Métro de Panama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Métro de Panama
(es)Metro de Panamá
Image illustrative de l’article Métro de Panama
Logo du métro de Panama.

Image illustrative de l’article Métro de Panama
Rame Alstom Metropolis
Image illustrative de l’article Métro de Panama

Situation Panama, Drapeau du Panama Panama
Type Métro
Entrée en service 5 avril 2014
Longueur du réseau 37
Lignes 2
Stations 30
Fréquentation 180 000 voyageurs par jour

Le métro de Panama (en espagnol : Metro de Panamá) est l'un des transports en commun de la capitale panaméenne et de son agglomération. C'est le premier et le seul métro d'Amérique Centrale. Il est composé de deux lignes ouvertes en 2014 et 2019 et totalisant 37 kilomètres et est exploité par la société Metro de Panamá S.A. intégralement propriété de l'État panaméen[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Construction de la ligne 1 (2011-2014)[modifier | modifier le code]

Le gouvernement de Panama, sous la présidence de Ricardo Martinelli, lança un appel d'offres génie civil pour la construction de la ligne 1, 14 km de Los Andes à Albrook, en janvier 2010. Le contrat devait être signé en juillet[2]. En avril trois groupements sont présélectionnés[3]. C'est en octobre que le consortium mené par Odebrecht (55%) et FCC (45%) gagna le contrat[4]. Avec un montant de US$1,45 billiard le consortium n'était pas le moins cher, mais techniquement meilleur que les autres.

Ce groupement comprenait en sous-traitance Rodio Swissboring, filiale de Soletanche Freyssinet (Vinci Construction)[5]. En tant que sous-traitant de ce consortium, Alstom est le leader pour les équipements électromécaniques, en charge de l'ingénierie, de l'intégration et de la mise en service des travaux électromécaniques clé en main. Alstom fournit également 19 trains de trois voitures de métro, des sous-stations de traction et le système de contrôle des trains CBTC. La part d'Alstom dans le contrat s'élève à environ 200 millions d'euros[6]. C'est Thales qui fournit le système de radiocommunication[7].Systra fournit des études détaillées de la ligne, des ateliers et du dépôt[8].

La construction a débuté en [9]. Quelques difficultés diplomatiques entre la France et le Panama firent craindre des rétorsions contre les sociétés françaises[10].

La ligne 1 (es) a été inaugurée le 5 avril 2014[11] sur la section Los Andes - Albrook (13,7 km dont 7,2 km sous terre en centre-ville, 5,3 km en viaduc sur la section au nord de la ville et 1,2 km en tranchée couverte[12] ; 12 stations dont cinq en sous-sol à 19 mètres de profondeur et cinq en aérien[13]). Suivirent ensuite le 8 mai 2015, la mise en service de la station El Ingenio, puis le 15 août 2015 celle du tronçon Los Andes - San Isidro (2,1 km, une station).

Construction de la ligne 2 (2015-2019)[modifier | modifier le code]

La construction d'une ligne 2 a été décidé simultanément à la construction de la ligne 1 et les appels d'offres ont été lancé en septembre 2011[14]. Toutefois les premières étapes concrètes de mise en œuvre du schéma directeur ont eu lieu en octobre 2013 avec l'attribution d'un contrat pour la réalisation d'une étude de faisabilité[15]. Trois consortiums[16] répondent en février 2015 à l'appel d'offres.

Une cérémonie d'inauguration en octobre 2015[17] a marqué le début des travaux de génie civil de la ligne 2, qui ont été entrepris par le consortium gagnant[18] mené par Odebrecht (60%) et FCC (40%), le même consortium venant de construire la ligne 1.

Les équipements du système électrique et mécanique ont été fournis par un groupement composé d'Alstom, Thales, Sofratesa, CIM et TSO dans le cadre d'un contrat signé en juillet 2015[19]. Le chef de file du consortium, Alstom, a fourni une flotte de 21 rames Metropolis de cinq voitures fabriquées[20] dans son usine de Santa Perpètua de Mogoda près de Barcelone[21]. Ceux-ci sont installés dans un dépôt à Nuevo Tocumen accessible par un embranchement de 1,2 km depuis la ligne. Alstom a également fourni les sous-stations de traction. La signalisation Urbalis CBTC d’Alstom est conçue pour un intervalle entre trains de 90 secondes, donnant à la ligne 2 une capacité nominale de 40 000 passagers / h par direction. Thales a fourni le centre de contrôle des opérations, les systèmes SCADA et un réseau radio TETRA.

L'affaire des Panama Papers refroidit un peu les relations du Panama avec la France[22], sans répercussions notables sur les entreprises françaises, en particulier grâce au directeur du métro nommé en janvier 2015, Roberto Roy, francophile[23].

La ligne 2 a été inauguré dans sa totalité le 25 avril 2019[24]. Un service partiel avait été assuré pendant les "Journées mondiales de la Jeunesse" de janvier 2019, desservant cinq stations: San Miguelito, Cincuentenario, San Antonio, Pedregal et Corredor Sur.

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Réseau du métro de Panama

Le réseau : lignes et stations[modifier | modifier le code]

Ligne 1 (rouge)[modifier | modifier le code]

Ligne 1 du métro de Panama

La ligne 1 (es) : Albrook (es)San Isidoro (es) est inaugurée le . D'orientation nord-sud, avec 14 stations, elle est longue de 15,8 km.

Ligne 2 (verte)[modifier | modifier le code]

Ligne 2 du métro de Panama

La ligne 2 (es)[25] a été inaugurée le et ouverte au public le suivant[26].

La ligne 2 est entièrement en aérien sur un tracé vers l'est à partir de la station de correspondance San Miguelito (es) avec la ligne 1 jusqu'à Nuevo Tocumen (es). Le parcours de 21 km dessert 16 stations avec un temps de trajet de bout en bout de 35 min.

Le garage-atelier se situe non loin de la station Nuevo Tocumen (es)[27].

Les stations[modifier | modifier le code]

Les stations de correspondance sont en gras.

Metro de Panama Logo.svg
Ligne 1 (es)

San Isidoro (es)Albrook (es)
Metro de Panama Logo.svg
Ligne 2 (es)[28]

Nuevo Tocumen (es)San Miguelito (es)
Metro de Panama Logo.svg
Ligne 3

Albrook (es) ↔ Distrito de Chorrera

Partie en projet

  • Felipillo

Partie en exploitation

Partie en projet

  • El Bosque
  • Universidades
  • Condado del Rey
  • UTP
  • Villa de las Fuentes
  • El Dorado
  • Dos Mares
  • Plaza Edisson
  • Universidad de Panama
  • Iglesia del Carmen (es) (Ligne 1)
  • Parque Urracá
  • Albrook (es) (Ligne 1)
  • Balboa
  • Panama Pacifico
  • Loma Coba
  • Arraijan
  • Arraijan Mall
  • Burunga
  • Nuevo Chorillo
  • Caceres
  • Vista Alegre
  • Vista Alegre II
  • Nuevo Arraijan
  • San Bernardino
  • Ciudad del Futuro
  • Distrito de Chorrera

Equipements électromécaniques[modifier | modifier le code]

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

L'écartement des voies est standard (1435 mm).

Pour la ligne 1 Alstom fournit en 2014 19 rames de trois voitures pouvant circuler à 80 km/h et permettent de transporter 24 000 voyageurs/ heure/sens. A la suite d'un contrat de décembre 2015 Alstom[33] fournit 70 voitures pour augmenter le parc de la ligne 1 : cinq rames de six voitures pour augmenter le parc de trains, les 40 voitures restantes étant utilisées pour allonger les rames précédentes de trois à cinq véhicules[34]. Les véhicules furent livrés en 2017 et 2018[21].

Pour la ligne 2 Alstom a fourni une flotte de 21 rames Metropolis de cinq voitures.

Alimentation en énergie de traction[modifier | modifier le code]

Les trains collectent leur énergie à partir d'un système de lignes aériennes à l'aide d'un pantographe et d'une ligne aérienne en forme de poutre rigide qui fonctionne en 1500 V cc. Les sous-stations électriques qui fournissent l'énergie de électrique en courant continu sont alimentées en 25 et 15 KV 60 Hz ca.

Signalisation[modifier | modifier le code]

La signalisation CBTC permet un intervalle entre trains de 90 secondes[35].

Exploitation et fréquentation[modifier | modifier le code]

Exploitation[modifier | modifier le code]

Le métro fonctionne sept jours sur sept et 365 jours par an, du lundi au samedi de 5h00 à 22h00 et le dimanche et les jours fériés de 7h00 à 22h00.

Fréquentation[modifier | modifier le code]

Projets de développement[modifier | modifier le code]

Les extensions de ligne[modifier | modifier le code]

Carte du schéma directeur

La construction d'une courte extension de la ligne 2 de 2 km vers l'aéroport a été accordé en février 2020[36] au consortium ayant construit la ligne mise en service en avril 2019[35]. Elle est en cours de construction[37].

Un prolongement sud-ouest de la ligne 2 jusqu'au Parque Urracá est prévu. Il ajouterait 11 stations, y compris une en correspondance avec la ligne 1 à Iglesia del Carmen[24].

La ligne 3, en construction[modifier | modifier le code]

En avril 2016, les gouvernements du Panama et du Japon, représentés par président Juan Carlos Varela et le Premier ministre japonais Shinzo Abe, ont finalisé l'accord pour la construction en monorail de la ligne 3 du métro de Panama City[38].

Sept groupements furent préqualifiés en septembre 2017 pour la construction de la ligne.3[39]. Le contrat de génie civil a été dans un premier temps attribué à un consortium sud-coréen en novembre 2019[40] pour un montant de US$2,5 milliards[41]. La durée de construction est de 54 mois. Cette ligne de 26,7 km avec 14 stations sera un monorail desservi par une flotte de 28 trains de six véhicules fournis par le consortium présélectionné en août 2018[42] composé de Hitachi, Ansaldo STS et Mitsubishi[43]. Néanmoins l'attribution du contrat semblait être remise en cause[44] pour être finalement signé en février 2020[45] Le contrat de matériel roulant a été signé avec le consortium japonais en novembre 2020[46].

D'autres lignes en projet[47][modifier | modifier le code]

Le plan directeur pour 2030 prévoyait quatre lignes. Le plan directeur pour 2040 présente en mars 2018 propose une ligne (quatre) qui relierait la station Pedregal (ligne 2) à la ligne cinq, qui serait en correspondance avec la ligne 1 à Iglesia del Carmen. Ces deux lignes[48] sont à l'étude[49], mais sans concrétisation actuellement. D'autres lignes font également partie du plan directeur.

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « El Metro de Panamá », sur www.elmetrodepanama.com (consulté le 12 novembre 2020)
  2. (en) « Panamá metro project launched », sur Railway Gazette International, (consulté le 12 novembre 2020)
  3. (en) « Three consortia shortlisted for Panamá City metro », sur Railway Gazette International, (consulté le 12 novembre 2020)
  4. (en) « Línea Uno consortium to build Panamá Metro », sur Railway Gazette International, (consulté le 12 novembre 2020)
  5. 2014 le métro de Panama City
  6. (en) « Alstom to equip the first line of the Panama metro », sur Alstom, (consulté le 12 novembre 2020)
  7. « Thales fournira des solutions de radiocommunication pour deux nouvelles lignes de métro en Amérique latine », Thales Communiqué de Presse,‎ (lire en ligne)
  8. (en) « Systra wins design contract in Panamá City », sur Railway Gazette International, (consulté le 12 novembre 2020)
  9. « Projet de métro de la ville de Panama », sur www.sisgeo.com, (consulté le 12 novembre 2020)
  10. AFP, « Panama: contrat suspendu pour Coface », sur Le Figaro.fr, (consulté le 12 novembre 2020)
  11. (en) « Panamá City metro opens », sur Railway Gazette International, (consulté le 12 novembre 2020)
  12. Christian Scasso, « Dans la moiteur du futur métro de Panama City », Le Rail,‎ , p. 41-45 (lire en ligne)
  13. (en) « Panama Central America's first metro », Metro Report International,‎ , p. 29-30
  14. (en) « President announces Panamá metro Line 2 tender », sur Railway Gazette International, (consulté le 12 novembre 2020)
  15. (en) David Briginshaw, « Panama City's first metro line nears completion », International Railway Journal,‎ (lire en ligne)
  16. (en) « Panamá City metro Line 2 bids in », sur Railway Gazette International, (consulté le 12 novembre 2020)
  17. (en) « Panamá City metro Line 2 breaks ground », sur Railway Gazette International, (consulté le 12 novembre 2020)
  18. (en) « Panamá City Line 2 preferred bidder selected », sur Railway Gazette International, (consulté le 12 novembre 2020)
  19. (en) « Panamá City Line 2 E&M contract awarded », sur Railway Gazette International, (consulté le 12 novembre 2020)
  20. (en) « Alstom to supply Panamá City Line 2 trains », sur Railway Gazette International, (consulté le 12 novembre 2020)
  21. a et b (en) « First Panamá City metro Line 2 train shipped », sur Railway Gazette International, (consulté le 12 novembre 2020)
  22. « Relations tendues entre la France et le Panama », sur www.franceinter.fr, (consulté le 12 novembre 2020)
  23. « Roberto Roy se voit décerner l'insigne de chevalier de la Légion d'Honneur », La lettre de l'ambassade de France,‎
  24. a et b (en) « Second metro line opens in Panamá City », sur Railway Gazette International, (consulté le 12 novembre 2020)
  25. (es) « TVN - Línea 2 del metro », sur TVN (consulté le 12 novembre 2020)
  26. (es) Odalis Núñez, « Varela: Línea 2 del Metro de Panamá será inaugurada el 25 de abril », sur Telemetro, (consulté le 12 novembre 2020)
  27. (en) « Panamá metro depot equipment delivery », sur Railway Gazette International, (consulté le 12 novembre 2020)
  28. Línea 2 del Metro de Panamá
  29. (es) Erika Quiñones, « Cierre de la Carretera Panamericana por montaje de pasarela de la estación 24 de Diciembre – El Metro de Panamá » (consulté le 25 avril 2019)
  30. (es) Erika Quiñones, « Fase 1 de montaje de pasarela estación Corredor Sur – El Metro de Panamá » (consulté le 25 avril 2019)
  31. (es) Erika Quiñones, « Cierre en Av. Domingo Díaz para culminar montaje de la pasarela en estación Don Bosco – El Metro de Panamá » (consulté le 25 avril 2019)
  32. (es) Erika Quiñones, « Cierre de la Av. Domingo Díaz por montaje de pasarela de la estación Cerro Viento – El Metro de Panamá » (consulté le 25 avril 2019)
  33. (en) « Panamá City orders more Line 1 trainsets », sur Railway Gazette International, (consulté le 12 novembre 2020)
  34. (en) « Panamá City takes delivery of more Metropolis metro cars », sur Railway Gazette International, (consulté le 12 novembre 2020)
  35. a et b « Les solutions innovantes d'Alstom pour la ligne 2 du métro de Panama entrent en service commercial », sur Alstom, (consulté le 12 novembre 2020)
  36. (en) « Panamá approves Line 2 extension », sur Railway Gazette International, (consulté le 12 novembre 2020)
  37. (es) Jorge Quiros, « Técnicos y auxiliares de laboratorios no descartan paro a partir del próximo lunes », sur TVN, (consulté le 12 novembre 2020)
  38. (en) « Panamá City metro Line 3 agreement finalised », sur Railway Gazette International, (consulté le 12 novembre 2020)
  39. « Panama City's third metro line tender sees seven companies prequalify », sur BNamericas.com, (consulté le 12 novembre 2020)
  40. (en) « South Korean consortium to build third Panamá City metro line », sur Railway Gazette International, (consulté le 12 novembre 2020)
  41. (en-US) « South Korean consortium to build Panama Metro Line 3 », sur Railway PRO, (consulté le 12 novembre 2020)
  42. (en) « Hitachi to supply Panamá City monorail trains », sur Railway Gazette International, (consulté le 12 novembre 2020)
  43. (en-US) « Agreement signed for Panama metro Line 3 », sur Railway PRO, (consulté le 12 novembre 2020)
  44. (en) Jung Min-hee, « Korean Consortium Could Lose US$2.5 Bil. Panama Metro Construction Project », sur Businesskorea, (consulté le 12 novembre 2020)
  45. (en) « Metro de Panamá awards Line 3 contract », sur Railway Gazette International, (consulté le 12 novembre 2020)
  46. (en) « Panamá City monorail rolling stock and rail systems contract signed », sur Railway Gazette International, (consulté le 12 novembre 2020)
  47. (es) « Estudios de Planificación – El Metro de Panamá », sur www.elmetrodepanama.com (consulté le 12 novembre 2020)
  48. (es) « Las nueve líneas de metro que unirán a Panamá en 2040 », sur La Estrella de Panamá, (consulté le 12 novembre 2020)
  49. Metro de Panama, Nueva Red Maestra del Sistema Metro de Panama -Estudio de prefactibilidad, Panama City, Métro de Panama, (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]