du candidat (avant le 6 mai 2016, l'erreur était expliquée par l'animateur lui-même). Le candidat qui s'était isolé revient alors et découvre le score de son adversaire, puis doit à son tour chanter cette chanson et trouver le plus de mots possible, afin d'avoir le meilleur score. Un signal sonore retentit lorsqu'il y est parvenu, et il peut alors continuer à chanter ou s'arrêter, comme il le souhaite. À noter que si le premier candidat marque suffisamment de points pour devenir irrattrapable, le second candidat quitte le jeu sans chanter la chanson, ou bien la chante hors compétition dans de rares cas.

En cas de doute sur l'erreur qui l'a pénalisé, le candidat peut demander à réécouter son interprétation. S'il s'avère qu'il ne s'était pas trompé, il a la possibilité de reprendre la chanson depuis le début (ceci n'est cependant arrivé qu'une seule fois, dans la seconde émission du ).

À l'issue de cette manche, celui qui a marqué le plus de points devient (ou reste s'il l'est déjà) le maestro et obtient le micro d'argent, et revient quoi qu'il arrive à l'émission suivante. En cas d'égalité, c'est le maestro qui l'emporte.

Le record du nombre de mots trouvés dans la même chanson est détenu par Dorian Bedel, qui a retrouvé les 399 mots manquants de la chanson Le Dîner de Bénabar lors d'une émission spéciale Masters diffusée le . Avec la même chanson, le record est égalé par Franck Di Giuseppe le 31 mars 2018. Le record précédent était détenu par Élodie Vanpeene qui avait retrouvé les 346 mots manquants dans Mon mec à moi de Patricia Kaas en octobre 2016.

Depuis , lorsqu'un maestro remporte 10 victoires, il remporte, en plus de ses gains, un séjour. Il remporte un plus long voyage lorsqu'il atteint 20 et 30 victoires.

Si le maestro en place est dans l'impossibilité d'assister à l'émission suivante, il repart avec ses gains accumulés et deux nouveaux candidats se disputent le titre lors de l'émission suivante. Le choix de la prise ou non de la main et du gagnant en cas d'égalité est alors déterminé avec un tirage au sort.

Thème Points en jeu Mots
C'est la même chanson Un point par mot Autant que possible
Thème no 5 50 8 ou 9
Thème no 4 40 6 ou 7
Thème no 3 30 4 ou 5
Thème no 2 20 3
Thème no 1 10 2

Lors de la finale, le maestro choisit une chanson parmi les deux qui lui sont proposées. Pour gagner le plus d'argent possible, il doit retrouver, à cinq reprises dans la chanson, les paroles manquantes. Il tente d'abord de retrouver deux ou trois mots pour gagner 1 000 €, puis peut tenter, dans l'ordre, de retrouver quatre ou cinq mots (anciennement trois à cinq) pour 2 000 €, puis six à huit mots (anciennement cinq à sept) pour 5 000 €, ensuite huit à douze mots (anciennement huit à dix) pour 10 000 €, et enfin treize à dix-huit mots (anciennement onze à quinze) pour 20 000 €. Le nombre de mots demandés a sensiblement augmenté au fil des émissions. À chaque palier, les paroles à trouver sont de plus en plus loin dans la chanson.

Lorsque les paroles qu'il propose sont affichées sur l'écran, il peut les modifier autant qu'il le souhaite avant de les bloquer. Il dispose aussi du joker des « initiales », qui lui permet, une seule fois par émission, de découvrir la première lettre de chacun des mots manquants lors d'une étape. Depuis le , ce joker permet aussi de connaître les mots d'une seule lettre. Après chaque étape réussie, le candidat a le choix entre s'arrêter et ajouter ses gains à la somme cumulée dans les émissions précédentes, soit de jouer le niveau supérieur, sans possibilité d'abandonner au moment de retrouver les paroles. En cas d'erreur ou en l'absence de proposition si le candidat a tenté un niveau, il ne gagne rien pour l'émission en cours. Mais il conserve quoi qu'il arrive la somme accumulée lors de ses précédentes participations et est assuré de revenir à l'émission suivante.

Niveau Somme en jeu Mots
5
20 000 €
13 à 18
4
10 000 €
9 à 12
3
5 000 €
6 à 8
2
2 000 €
4 ou 5
1
1 000 €
2 ou 3

Dans certaines émissions, lorsqu'un candidat décide de s'arrêter (ou plus rarement lorsqu'il se trompe), l'animateur lui propose de tenter le niveau suivant hors compétition (comme dans l'ancienne version pour la chanson à 100 000 €).

Record de gains et de nombre de victoires[modifier | modifier le code]

Sont répertoriés ci-dessous les maestros ayant au minimum remporté 100 000  lors de leur participation initiale (ne sont ainsi pas pris en compte les gains éventuellement obtenus lors d'émissions spéciales masters).

Classement Maestro Gains Victoires Ratio (Gains/Victoires)
1 Kevin Benac (juin)[8] 410 000 € 43 9 534,88 €
2 Renaud Vlies ()[9] 391 000 € 55 7 109,09 €
3 Hervé Merkel (mai)[10] 361 000 € 45 8 022,22 €
4 Violaine Laroche-Jolly ()[11] 242 000 € 25 9 680,00 €
5 Lucile Maziarz ()[12] 202 000 € 28 7 214,29 €
6 Franck Di Giuseppe (mars) 189 000 € 42 4 500,00 €
7 Héloïse (nom de famille inconnu) () 185 000 € 29 6 379,31 €
8 Denis Marcellin () 184 000 € 19 9 684,21 €
9 Soriana Bouchenak (juin) 177 000 € 22 8 045,45 €
10 Aline Rossignon[13] (mars) 169 000 € 31 5 451,61 €
11 Toni (nom de famille inconnu) () 162 000 € 13 12 461,54 €
12 Julien Gauthier () 161 000 € 20 8 050,00 €
13 Laurent Martinez () 159 000 € 19 8 368,42 €
14 Élodie Vanpeene () 155 000 € 15 10 333,33 €
15 Gauthier Paturo () 150 000 € 20 7 500,00 €
16 Franck Bavelaer[14] () 141 000 € 10 14 100,00 €
17 Aline Impieri[15] (février) 135 000 € 30 4 500,00 €
18 Johanna Flauder () 122 000 € 10 12 200,00 €
19 Sarah Amblot (septembre) 121 000 € 33 3 666,67 €
20 Dorian Bedel (novembre 2016) 114 000 € 21 5 428,57 €
21 Karine Hurstel () 110 000 € 23 4 782,61 €
22 Fannie Jouan () 100 000 € 21 4 761,90 €
Légende
Sur fond or : meilleurs résultats par catégorie.
Sur fond argent : deuxièmes meilleurs résultats par catégorie.
Sur fond bronze : troisièmes meilleurs résultats par catégorie.
Sur fond rouge clair : maestros ayant remporté un total de gains supérieur ou égal à 100 000 € mais n'ayant pas ou plus accès aux masters en raison de leur position dans le classement.
Nom : la participation de la candidate ou du candidat est actuellement en cours de diffusion.

Les émissions spéciales masters, organisées deux fois par an en 2015 et 2016 puis une fois par an depuis 2017, réunissent les 10 premiers candidats du classement en 2015, puis les 11 premiers en janvier 2016, les 13 premiers en août - septembre 2016 et les 16 premiers depuis 2017.

Identité visuelle (logotypes)[modifier | modifier le code]

Diffusion[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Émissions quotidiennes «classiques»[modifier | modifier le code]

Le samedi à 19 h du 15 décembre 2007 au 28 juin 2008.

Du lundi au vendredi (exceptionnellement le samedi) à 19 h :

  • du 7 juillet au 29 août 2008.
  • le 12 et 13 décembre 2008.
  • du 19 décembre 2008 au 3 janvier 2009.
  • du 9 février au 26 juin 2009.
  • du 24 août 2009 au 2 juillet 2010.
  • du 30 août 2010 au 25 mars 2011.
  • du 23 mai au 1er juillet 2011.
  • du 5 septembre 2011 au 25 mai 2012.
  • du 5 novembre 2012 au 4 janvier 2013.

Du lundi au vendredi à 17 h 45 du 20 janvier au 14 mars 2014 (sauf du 7 au 20 février 2014 pendant les Jeux olympiques d'hiver de 2014).

Du lundi au vendredi à 18 h 35 (2 émissions par jour) du 17 mars au 4 avril 2014.

Émissions quotidiennes «maestro»[modifier | modifier le code]

Du lundi au vendredi à 19 h 30 du 7 janvier au 28 juin 2013.

Du lundi au vendredi à 19 h 15 du 2 septembre au 15 novembre 2013.

Du lundi au vendredi à 18 h 50 (2 émissions par jour) du 18 novembre 2013 au 17 janvier 2014 (sauf du 23 décembre 2013 au 3 janvier 2014 où une seule émission est diffusée chaque jour à 19 h 15).

Du lundi au vendredi à 18 h 50 (2 émissions par jour) du 7 avril au 11 août 2014.

Du lundi au vendredi à 18 h 50 (2 émissions par jour) du 25 août 2014 au 5 août 2016.

Du lundi au samedi à 18 h 50 (2 émissions par jour) du 22 août 2016 au 3 mars 2017.

Du lundi au samedi (exceptionnellement le dimanche) à 18 h 40 (2 émissions par jour) depuis le 6 mars 2017.

Émissions en prime-time[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 2014, les émissions spéciales sont jouées avec la formule classique, puis à partir de 2015, elles sont jouées avec une formule adaptée de la version « maestro ». Le déroulement précis et les règles peuvent cependant varier d'une émission à l'autre, notamment en fonction du statut des invités (célébrités, enfants, anciens candidats...).

Spéciales Nouvel an : 1er janvier 2008, 2009, 2010, 2011, 2016 et 2019 (spéciale acteurs), 3 janvier 2014.

Spéciales Saint-Valentin : 16 février 2008, 14 février 2009, 12 février 2010, 12 février 2011, 10 février 2012, 15 février 2013.

Spéciales fêtes / saisons : 29 octobre 2010 (Halloween), 17 décembre 2011 (Noël), 2 juin 2012 (été), 22 septembre 2012 (été indien), 5 juillet 2013 (été).

Autres spéciales thématisées : 20 avril 2012 (spéciale cinéma), 6 janvier 2018 (les 10 ans de l'émission), 14 avril 2018 (spéciale animateurs), 9 juin 2018 (spéciale acteurs), 29 septembre 2018 (demi-finales et finale des Masters), 20 octobre 2018 (spéciale chanteuses), 27 décembre 2018 (N'oubliez pas les enfants !).

Spéciales tubes / « 100% tubes » / non thématisées : 4 juin 2010, 28 août 2010, 20 mai 2011, 1er juillet 2011, 12 octobre 2013, 9 mai 2015, 11 juin 2016, 17 septembre 2016, 21 janvier 2017, 17 juin 2017, 7 octobre 2017, 10 mars 2018.

Spéciales Masters[modifier | modifier le code]

Depuis , des émissions spéciales Masters sont organisées occasionnellement, permettant à d'anciens grands gagnants du jeu de revenir pour s'affronter et tenter de gagner de l'argent et/ou des voyages.

Une première édition a eu lieu en mai 2012, permettant à huit grands gagnants de la version classique de s'affronter. Depuis 2015, les Masters sont de retour et permettent aux meilleurs candidats de la version « maestro » de concourir pour le titre de meilleur « maestro » de l'année. Ils sont organisés deux fois par an jusqu'en 2016, puis une fois par an à partir de 2017.

Première édition : mai 2012[modifier | modifier le code]

Du 7 au , huit candidats (Jessica, Frédéric, Vanessa, René, Clémence, Nirina, Karine et Lisa) ayant déjà gagné 50 000 € se sont affrontés dans une série de duels reprenant le principe général de l'émission, mais avec des thèmes imposés et pas de jokers, principes dont les grandes lignes ont été conservées pour la nouvelle version, raccourcie, de l'émission diffusée depuis . 100 000 € étaient en jeu pour le vainqueur du tournoi.

Cette édition se présente sous la forme d'un tournoi à éliminations directes, avec quarts de finale, demi-finales et finale. Pour chaque manche opposant deux candidats, huit thèmes sont imposés dans un certain ordre, avec deux mots à trouver pour les chansons du premier thème, puis deux mots de plus à chaque thème suivant, jusqu'à seize mots à trouver au huitième et dernier thème. Deux chansons sont proposées dans chaque thème. Le candidat qui a la main sélectionne celle de son choix et impose l'autre à son adversaire, la main passant d'un candidat à l'autre à chaque nouveau thème.

Lors des quarts de finale, le premier candidat qui commet une erreur ou abandonne sur un thème alors que son adversaire a donné la bonne réponse est éliminé. Si les huit thèmes sont joués sans que cela n'arrive, une chanson commune est proposée aux deux candidats selon le même principe que la version duel diffusée depuis , le gagnant étant celui qui va le plus loin dans cette chanson.

Pour les demi-finales, chaque bonne réponse rapporte au candidat un nombre de points égal au nombre de mots trouvés, une mauvaise réponse n'apportant aucun point. La manche prend fin dès que, mathématiquement, un candidat ne peut plus revenir au score avec les thèmes restants. Si les huit thèmes sont joués et que les candidats sont à égalité de points, ils sont départagés par une chanson commune.

La finale se joue selon les mêmes règles que les demi-finales, à ceci près que les huit thèmes ainsi que la chanson commune sont tous joués. Lors de la chanson commune, chaque mot trouvé rapporte un point. Nirina et Jessica se sont départagés sur Emmenez-moi, de Charles Aznavour, chanson dont ils devaient (indépendamment) retrouver le plus de paroles consécutives ; Nirina a remporté l'épreuve avec 131 mots retrouvés, avec au total un score de 175 à 105, et a gagné 100 000 €.

À noter que Nirina est le seul candidat à avoir remporté 100 000 € en solo pendant la période de diffusion de la version classique de l'émission, toutes les autres fois ayant été gagnées par des binômes et la plupart au cours d'émissions spéciales.

Deuxième édition : janvier 2015[modifier | modifier le code]

Du 12 au , de nouvelles émissions spéciales Masters ont été diffusées, réunissant les dix candidats ayant gagné le plus d'argent dans la version duel à cette date (Priscilla avec 51 000 €, Élodie avec 55 000 €, Séverine avec 62 000 €, Michel avec 65 000 €, Pauline avec 66 000 €, Miranda avec 70 000 €, Charlotte avec 75 000 €, Adeline avec 76 000 €, Lucia avec 89 000 € et Nathalie avec 93 000 €). Lors de ces émissions, deux des anciens champions s'affrontent chaque jour en jouant deux manches (chaque émission représentant une manche), selon les règles habituelles de la version duel (à ceci près qu'ils sont certains de participer chacun à deux émissions, qu'ils gagnent ou qu'ils perdent). Le candidat vainqueur d'une manche a la possibilité de remporter jusqu'à 20 000 € lors de la finale (les gains sont définitivement acquis même si le candidat ne remporte pas la compétition, et sont cumulables si un candidat gagne lors de deux émissions, ce qui permet à un candidat de gagner au maximum 40 000 €), tandis que celui qui totalise le plus de points au cumul des deux parties remporte un voyage. Enfin, le maestro qui cumule le plus de points sur l'ensemble des participants de la semaine est déclaré vainqueur du tournoi et remporte un trophée représentant un micro d'argent. C'est Adeline qui remporte cette compétition.

Troisième édition : août 2015[modifier | modifier le code]

Du 24 au , de nouvelles émissions spéciales Masters ont été diffusées, réunissant les dix candidats ayant gagné le plus d'argent dans la version duel à cette date (Pauline avec 66 000 €, Angéline avec 67 000 €, Miranda avec 70 000 €, Nathalie Elsen avec 70 000 €, Charlotte avec 75 000 €, Adeline avec 76 000 €, Lucia avec 89 000 €, Nathalie Desmarets avec 93 000 €, Julien avec 161 000 € et Lucile avec 202 000 €) selon le même principe qu'en janvier de la même année[16]. C'est Nathalie D. qui remporte cette compétition[17].

Quatrième édition : janvier 2016[modifier | modifier le code]

Du 4 au , de nouvelles émissions spéciales Masters sont diffusées, réunissant les onze candidats ayant gagné le plus d'argent dans la version duel à cette date (Nathalie Elsen avec 70 000 €, Aymric avec 71 000 € Charlotte avec 75 000 €, Adeline avec 76 000 €, Lora avec 82 000 €, Lucia avec 89 000 €, Nathalie Desmarets avec 93 000 €, Fannie avec 100 000 €, Julien avec 161 000 €, Denis avec 184 000 € et Lucile avec 202 000 €). Lors de cette édition, les deux premiers candidats du classement s'affrontent lors de la première paire d'émissions (chaque émission représentant une manche). Le candidat vainqueur d'une manche a la possibilité de remporter jusqu'à 20 000 € lors de la finale (les gains sont cumulables d'émission en émission, ce qui permet à un candidat de gagner jusqu'à 400 000 € en fonction de son classement, et sont définitivement acquis même en cas d'élimination), tandis que celui qui totalise le plus de points au cumul des deux parties revient le jour suivant pour affronter le troisième candidat au classement, et ainsi de suite. Celui qui remporte le dernier duel gagne un voyage ainsi que le trophée du micro d'argent. C'est Nathalie E. qui remporte cette compétition (avec un gain de 22 000 € en plus du trophée et du voyage), ayant remporté le dernier match face à Lucia[18].

Cinquième édition : août-septembre 2016[modifier | modifier le code]

Du 29 août au , de nouvelles émissions spéciales Masters sont diffusées, réunissant les treize candidats ayant gagné le plus d'argent dans la version duel à cette date (Aymric avec 71 000 €, Charlotte avec 75 000 €, Adeline avec 76 000 €, Lora avec 82 000 €, Lucia avec 89 000 €, Nathalie avec 93 000 €, Fannie avec 100 000 €, Gauthier avec 150 000 €, Julien avec 161 000 €, Denis avec 184 000 €, Lucile avec 202 000 €, Violaine avec 242 000 € et Hervé avec 361 000 €)[19], selon le même principe qu'en janvier de la même année, la seule différence étant que l'émission étant désormais diffusée également le samedi, il y a deux paires d'émissions supplémentaires, permettant donc la participation de treize candidats au lieu de onze. Le gain maximal possible pour un candidat est ainsi porté à 480 000 € pour les deux premiers au classement. C'est Aymric qui remporte cette compétition (avec un gain de 1 000 € en plus du trophée et du voyage), ayant remporté le dernier match face à Adeline[20]. Hervé, numéro 1 au classement des maestros à la date de la compétition, a été éliminé par Lucile lors des émissions du 30 août, mais il est le candidat qui a remporté le plus d'argent lors de cette édition, avec un total de 40 000 €.

Sixième édition : septembre-octobre 2017[modifier | modifier le code]

Du au , de nouvelles émissions spéciales Masters seront diffusées, réunissant les seize candidats ayant gagné le plus d'argent dans la version duel à cette date (Sarah avec 83 000 €, Lucia avec 89 000 €, Nathalie avec 93 000 €, Fannie avec 100 000 €, Dorian avec 114 000 €, Franck avec 141 000 €, Gauthier avec 150 000 €, Élodie avec 155 000 €, Laurent avec 159 000 €, Julien avec 161 000 €, Aline avec 169 000 €, Soriana avec 177 000 €, Denis avec 184 000 €, Lucile avec 202 000 €, Violaine avec 242 000 € et Hervé avec 361 000 €). Comme l'édition de mai 2012, il s'agit d'un tournoi à éliminations directes. Les huitièmes de finale ont lieu du 18 au 26 septembre, puis les quarts de finale du 27 au 30 septembre, les demi-finales les 2 et 3 octobre et la finale le 4 octobre. Comme précédemment, chaque match opposant deux candidats se joue sur deux émissions, chaque émission représentant une manche. Une victoire à une manche permet au candidat de gagner jusqu'à 20 000 € lors de la chanson finale et comme lors des éditions précédentes, les gains sont cumulables d'émission en émission et sont acquis même en cas d'élimination. Puisqu'il y a quatre étapes chacune constituée de deux manches, soit maximum huit occasions pour un candidat d'ajouter de l'argent à sa cagnotte, le gain maximal est de 160 000 €. Le candidat qui totalise le plus de points au cumul des deux manches se qualifie pour l'étape suivante. Le vainqueur de la finale remporte le trophée du micro d'argent et un voyage, en plus de ses éventuels gains. Pour les huitièmes de finale, les candidats se sont affrontés en tenant compte de leur position au classement par gains remportés : le 1er contre le 16e, le 2e contre le 15e et ainsi de suite. Un tirage au sort a déterminé l'ordre de ces huitièmes de finale, qui a été le suivant : Hervé (1er) contre Sarah (16e), Laurent (8e) contre Élodie (9e), Denis (4e) contre Fannie (13e), Soriana (5e) contre Dorian (12e), Aline (6e) contre Franck (11e), Lucile (3e) contre Nathalie (14e), Violaine (2e) contre Lucia (15e) et enfin Julien (7e) contre Gauthier (10e). Hervé, Élodie, Denis, Soriana, Aline, Nathalie, Lucia et Gauthier sont éliminés à l'issue des huitièmes de finale. Laurent, Dorian, Franck et Violaine sont éliminés aux quarts de finale. Aux demi-finales, Fannie et Julien sont éliminés à leur tour. La finale a donc opposé Sarah et Lucile. C'est Sarah qui a finalement remporté la compétition. En plus du trophée et du voyage, elle a remporté la somme de 77 000 , ce qui représente le plus haut montant obtenu par un candidat seul lors d'émissions Masters depuis la mise en place de la version « maestro » (ce record sera néanmoins battu par Hervé l'année suivante).

Septième édition : septembre 2018[modifier | modifier le code]

Du 17 au 29 septembre 2018, de nouvelles émissions spéciales Masters ont été diffusées, réunissant les seize candidats ayant gagné le plus d'argent dans la version duel à cette date (Aline Impieri avec 135 000 €, Franck Bavelaer avec 141 000 €, Gauthier avec 150 000 €, Élodie avec 155 000 €, Laurent avec 159 000 €, Julien avec 161 000 €, Toni avec 162 000 €, Aline R. avec 169 000 €, Soriana avec 177 000 €, Denis avec 184 000 €, Héloïse avec 185 000 €, Franck Di Giuseppe avec 189 000 €, Lucile avec 202 000 €, Violaine avec 242 000 €, Hervé avec 361 000 € et Kévin avec 410 000 €). Le déroulement et les règles sont similaires à l'édition 2017, aux points suivants près :

  • les candidats sont répartis par tirage au sort pour les huitièmes de finale (alors qu'en 2017, ils étaient appariés en fonction de leur classement)[21] ;
  • la période de diffusion est raccourcie : les huitièmes de finale ont lieu du 17 au 25 septembre, puis les quarts de finale sont diffusés du 26 au 28 septembre ainsi que le 29 septembre à l'heure des émissions quotidiennes. Pour la première fois dans les Masters, les demi-finales et la finale ont lieu lors d'une émission diffusée en première partie de soirée, le samedi 29 septembre ;
  • alors que les huitièmes et les quarts de finale se jouent en deux manches comme précédemment, les demi-finales et la finale ne se jouent qu'en une seule manche. Cela réduit à six le nombre maximum de possibilités pour un candidat d'ajouter de l'argent à sa cagnotte ; le gain maximal est donc de 120 000 € ;
  • lors des émissions du 27 septembre, Nagui a annoncé que le vainqueur de cette édition obtiendrait, en plus du trophée et du voyage, la garantie de pouvoir participer à la prochaine édition des Masters indépendamment de son classement à ce moment-là.

Les huitièmes de finale ont vu s'affronter, dans l'ordre, les duos suivants : Lucile (4e) et Gauthier (14e), Franck D. (5e) et Élodie (13e), Hervé (2e) et Aline R. (9e), Héloïse (6e) et Julien (11e), Violaine (3e) et Toni (10e), Denis (7e) et Franck B. (15e), Kevin (1er) et Aline I. (16e), Soriana (8e) et Laurent (12e) ; Lucile, Franck D., Aline R., Julien, Violaine, Denis, Aline I. et Soriana sont éliminés à cette étape. Aux quarts de finale, ce sont Gauthier, Héloïse, Franck B. et Laurent qui échouent face à leurs adversaires. Élodie et Toni sont éliminés lors des demi-finales. La finale a donc vu s'opposer Kevin et Hervé ; c'est finalement Hervé qui l'a emporté et a donc gagné un voyage, le trophée du micro d'argent et la certitude de pouvoir participer à la huitième édition des Masters quel que soit son classement. Il remporte un total de 90 000 € lors de ces Masters, battant ainsi le record établi par Sarah l'année précédente. Il devient également le candidat ayant remporté le plus d'argent grâce à l'émission, toutes participations confondues, avec un total de 511 000 €.

Jeux[modifier | modifier le code]

Jeu de société[modifier | modifier le code]

En , Dujardin a édité un jeu de société basé sur l'émission, qui peut se jouer de 2 à 5 joueurs à partir de 12 ans[22].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « NOPLP Officiel (@NOPLPoff) | Twitter », sur www.twitter.com (consulté le 25 octobre 2018)
  2. N'oubliez pas les paroles !, « Présentation des zikos d' #NOPLP », (consulté le 25 octobre 2018)
  3. N’oubliez pas les paroles sur toutelatele.com
  4. Nagui taclé sur son physique par Cruella, la voix-off de N'oubliez pas les paroles sur programme-tv.net
  5. https://www.telestar.fr/actu-tv/noplp/n-oubliez-pas-les-paroles-aline-eliminee-sur-une-erreur-d-arbitrage-334340
  6. Auxquels s'ajoute Warren Zavatta qui a participé à une émission truquée diffusée le 1er avril 2009.
  7. Certains candidats, célèbres ou non, ont participé à l'émission plusieurs fois, dont au moins une au profit d'une association, et sont parvenus plusieurs fois au niveau à 50 000 €.
  8. « Kevin: éliminé avec 410.000 euros de gains : "Je ne pensais pas que j'allais gagner autant" », sur https://www.telestar.fr, (consulté le 23 juillet 2018)
  9. « Renaud éliminé avec 391.000 euros », sur https://www.telestar.fr, (consulté le 15 janvier 2019)
  10. « Hervé, battu après 45 victoires », sur http://www.programme-tv.net, (consulté le 28 août 2016)
  11. « Violaine battue après 25 victoires », sur http://www.programme-tv.net/, (consulté le 29 mars 2016)
  12. « Lucile éliminée avec 202 000 euros », sur https://www.telestar.fr, (consulté le 24 avril 2015)
  13. Aline Rossignon avait participé une première fois à l'émission en octobre 2015, mais elle avait échoué face à Denis, et en revenant, elle s'était fixée un objectif : battre le record de Denis.
  14. Franck avait déjà participé une première fois à l'émission en avril 2015, mais il avait échoué face à Lucile.
  15. Après l'élimination d'Aline Impieri (diffusion le 6 mars 2018), la production a effectué une vérification à la suite de laquelle il s'avère qu'elle n'avait pas commis d'erreur lorsqu'elle a été pénalisée. La production a donc annoncé qu'Aline serait invitée à participer à nouveau à l'émission dans le futur. Lors de son retour le 25 avril 2018, celle-ci ne parvient pas à reprendre la place de maestro.
  16. « Nouveaux masters pour "N'oubliez pas les paroles" sur France 2 ! », sur jeuxteleactu.com,
  17. « N'oubliez pas les paroles : Du 24 au 28 août, Nagui réunit les 10 meilleurs candidats de l'histoire du jeu », sur toutelatele.com.
  18. « Nathalie remporte les Masters (VIDEO) », sur https://www.programme-tv.net, (consulté le 28 août 2016)
  19. « N'oubliez pas les paroles (France 2) : une rentrée très chargée pour le jeu de Nagui ! », sur http://www.programme-tv.net/, (consulté le 28 août 2016)
  20. « N'oubliez pas les paroles : N'oubliez pas les paroles : Aymric remporte les 4e Masters du karaoké de France 2 (INTERVIEW) », sur http://www.programme-tv.net/, (consulté le 13 septembre 2016)
  21. « N'oubliez pas les paroles : les Masters 2018 auront lieu à partir du… », sur https://www.programme-tv.net, (consulté le 6 septembre 2018)
  22. https://www.amazon.fr/Dujardin-58010-dambiance-Noubliez-Paroles/dp/B00368CTS4


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]