Métro de Los Angeles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Métro de Los Angeles
(en) Los Angeles County Metro Rail
Image illustrative de l'article Métro de Los Angeles
Logo du métro de Los Angeles

Image illustrative de l'article Métro de Los Angeles
Ligne Expo à la station La Cienega/Jefferson.

Situation Drapeau : États-Unis Los Angeles et son comté (Californie)
Type Métro et métro léger
Entrée en service 1990 (métro léger)
1993 (métro)
Longueur du réseau 141,3 km
104,6 km (métro léger)
36,7 km (métro)
Lignes 6[n 1]
4 (métro léger)
2 (métro)
Stations 80[1]
Fréquentation 332 836 voyageurs par jour (décembre 2015)[2],[n 2]
Écartement des rails 1 435 mm
Exploitant LACMTA
Site internet https://www.metro.net/#
Lignes du réseau En service :
LACMTA Circle Red Line.svg LACMTA Circle Purple Line.svg LACMTA Circle Blue Line.svg LACMTA Circle Green Line.svg LACMTA Circle Gold Line.svg LACMTA Circle Expo Line.svg
En projet :
LACMTA Circle Crenshaw Line.svg

Image illustrative de l'article Métro de Los Angeles
Le réseau métropolitain de Los Angeles.

Le métro de Los Angeles (nom officiel en anglais : Los Angeles County Metro Rail, ou Chemin de fer métropolitain du comté de Los Angeles) est le principal système de transport en commun desservant Los Angeles et son agglomération. Exploité par la Los Angeles County Metropolitan Transportation Authority (LACMTA), il dispose de 80 stations reparties sur six lignes, totalisant 141,3 km de voies et près de 340 000 passagers par jour[2].

La première ligne du métro de Los Angeles a été inaugurée en 1990. Au cours des années le réseau s'est grandement étendu, même si la desserte reste encore assez faible comparée à celle d'autres métros du monde, tout comme la fréquentation du réseau métropolitain restant aussi largement en-deçà de celle des métros d'autres grandes métropoles (New York ou Paris par exemple)[3].

Le trafic est assuré de 5 heures du matin à minuit, mais les horaires peuvent varier selon la ligne empruntée et le jour de la semaine. Par ailleurs, la desserte du comté de Los Angeles est également assurée par d'autres moyens de transport en commun : de nombreuses lignes de bus complètent ainsi le métro de Los Angeles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le chemin de fer à Los Angeles avant la mise en place du métro[modifier | modifier le code]

Gare d'Ivy vers 1905, correspondant aujourd'hui à la station Culver City.

De 1873[4] à la première moitié du XXe siècle, la Californie du Sud possède un vaste réseau ferré de plus de 1 600 kilomètres de voies, surtout opéré par le Pacific Electric (PE) et le Los Angeles Railway. Avant les années 1930, la plupart des déplacements s'effectue en effet en transports en commun, précisément par voie ferrée. Toutefois, à la fin des années 1920, cet usage baisse au profit des bus qui commencent à le remplacer. L'industrie automobile en forte croissance à cette époque peut également expliquer cette baisse de la fréquentation du transport ferroviaire.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, ce système résiste quand même, notamment grâce au rationnement d'essence, mais après la guerre le réseau du Pacific Electric fonctionne à nouveau à perte et se démantèle ainsi lentement.

Le démantèlement des anciennes lignes continue, et en 1963 les voies ferrées subsistant sont entièrement remplacées par des lignes de bus. Mais le trafic routier intense tendant à s'empirer, le soutien du public concernant la restauration du transport ferroviaire gagne du terrain.

Naissance du métro[modifier | modifier le code]

Au début des années 1970, plusieurs facteurs, notamment la préoccupation pour l'environnement, la population en hausse ainsi que l'augmentation du prix de l'essence, entraînent des appels visant à privilégier les transports en commun ayant une capacité plus importante que celle des bus, autrement dit le métro. En 1976, l'État de Californie fonde la Los Angeles County Transportation Commission[5] afin de coordonner les actions de la Southern California Rapid Transit District (créée en 1964[6]).

La ligne bleue ouvre finalement le . Trois ans plus tard, la première ligne de métro à proprement parler est inaugurée. Depuis, le réseau métropolitain s'est largement agrandi.

En 1993, afin de mieux coordonner les projets métropolitains, les deux agences fusionnent pour former la Los Angeles County Metropolitan Transportation Authority[7] (également connue sous l'acronyme LACMTA).

Le réseau métropolitain actuel[modifier | modifier le code]

Aperçu général[modifier | modifier le code]

De nombreuses stations du métro de Los Angeles sont situées en surface, comme ici à Pico.

Métro[modifier | modifier le code]

LACMTA Circle Red Line.svg La ligne rouge (Red Line) : ouverte en 1993[1], elle relie Downtown Los Angeles aux quartiers de Hollywood et North Hollywood. Avec plus de 140 000[2] usagers par jour, c'est aussi la ligne la plus fréquentée du réseau. La ligne violette et la ligne rouge sont les seules lignes du réseau à être un métro à proprement parler.
LACMTA Circle Purple Line.svg La ligne violette (Purple Line) : ouverte en 1993[1]. C'est une des deux lignes de métro, reliant Downtown Los Angeles à Koreatown. Un grand projet d'extension à Santa Monica, via le boulevard Wilshire et Beverly Hills (le « Subway to the Sea »), est prévu. Cette extension a eu la faveur de l'ancien maire de Los Angeles, Antonio Villaraigosa.

Métro léger[modifier | modifier le code]

LACMTA Circle Blue Line.svg La ligne bleue (Blue Line) : ouverte en 1990[1], c'est une ligne de métro léger (light rail en anglais) qui relie Downtown Los Angeles à Downtown Long Beach. C'est la première ligne de transport en commun à avoir été ouverte dans la région depuis la fermeture du réseau de tramway de la Pacific Electric Railway (PE) en 1961. La ligne bleue emprunte une ancienne ligne du réseau PE.
LACMTA Circle Green Line.svg La ligne verte (Green Line) : ouverte en 1995[1], elle relie Redondo Beach à Norwalk en métro léger, en passant par l'aéroport international de la ville.
LACMTA Circle Gold Line.svg La ligne dorée (Gold Line) : ouverte le 26 juillet 2003[1], elle relie Downtown Los Angeles à Pasadena en métro léger. Une extension vers East Los Angeles est mise en service en 2009, et un prolongement de la ligne de Pasadena à Azusa et Montclair va ouvrir courant 2016.
LACMTA Circle Expo Line.svg La ligne Expo (Expo Line) : la première phase de la ligne Expo vers Culver City a été mise en service en 2012[1], et la deuxième phase vers Santa Monica est prévue pour 2016.

Exploitation du réseau[modifier | modifier le code]

L'exploitation du métro de Los Angeles est assurée par la LACMTA, qui gère également la majorité des transports en commun de l'agglomération[4].

Amplitude horaire et fréquences[modifier | modifier le code]

Chaque ligne commence son service à partir de 5 heures du matin et jusqu'à minuit. Les vendredi et samedi soir, le service est prolongé jusqu'à 2 heures du matin.

Il passe en moyenne une rame toutes les 5-10 minutes en heure de pointe. En soirée, la fréquence est portée à 20 minutes.

Moyen de paiement[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Transit Access Pass.

Aujourd'hui, le Transit Access Pass, carte magnétique rechargeable, constitue l'unique moyen de paiement valable sur le réseau métropolitain[8]. En plus d'être valable sur le métro et les deux lignes de bus rapides, la majorité des bus du comté de Los Angeles l'acceptent[9].

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Projets de développement[modifier | modifier le code]

Cet article ou cette section contient des informations sur un projet ferroviaire.

Il se peut que ces informations soient de nature spéculative et que leur teneur change considérablement alors que les évènements approchent.

Après son ouverture en 1990, le métro de Los Angeles a rapidement connu de nombreux travaux d'extension. Le dernier aménagement de taille concerne la mise en service de la ligne Expo en 2012. Le métro connaît encore à l'heure actuelle d'autres travaux pour agrandir son réseau. Ainsi, en 2016, cette même ligne Expo va être prolongée (jusqu'au centre-ville de Santa Monica), à l'instar de la ligne dorée[10].

La station Downtown Santa Monica, actuellement en construction, constituera le nouveau terminus ouest de la ligne Expo.

De plus, les lignes verte et violette devraient également être étendues dans les années à venir. Des projets de développement existent donc à plus ou moins long terme, car certains aménagements déjà prévus auraient lieu jusqu'en 2026[10], voire 2035[11].

De plus, une toute nouvelle ligne - la ligne Crenshaw/LAX - est en cours de construction et devrait ouvrir en 2019[10]. Elle est censée relier les quartiers de Leimert Park et Crenshaw à Inglewood, en passant notamment par l'aéroport international de Los Angeles[12],[n 3].

Incidents et accidents[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seules les lignes classiques du métro sont comptabilisées ici.
  2. Fréquentation correspondant aux jours de semaine, hors weekend.
  3. Schématiquement, la ligne reliera du nord au sud la ligne Expo à la ligne verte.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]