SkyTrain de Vancouver

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
SkyTrain de Vancouver
(en) Vancouver SkyTrain
Image illustrative de l'article SkyTrain de Vancouver
Logotype du SkyTrain de Vancouver.

Image illustrative de l'article SkyTrain de Vancouver
Rame MK II du SkyTrain de Vancouver.

Situation Vancouver, Colombie-Britannique (Drapeau du Canada Canada)
Type Métro
Entrée en service 11 décembre 1985
Longueur du réseau 79,5 km
Lignes 3
Stations 53
Rames 298
Fréquentation 390 600 voyageurs journaliers (2014)[1]
Écartement des rails 1 435 mm
Propriétaire TransLink
Exploitant BC Transit (Expo Line et Millennium Line)

ProTrans BC (Canada Line)

Site internet www.translink.ca
Vitesse moyenne 45 km/h
Vitesse maximale 80 km/h[2],[3]
Lignes du réseau Canada Line
Expo Line
Millennium Line
Réseaux connexes West Coast Express
SeaBus

Image illustrative de l'article SkyTrain de Vancouver
Carte du réseau.

Le SkyTrain[4] de Vancouver (Vancouver SkyTrain en anglais) est un service de transport en commun desservant l’agglomération de Vancouver en Colombie-Britannique, au Canada. Ce réseau de métro automatisé se déploie sur trois lignes principalement aériennes, d'où son nom.

Inauguré en 1985 et étendu depuis, le SkyTrain comporte aujourd'hui 53 stations et transporte en moyenne 390 600 passagers chaque jour. Ses 79,5 km de voies en font le plus long réseau de métro automatique au monde en 2016, devant le métro de Dubaï. Ses rames empruntent le plus long pont exclusivement réservé au métro au monde, le Skybridge[5], pour traverser le fleuve Fraser.

Le SkyTrain n'a jamais connu de déraillements ni de collisions depuis sa mise en service. Les les Expo et Millenium utilisent la technologie Advanced Rapid Transit (ART), de la firme Bombardier Transport, et ses trains propulsés par un moteur à induction linéaire. Cette technologie particulière se retrouve sur le Scarborough RT à Toronto, le métro léger Putra de Kuala Lumpur, le People Mover de Détroit et l'AirTrain JFK de New York.

Historique[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1998, la British Columbia Rapid Transit Company possède et opère le SkyTrain pour le compte du Vancouver Regional Transit System, qui a la responsabilité globale du transport en commun dans le district régional du Grand Vancouver, en affiliation avec une organisation séparée, BC Transit, qui en prend à cette date le contrôle sous le nom de TransLink. BC Transit continue l'exploitation tandis que TransLink est propriétaire de l'infrastructure.

L'Expo Line est ouverte à temps pour l'Exposition internationale de Vancouver en 1986, la Millennium Line ayant quant à elle ouvert en 2002. Des extensions de ces lignes sont construites pour les Jeux olympiques d'hiver de 2010. La Canada Line, mise en en construction en 2005, ouvre officiellement en 2009. Un prolongement de la ligne Millennium dit Evergreen Line, permettant de rejoindre Coquitlam, est mis en service en 2016 et change l'organisation du réseau en ajoutant une branche à l'est de la ligne Expo, ancien trajet de la Millennium Line.

Exploitation[modifier | modifier le code]

Rame du constructeur Hyundai sur un viaduc.

Les lignes Expo Line et Millennium Line sont exploitées par BC Transit sous contrat de l'Autorité des Transports du Grand Vancouver (ATGV)[6], l'autorité organisatrice des transports régionale. La Canada Line est quant à elle opérée par la société ProTrans BC.

Ce réseau de transport ouvert (il n'y a pas de portillons de validation des titres de transport à l'entrée des stations) est surveillé par le Greater Vancouver Transportation Authority Police Service[7]. Les SkyTrain Attendants[8] sont présents pour donner les premiers secours, diriger, offrir des services, contrôler les billets et faire payer des amendes le cas échéant, et même conduire les trains en cas de problème technique. L'ATGV dit perdre chaque année 6 millions de dollars canadiens en impayés, dont 3 millions pour le seul SkyTrain.

Réseau[modifier | modifier le code]

Aperçu général[modifier | modifier le code]

L'Expo Line ouvre en 1985 et la Millennium Line en 2002 tandis que la Canada Line entre en service en 2009.

Ligne Année d'ouverture Longueur[9] Stations Termini Temps de parcours Fréquence[10] Fréquence combinée
Heures de pointe En dehors Heures de pointe En dehors
Expo Line1 1985 28,9 km 20 Waterfront King George 39 min 4,4 min 6 – 10 min 2,2 min 3 – 5 min
2016 29,7 km2 20 Waterfront Production Way-University 40 min 6,7 min 6 – 10 min
Millennium Line 20023 23,5 km2 17 VCC-Clark Lafarge Lake-Douglas 34 min 3,3 min 6 – 10 min 3,3 min 6 – 10 min
Canada Line4 2009 14,4 km 13 Waterfront Richmond–Brighouse 25 min 7 min 7 – 20 min 3,5 min 3,5 – 10 min
15,1 km 13 Waterfront YVR–Airport 25 min 7 min 7 – 20 min

1 L'Expo Line est alternée sur 16 stations (22,2 km) entre Waterfront et Columbia.
2 L'Expo Line et la Millenium Line sont alternés sur 2 stations (1,8 km) entre Lougheed Town Centre et Production Way-University.
3 La Millenium Line est étendue à Lafarge Lake-Douglas College le 2 décembre 2016.
4 La Canada Line est alternée sur 10 stations (11,1 km[réf. nécessaire]) entre Waterfront et Bridgeport.

Fréquentation[modifier | modifier le code]

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Expo Line et Millennium Line[modifier | modifier le code]

Station Moody Centre de la Millennium Line.

À l'origine, l'Expo Line utilise des voitures « MK I » (« Mark I ») de 12 mètres similaires à celles utilisées au Scarborough RT. Avec l'ouverture de la Millennium Line, des voitures « MK II » (« Mark II ») de 18 mètres sont désormais mise en ligne.

En 2013, la première des 114 voitures Mark I rénovées est réceptionnée. Les livraisons s'étalent jusqu'en décembre 2016[11].

Canada Line[modifier | modifier le code]

Entrée de la station Oakridge–41st Avenue station.

La Canada Line est exploitée avec des rames de type EMU, du constructeur sud-coréen Hyundai Rotem.

Projets[modifier | modifier le code]

Une extension d'une unique station de la Millennium Line de Commercial Drive à VCC ouvre le 6 janvier 2006. Une proposition à long terme existe pour poursuivre la ligne vers l'ouest à travers les quartiers de Mount Pleasant et Fairview à Vancouver au sud de False Creek, desservant les zones commerciales et hospitalières le long du Broadway, avec l'objectif d'atteindre l'université de la Colombie-Britannique.

À Coquitlam, l'extension de la Millennium Line depuis la station Lougheed Town Center à Coquitlam Town Centre est proposée dès la construction de la ligne existante, et les rails de connexion sont posés dans la gare. La construction de l'Evergreen Line (voies vers Lafarge Lake-Douglas), qui relie Burnaby à Coquitlam, ouvre en 2016.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « APTA Public Transportation Ridership Report, Q4 2014 », sur apta.com (consulté le 6 décembre 2016).
  2. (en) « Quick Facts », sur translink.ca (consulté le 6 décembre 2016).
  3. (en) « Canada Line Fact Sheet » (consulté le 6 décembre 2016).
  4. Littéralement « Train du ciel ».
  5. (en) « SkyTrain Bridge », sur Buckland & Taylor Ltd. (consulté le 19 septembre 2007).
  6. Greater Vancouver Transportation Authority en anglais.
  7. En français, le Service de Police de l'Autorité des Transports du Grand Vancouver
  8. En français, les hôtes de SkyTrain
  9. TransLink et PTV America, TransLink’s Rapid Transit Model - An Operations Planning Model under VISUM Project Report and Technical Documentation – Phase A, , 12, 63 p..
  10. (en) « Translink Transit Schedules », TransLink (consulté le 24 juillet 2014).
  11. (en) Keith Barrow, « Vancouver refurbishes Mark 1 Skytrain fleet », (consulté le 22 novembre 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]