Tout le monde a son mot à dire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tout le monde a son mot à dire
Image illustrative de l’article Tout le monde a son mot à dire
Logo de l'émission.

Programme adapté Drapeau du Royaume-Uni Alphabetical
Genre Jeu télévisé
Périodicité Quotidienne
Création Andrew O'Connor
Rebecca Thornhill
Mark Maxwell-Smith
Réalisation Gérard Pullicino
Richard Valverde
Présentation Olivier Minne
Sidonie Bonnec
Musique Gérard Pullicino
Édition Musicale
Base Records
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 5 (2020/2021)
Nombre d’émissions 734 (au 7 août 2020)
Gain Illimité
Programme similaire En toutes lettres
Production
Durée 27 minutes (depuis le 20 août 2018)
32-35 minutes (6 mars 2017 au 6 juillet 2018)
Format d’image 16/9
Format audio Stéréo
Production François de Brugada
Annick Lize
Nagui
Société de production France Télévisions
Banijay Productions
Société de distribution ITV Studios Global Entertainment
Diffusion
Diffusion France 2
Lieu de première diffusion Drapeau de la France France
Date de première diffusion 6 mars 2017
Statut En production
Public conseillé Tout public
Site web Site officiel
Chronologie

Tout le monde a son mot à dire est un jeu télévisé français diffusé sur France 2 depuis le , produit par Banijay et présenté par Olivier Minne et Sidonie Bonnec. Il est diffusé du lundi au vendredi à 18 h 5. L'émission se fonde sur le format d'une émission britannique appelée Alphabetical, elle-même nouvelle version d'une émission appelée The Alphabet Game.

Olivier Minne, co-présentateur avec Sidonie Bonnec.

Historique et diffusion[modifier | modifier le code]

À compter du , le jeu Tout le monde a son mot à dire remplace le magazine AcTualiTy arrêté pour faute d'audiences suffisantes[1],[2],[3],[4],[5],[6].

Ce jeu est diffusé de 17 h 55 à 18 h 35 et dure entre 35 et 40 minutes lors des deux premières saisons. Du 25 mars au 19 août 2017, l'émission était également diffusée le samedi à la même heure.

En , France 2 annonce l'arrêt définitif de Tout le monde a son mot à dire à la fin de la saison en cours. Cependant, près d'un mois plus tard, il est annoncé que le jeu est finalement reconduit mais avec des réaménagements : la chaîne prévoit d'avancer son horaire de 40 minutes à compter de pour laisser ce créneau à la nouvelle série Un si grand soleil et dans une version raccourcie à 26 minutes. Finalement, le , la chaîne annonce que la série Un si grand soleil sera diffusée à 20 h 40 à partir du . Tout le monde a son mot à dire conserve donc sa place à 18 h avec une version raccourcie de seulement 4 minutes pour une durée d'environ 35 minutes (la deuxième saison s'arrête le , puis la troisième démarre le après des rediffusions du 12 au ).

Depuis la rentrée 2019, suite à l'arrêt de Motus, une émission est également rediffusée le samedi à 10 h 50.

Du au 8 mai 2020, l'émission passe en rediffusion, suite à la pandémie de Covid-19 empêchant la poursuite des tournages. Du 11 mai au 15 mai 2020, France 2 diffuse la dernière semaine en stock de l'émission avec la présence d'un public. La production ayant trouvé une solution pour respecter tous les gestes barrières nécessaire à la crise sanitaire, les tournages ont pu reprendre lors de cette semaine de diffusion. La diffusion de cette version a pu démarrer dès le lundi 18 mai 2020.

Depuis le 16 mars 2020, France 2 rediffuse chaque matin à 10 h 50 le numéro diffusé à 18 h la veille.

Principe et règles[modifier | modifier le code]

Tout le monde a son mot à dire est la nouvelle version d'En toutes lettres[7].

Aidés de deux personnalités chacun, deux candidats doivent manipuler avec exactitude l'orthographe, le vocabulaire et les expressions de la langue française, ainsi que faire appel à leur culture générale. Ils s'affrontent dans une série de jeux portant sur l'orthographe, la grammaire, des anagrammes, des associations de propositions, des citations, etc.). L'émission se déroule en quatre manches dans lesquelles les candidats doivent gagner des points pour la finale. Le candidat qui gagne la finale cumule ses gains, revient le lendemain et remet chaque jour son titre en jeu jusqu'à être détrôné par un autre candidat[1],[2],[3],[4],[5],[6].

Manche 1[modifier | modifier le code]

  • Alphabet à thème avec définitions : il s'agit de citer dans l'ordre de l'alphabet des mots qui correspondent à un thème avec l'aide d'une définition. L'équipe qui aura trouvé le plus de mots en min 30 (90 s) gagne la manche.

Manche 2[modifier | modifier le code]

  • Les mots commençant par… : les candidats ont min (60 s) pour retrouver des mots commençant par la même syllabe à partir des définitions données.
  • Les mots finissant par… : il faut cette fois-ci retrouver des mots finissant par la même syllabe.
  • Les 3 lettres identiques : une même lettre se trouve 3 fois dans le mot à trouver.
  • Les mots contenant une syllabe : la syllabe en commun peut ici se trouver n'importe où dans les mots à trouver.
  • « La chenille » : sur le principe de la chanson en laisse Trois petits chats, chaque candidat a une syllabe de départ et doit ensuite trouver un mot à partir de la définition donnée. Le joueur suivant doit ensuite trouver un mot qui commence par la (les) dernière(s) syllabe(s) du mot précédent.
  • Le mot de la suite : l'animateur donne une définition et la réponse se trouve dans la définition suivante, et ainsi de suite.
  • Le Dessinez, c'est gagné : le/la candidat(e) ou une des deux célébrités de chaque équipe doit faire deviner à son équipe des mots que Sidonie Bonnec lui montre en les dessinant pour min 30 (90 s). À la rentrée 2019, le nombre de propositions maximal est abaissé à 10 et chaque dessinateur a le droit de passer chaque mot une fois pour ensuite y revenir.
  • « L'initiale » : Sidonie donne une initiale aux deux candidats et des thèmes à chacun et chaque trio doit trouver un mot collant au thème et commençant par l'initiale donnée, sur le principe du "Petit Bac"
  • « Le mime » : Un membre de chaque trio doit faire devenir des mots aux 2 autres membres de son équipe en les mimant.

Manche 3[modifier | modifier le code]

Les candidats doivent répondre avec le buzzer. Quand une équipe buzze, elle a s pour répondre. En cas d'erreur ou de non-réponse, le point va à l'équipe adverse.

  • Les expressions à compléter : Les initiales et la définition d'une expression française sont donnés, le but est de retrouver cette expression.
  • Les mots composés : Les initiales du mot sont données en plus d'une définition. Il faut le retrouver.
  • Les mots à démêler : Un mot aux syllabes mélangées est donné, le candidat le plus rapide doit le démêler et retrouver le bon mot.
  • Le « mot mystère » : Une série de 9 mots est donnée et il faut trouver le mot auxquels ils font référence.
  • Les titres détournés : Un titre de chanson, émission, film, comédie musicale ou roman est détourné, il faut le retrouver.
  • Le « mot invisible » : Les candidats doivent trouver des mots dont les lettres apparaissent et s'effacent aussitôt.
  • Le « bon mot » : Olivier Minne énonce 5 citations, répliques de films ou paroles de chansons qui ont un mot en commun qu'Olivier ne prononce pas et que les candidats doivent retrouver.

Manche 4[modifier | modifier le code]

La 4e manche dure min (60 s) pour chaque équipe.

  • « L'escalier » : Les équipes doivent former une pyramide de mots à partir des définitions données. Chaque nouveau mot est l'anagramme du précédent auquel une lettre est ôtée ou ajoutée.

Dans les jeux qui suivent, une série de 9 mots, expressions ou titres est donnée en 1 minute à chaque équipe. En cas d'erreur, la main passe au joueur suivant qui doit repartir depuis le début de la série. Seul compte le score du dernier joueur à parler.

  • Le masculin/féminin : Il s'agit ici de dire si les 9 mots proposés sont masculins ou féminins.
  • Acteurs de films et titres : Chaque joueur doit trouver dans la liste le nom de l'acteur jouant dans le film dont le titre est donné.
  • Les expressions réelles et inventées : Il s'agit de dire si les expressions données sont réelles ou ont été inventées.
  • Le « dico/pas dico » : Chaque joueur doit dire si les 9 mots donnés sont inscrits ou non dans le dictionnaire (mots existants ou imaginaires).
    • Ce jeu connaît plusieurs variantes par exemple dire si les mots donnés sont entrés ou nom dans les dictionnaires 2018 ; « Zozio/pas zozio » : dire si les mots donnés correspondent ou non à des noms d'oiseaux ; « Bécot/pas bécot » : dire si les duos d'acteurs-actrices ou personnages proposés s'embrassent dans des films de cinéma ; « Rétro/pas rétro » : dire si les titres de chansons proposés datent d'avant (« rétros ») ou d'après (« pas rétro ») 2000 ; « Dodo/pas dodo » : dire s'il fait jour ou nuit dans les pays proposés (quand il est 18 h 15 en France) ; « Gâteau/pas gâteau » : dire si parmi les propositions données, il s'agit du nom d'un gâteau ou non ; « Chapeau/pas chapeau » : dire si parmi les propositions données, il s'agit d'un nom de chapeau ou non ; « Piano/pas piano » : dire si dans les chansons proposées on entend un piano ou non, etc.
  • L'orthographe : Chaque joueur doit dire au fur et à mesure que les mots sont donnés si leur orthographe est correcte ou incorrecte.
  • Les jeux des personnages : Chaque joueur doit choisir dans la liste le nom du personnage qui est le héros d'un roman dont le titre est donné.
  • « La boîte aux lettres » : Le candidat a, à sa disposition, 14 lettres dans le désordre et le candidat doit trouver les mots correspondant aux définitions données par Sidonie, qui contiennent une partie ou la totalité de ces 14 lettres.
  • Le jeu du duo : Sidonie Bonnec donne 2 réponses possibles à une question, le jeu étant de retrouver la bonne réponse.
  • Le jeu de la grille : Le candidat a 10 propositions numérotées à sa disposition. Chaque proposition est associée à une autre en fonction d'un thème précis. Après une visualisation de quelques secondes, Sidonie Bonnec donne un thème et le candidat doit retrouver les deux numéros derrière lesquels se cachent les deux mots en rapport avec le thème.

Finale[modifier | modifier le code]

Les candidats jouent ici seuls. Le candidat ayant gagné le plus de points lors des manches précédentes commence (les manches gagnées précédemment sont des points d'avance dans cette finale) ; s'il y a égalité entre les 2 candidats, c'est le champion qui commence. Le compte des points est progressif : la première manche rapporte 1 point, la deuxième 2 points, la troisième 3 points et la quatrième 4 points. En cas d'égalité, les deux équipes remportent les points de la manche.

Une lettre et une définition sont données et il faut retrouver le bon mot (nom commun, verbe, adjectif, adverbe ; nom propre) : en cas de bonne réponse, le candidat garde la main, marque 1 point et passe à la lettre suivante ; en cas de mauvaise réponse, il laisse la main à son adversaire.

À la fin des trois minutes (180 s) allouées, le candidat ayant le plus de points remporte la partie ; son score est multiplié par 100 afin d'obtenir le montant de ses gains (par exemple, si le candidat fait un score de 25, ses gains seront de  2 500 ). Le gagnant revient à l'émission suivante pour gagner plus d'argent, et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il soit battu.

En cas d'égalité en finale, les candidats sont départagés par la "Mort subite" : le candidat qui a la main doit répondre à une définition en s. S'il donne la bonne réponse, il marque 1 point et c'est à son adversaire de répondre à une autre définition et ainsi de suite. Le premier qui donne une mauvaise réponse perd la partie.

Le record de points est de 41, obtenu par Grégory le .

Records de victoires[modifier | modifier le code]

# Candidat Gains Victoires Réf.
Médaille d'or Grégory () 214 600 € 83 [8]
Médaille d'argent Sébastien () 99 200 € 40 [réf. souhaitée]
Médaille de bronze Cédric () 71 600 € 30 [réf. souhaitée]
4 Lionel () 64 900 € 28 [réf. souhaitée]
5 Alexandre ()[9] 41 700 € 17 [réf. souhaitée]
6 Daniel () 23 800 € 12 [réf. souhaitée]

Invités célèbres[modifier | modifier le code]

Comme le dit la règle du jeu, chaque candidat est associé à 2 célébrités. Les célébrités suivantes ont été invitées (au moins une fois) dans cette émission. Les noms en gras sont ceux des personnalités les plus invitées dans l'émission :

Émissions spéciales[modifier | modifier le code]

400e émission[modifier | modifier le code]

Lors du 400e numéro, deux grands champions s'affrontent et jouent pour une association. Grégory (avec Armelle et Damien Thévenot) défend Les Petits Princes ; Sébastien (avec Valérie Bègue et Arnaud Gidoin) soutient WWF France.

La Compagnie créole chante un medley de ses chansons lors de la 3e manche et après la finale. Nathalie Corré et Soren Prévost ont apporté le gâteau d'anniversaire avant la 4e manche.

Les deux candidats remportent chacun 2 100  pour l'association qu'ils défendent.

Semaine spéciale 500e émission[modifier | modifier le code]

Entre le 2 et le , une semaine spéciale est diffusée à l'occasion du 500e épisode du jeu. Au cours de cette semaine, des célébrités, invitées spécialement pour cet « anniversaire », prennent la place des candidats et sont entourées des célébrités habituelles de l'émission. Les trios de célébrités jouent au profit d'association[10].

Date Équipe 1 Équipe 2 Association Gains remportés
Lundi 2 septembre 2019 Amel Bent (avec Valérie Bègue et Arnaud Gidoin) Keen V (avec Damien Thévenot et Isabelle Vitari) Cékedubonheur (pour les enfants et adolescents hospitalisés) 5 400€
Mardi 3 septembre 2019 Nadia Roz (avec Damien Thévenot et Armelle) Oldelaf (avec Arnaud Gidoin et Nathalie Corré) Psychodon (pour ceux qui vivent avec une maladie mentale) 6 600€
Mercredi 4 septembre 2019 Féfé (avec Philippe Lelièvre et Ariane Brodier) Leeroy (avec Mélanie Page et Sören Prévost) Les amis d'Arthur (pour les enfants autistes) 4 600€
Jeudi 5 septembre 2019 Chimène Badi (avec Philippe Lelièvre et Nathalie Corré) Elisa Tovati (avec Damien Thévenot et Isabelle Vitari) 5 000€
Vendredi 6 septembre 2019 Joyce Jonathan (avec Armelle et Sören Prévost) Waly Dia (avec Ariane Brodier et Arnaud Gidoin) La Rue tourne (pour des maraudes pour les sans-abris) 6 400€

Émission en prime-time[modifier | modifier le code]

Le , après trois ans de diffusion en access prime-time à 18 h, l'émission est programmée pour la première fois en prime-time, à 21 h 5, sur France 2[11],[12]. Le principe du jeu reste le même, à la seule différence que les candidats sont remplacés par des célébrités[13]. Fabrice Santoro, Bruno Solo, Anne Roumanoff, Cyril Féraud, Fred Testot, Jonathan Lambert, Églantine Éméyé et Samuel Étienne, s'affrontent au cours de cette soirée, et jouent pour la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France[11],[13]. Ils sont épaulés par des sociétaires de l'émission, parmi Bruno Guillon, Mélanie Page, Emmanuel Levy, Isabelle Vitari, Arnaud Gidoin, Armelle, Gérémy Crédeville et Camille Cerf[13]. Ils parviennent à cumuler 60 000 , qui sont donc reversés à la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France[14].

Le , une seconde émission en prime-time est programmée à 21 h 5 sur France 2. Thierry Lhermitte, Nagui, Claire Borotra, Gwendoline Hamon, Guillaume de Tonquédec, Willy Rovelli, Laurent Romejko et Antoine Duléry, s'affrontent et jouent pour la Fondation pour la recherche médicale. Ils sont accompagnés par des sociétaires de l'émission, à savoir Valérie Bègue, Ariane Brodier, Nathalie Corré, Nadia Roz, Éric Laugérias, Philippe Lelièvre, Sören Prévost et Damien Thévenot. Ils parviennent à cumuler 67 000 , qui sont donc reversés à la FRM (Fondation pour la recherche médicale).

Audiences[modifier | modifier le code]

Pour son lancement le , l'émission rassemble 797 000 téléspectateurs, soit 6,0 % du public qui regardait la télévision à ce moment-là[15],[16].

Le , 1 809 000 téléspectateurs regardent le programme entre 18 h 5 et 18 h 25 (soit 13,5 % du public), établissant le record historique en nombre de téléspectateurs[17].

Le , pour la première diffusion en prime-time, l'émission se classe quatrième des audiences de la soirée, avec 1 926 000 téléspectateurs, soit 9,2 % du public[14],[18].

Le , 16,6 % du public regarde le programme (soit 1 700 000 téléspectateurs), établissant le record historique en part d'audience[19].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b V. J., « France 2 : AcTualiTy remplacé par un jeu avec Olivier Minne ? », sur 20 Minutes, (consulté le 28 janvier 2017).
  2. a et b Morgane Giuliani, « AcTualiTy : l'émission de France 2 remplacée par un jeu avec Olivier Minne ? », sur RTL, (consulté le 28 janvier 2017).
  3. a et b « France 2 : Tout le monde a son mot à dire remplace AcTualiTy dès le 6 mars », sur Pure Médias, (consulté le 5 mars 2017).
  4. a et b « Tout le monde a son mot à dire : tout ce qu'il faut savoir sur le prochain jeu de France 2 », sur Europe 1 (consulté le 5 mars 2017).
  5. a et b « Tout le monde a son mot à dire : Olivier Minne et Sidonie Bonnec remplacent AcTualiTy », sur Téléstar, (consulté le 5 mars 2017).
  6. a et b « Olivier Minne et Sidonie Bonnec, tandem de Tout le monde à son mot à dire sur France 2 », sur TVMag, (consulté le 5 mars 2017).
  7. Sébastien Barké, « Qui sont les plus grands champions de Tout le monde a son mot à dire sur France 2 ? », sur programme-tv.net, (consulté le 24 mai 2020)
  8. Sébastien Barké, « Exclu. Grégory éliminé de Tout le monde à son mot à dire après 83 victoires : « J'impressionnais certains candidats » », sur Télé-Loisirs, (consulté le 13 octobre 2017).
  9. Patrice Gascoin, « Tout le monde a son mot à dire perd son champion! », sur Le Figaro, (consulté le 14 octobre 2017).
  10. Pascal, « Semaine spéciale 500ème pour le jeu « Tout le monde a son mot à dire ». », sur Leblogtvnews, (consulté le 1er septembre 2019).
  11. a et b Hacène Chouchaoui, « Tout le monde a son mot à dire (France 2) Sidonie Bonnec : "Ce prime-time est une consécration" », sur programme-television.org, (consulté le 23 mai 2020)
  12. Kévin Boucher, « "Tout le monde a son mot à dire" : Le jeu d'Olivier Minne et Sidonie Bonnec en prime time le 23 mai sur France 2 », sur ozap.com, (consulté le 23 mai 2020)
  13. a b et c Mathis Ferrut, « Tout le monde a son mot à dire : découvrez qui sont les invités du jeu diffusé pour la première fois en prime sur France 2 ! », sur programme-tv.net, (consulté le 23 mai 2020)
  14. a et b Joshua Daguenet, « Tout le monde a son mot à dire : Cyril Féraud vainqueur, quelle audience pour la première d’Olivier Minne et Sidonie Bonnec en prime ? », sur toutelatele.com, (consulté le 25 mai 2020)
  15. Kévin Boucher, « Audiences : "Tout le monde a son mot à dire" plus fort qu'"AcTualiTy" pour son démarrage sur France 2 », sur ozap.com, (consulté le 23 mai 2020)
  16. Marie-Amélie Druesne, « Tout le monde a son mot à dire : quelle audience pour la première du nouveau jeu d'Olivier Minne ? », sur programme-tv.net, (consulté le 23 mai 2020)
  17. Benjamin Meffre, « Audiences : Nouveau record historique pour "Tout le monde a son mot à dire" sur France 2 », sur ozap.com, (consulté le 24 mai 2020)
  18. « Audiences : "Mémoire de sang" large leader, "Tout le monde a son mot à dire" sous les 2 millions », sur ozap.com, (consulté le 24 mai 2020)
  19. Florian Guadalupe, « Audiences : "Tout le monde à son mot à dire" explose son record historique, les cours de France 4 souffrent », sur ozap.com, (consulté le 19 juin 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]