Métro de Kaohsiung

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Métro de Kaohsiung
(pl)Mass Rapid Transit
Situation Kaohsiung, Drapeau de la République de Chine Taïwan
Type Métro
Entrée en service
Longueur du réseau 44,7 km
Lignes 2
Stations 38
Rames 42 trains de 3 véhicules
Fréquentation 165 000 passagers par jour (2015)
Écartement des rails 1 435 mm
Propriétaire KRTCO (concession)
Exploitant KRTCO
Vitesse moyenne 35,4 km
Vitesse maximale 80 km/h
A la station Boulevard Formosa

Le métro de Kaohsiung est le second métro de Taiwan et comprend deux lignes. La longueur totale du réseau est de 44,7 km (double voie) dont 80 % en souterrain et 20 % en aérien, avec 38 stations (28 en souterrain, 2 au sol, 8 en aérien)[1]. Après plusieurs tentatives, la construction du métro a commencé en octobre 2001. La ligne Rouge et la ligne Orange ont été mises en service respectivement le 9 mars et le 14 septembre 2008. Le métro a été construit et est exploité par la Kaohsiung Rapid Transit Corporation (KTRC) sous la forme d'un contrat de concession de 36 ans signé avec la municipalité.

Historique du projet[modifier | modifier le code]

En 1986, la société American Transit Consultants commença une étude d'ensemble en vue de la construction d'une ligne de chemin de fer léger (ou mini-métro)[2]. L'étude n'eut pas de suite.

En 1990, avec l'aide de consultants pour définir un réseau de métro[3], la municipalité annonce un plan de construction de quatre lignes, au total 78 km dont 60 km en souterrain avec 71 stations[4]. En janvier 1991 le conseil municipal approuve la construction d'une première phase de deux lignes, 38 km au total. La préparation à la construction doit durer deux ans pour un début des travaux en 1993 avec ouverture d'une première ligne en 1998[5]. Le projet prend du retard et en 1993 seule la ligne Orange sur un trajet de 11 km est prévue d'être mise en service en 1999[6]. Ce réseau est élaboré en prévision d'une augmentation de la population à 4,2 millions d'habitants qui apparaît rapidement comme trop optimiste. En juin 1995, le consultant américano-taïwanais chargé du projet est remercié par le Kaohsiung Mass Rapid Transit (KMRT), le bureau de la municipalité chargé du projet.

Le projet est retardé de deux ans à cause des difficultés de financement par la mairie. Un nouveau budget est voté par le conseil municipal le 19 décembre 1997 pour un projet conçu dans le cadre d'un contrat de concession [7] de type « Construction, Exploitation et Transfert ». Le coût estimé du projet, deux lignes de métro de 42,7 km avec 37 stations, est alors de 195 milliards Nouveau dollar de Taiwan[8].

La construction du métro[modifier | modifier le code]

Le 1er février 1999, le conseil municipal, sous l'impulsion de son nouveau maire Frank Hsieh, annonce la construction des deux lignes de métro[9]. Le consultant Mott MacDonald est chargé de conseiller le KMRT[10]. Après d'âpres débats en 1999[11], la procédure d'attribution des contrats est engagée en février 2000 et trois consortiums soumettent leur dossier de préqualification le 1er avril. Le 10 mai 2000 le consortium nommé Bureau préparatoire de la KTRC mené par la China Steel Corporation et comprenant la société Siemens est déclaré compétiteur préféré par la commission de sélection de la municipalité. Le coût du projet est alors estimé à 172 milliards NT $ (5,6 milliards $US)[12]. La négociation aboutit a un accord (Memorandum d'entente) le 28 décembre de la même année.

Le contrat définitif pour la construction et l'exploitation du système de métro, « Contrat de construction et d'exploitation » et « Contrat de développement », a été signé le 12 janvier 2001 par le KMRT et la KTRC créée avec un capital de 10 milliards de Nouveau dollar de Taiwan. En août 2001, la société Siemens signe un contrat de 326 millions US$ (363 millions d'euros[13]) pour la fourniture des trains, de la signalisation et de l'alimentation électrique[14]. La société Singapore Technologies Electronics Limited obtient le contrat des porte-palières en décembre 2002[15]. Cette même société obtient le contrat du système de communication le 23 janvier 2003[16]. Une partie de ce contrat sera sous-traitée en 2004 à la compagnie Alcatel[17].

La construction a démarré officiellement le 24 octobre 2001. C'est à partir de cette date que court le délai de 36 ans du contrat de construction (6 ans) et d'exploitation (30 ans)[9], avant que l'exploitation revienne à la municipalité[18]. La société Systra conseille la KRTC au cours de la construction. Les deux premiers trains seront livrés en octobre 2005[19].

L'inauguration des deux lignes de métro accusera plusieurs mois de retard par rapport à la date initiale. Des essais avec passagers seront effectués en février 2008 pour une ouverture officille de la ligne Rouge et de la ligne Orange respectivement le 9 mars et le 14 septembre 2008.

Selon le KMRT, les coûts totaux de construction du métro s'élèvent à 181,4 milliards de NT dollars (4,8 milliards d'euros). Ces coûts incluent les éléments directement à la charge du gouvernement, soit 46,1 milliards de NT $, un investissement public géré par la KRTC de 104,8 milliards de NT $ et un investissement privé de 30,5 milliards de NT $. Les investissements publics gérés par la KRTC sont assumés à 79 % par le gouvernement central, à 2 % par le comté et à 19 % par la ville[20].

Le réseau aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Train en station de la ligne Rouge

Inaugurée le 8 mars 2008 par le Premier Ministre Premier Chang Chun-Hsiung la Maire de la ville Chen Chu, la ligne Rouge, nord - sud, part de l'arrondissement de Chiaotou au nord et se termine au district industriel de Linhai, au sud près de l'aéroport de Hsiaokang. La longueur totale de cette ligne est de 28,3 km, dont 19,8 km en souterrain et 8,5 km en aérien. La station Gangshan South a été ouverte le 23 décembre 2012[21], ce qui étend cette ligne de 2,3 km. Cette ligne comporte 24 stations dont 15 en souterrain, 8 en aérien et une au sol avec 2 dépôts de ligne à chaque terminus. La ligne est desservie par 28 trains.

Mise en service le 14 septembre 2008, la ligne Orange commence à l'Université nationale Sun Yat-sen à l'ouest et se termine dans l'arrondissement de Taliao dans le comté de Kaohsiung à l'est. Sa longueur totale est de 14,4 km, entièrement en souterrain, et comprend 14 stations, toutes en souterrain sauf une au sol, avec un dépôt principal. La ligne est desservie par 14 trains[18].

Porte palière de quai

Les stations comme les dépôts sont construits afin de recevoir des rames de deux trains, soit six véhicules[22]. Les stations sont climatisées, équipées de porte-palières de quai[23], d’escaliers mécaniques, d’ascenseurs permettant l’accès aux personnes à mobilité réduite.

Les sous-systèmes du métro[modifier | modifier le code]

Le matériel roulant[modifier | modifier le code]

Train à la station Jeux mondiaux

Les 42 trains des deux lignes sont constitués de trois véhicules chacun, deux véhicules motorisés à l'avant et à l'arrière, un véhicule remorque intermédiaire[24]. Le corps des véhicules est en acier inoxydable, largeur de 3,15 m et longueur de 65,45 m. Les véhicules sont climatisés. La capacité de chaque train est 755 passagers calculée avec une densité de 5 passagers par m2. La vitesse maximale des train peut atteindre 90 km/h.

La signalisation[modifier | modifier le code]

Le métro est équipé d'un système automatique de commande des trains : les conducteurs sont responsables de la fermeture des portes à chaque station, les trains roulent ensuite automatiquement[22].Grâce à un système de protection des trains, l'intervalle minimum entre chaque train peut descendre à deux minutes en toute sécurité, soit une capacité maximale de transport de 22.500 passagers par heure et par sens.

Le système d'alimentation électrique[modifier | modifier le code]

L'alimentation électrique du métro est asurée avec trois postes haute tension en 750 volts courant continu par troisième rail.

L'exploitation du métro[modifier | modifier le code]

Fréquentation[modifier | modifier le code]

La capacité initiale de chaque ligne devait atteindre 21.000 passagers par heure et par sens puis, respectivement, 30.000 et 28.000 pour les lignes Orange et Rouge à l'horizon 2020[8].

Un an après son inauguration, la fréquentation du métro n'atteignait que 100.000 passagers par jour, très loin des prévisions initiales de 360.000 passagers par jour[25].

En 2015, la fréquentation quotidienne moyenne atteint 165.000 passagers, soit un total de 60,2 millions de voyages (447 millions de passagers-km), en légère baisse par rapport à 2013 et 2014[1].

En 2015 l'intervalle entre chaque train est de 4 à 6 minutes (en moyenne 4 min 45 s) en heure de pointe, de moins de 8 minutes (7 min 19 s) en heure creuse et de moins de 20 minutes (en moyenne 16 min 29 s) après 23 h [26].

Les trains ont effectués 4.9 millions de km avec une vitesse commerciale moyenne de 35,4 km/h et une vitesse maximale en exploitation limitée à 80 km/h[1].

La plage horaire de fonctionnement du métro est de 5 h 55 à 00 h 30 arrivée du dernier train au terminus, soit 18 heures de fonctionnement par jour[27].

Tarification[modifier | modifier le code]

Jeton du métro de Kaohsiung

La tarification dépend de la distance parcourue. Le prix pour la journée coûte NT$150 et pour deux jours NT$250[28]. Des systèmes de cartes sont également disponibles.

Ressources humaines[modifier | modifier le code]

L'exploitation du métro nécessite 1.420 personnes au 31 décembre 2015 incluant les surveillants en station, les conducteurs, les employés de maintenance et des dépôts[1]. L'âge moyen des employés est 37,6 ans avec une ancienneté de 7,7 ans. Près de 96 % des employés sont bacheliers[1].

Les projets d'extension du métro[modifier | modifier le code]

En août 2008 le KMRT annonce avoir finalisé les projets d'extension du métro d'un total de 23,4 km. La ligne Rouge serait étendue vers le nord de 9,4 km (6 stations) vers le Parc Scientifique de Luchu et la ligne Orange serait étendue de 14,4 km vers le sud en direction de la manufacture de sucre dans la commune de Pingtung[29]. Le projet a finalement était rejeté par le gouvernement central du fait du faible trafic attendu[30]. Les projets du KMRT semblent donc bloqués[31].

Le réseau ferré de la ville comprend une ligne de tramway, la ligne circulaire, encore en construction, dont une petite partie de 1,9 km et 4 stations a été mise en service le 16 octobre 2015 à titre d'essai[32], étendue par la suite.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « KRTCO Annual Report 2015 », sur krtco.com.tw,
  2. (en) « Mini-metro in Kaohsiung ? », Railway Gazette International,‎
  3. (en) « Prequalification for the general engineering consultancy », International Railway Journal,‎
  4. (en) « Kaohsiung defines four-line network », Railway Gazette International,‎
  5. (en) « Kaohsiung finalises metro plans », Railway Gazette International,‎ , p. 715
  6. (en) « Kaohsiung plans metro », International Railway Journal,‎
  7. « Le métro de Kaohsiung prend un nouveau départ », MOniteur du Commerce International,‎
  8. a et b (en) « Kaohsiung Finds the "Perfect Solution" », World Railway Investment,‎ , p. 20-21
  9. a et b (en) « KRTCo Company information History », sur krtco.com.tw
  10. (en) « Mott MacDonald to advise on development of metro system for Kaohsiung », Communiqué presse Mott MacDonald,‎
  11. (en) « Kaohsiung to vote on MRT project », sur taipeitimes.com,
  12. (en) Mure Dickie, « Taiwan City awards mas transit contract », Financial Times,‎
  13. (en) « Austrian technology for Kaohsiung MRT », sur taipeitimes.com,
  14. (en) « Siemens wins contract for Kaohsiung rapid transit », sur taipeitimes.com,
  15. (en) Singapore Technologies Electronics Limited, « ST Electronics awarded S$50m contract by Taiwan's Kaohsiung MRT », ST Electronics News Release,‎
  16. (en) Singapore Technologies Electronics Limited, « ST Elect awarded a contract by KRTC to provide a Communications System », ST Elect News Release,‎
  17. (en) « Taiwan railway contracts Alcatel to provide mass rapid-transit communication system »,
  18. a et b (en) Dr L L Chou, « Kaohsiung adopts Public-Private Parternship », International Railway Journal,‎ , p. 45 - 47
  19. (en) « KRTC receives first batch of carriages », Taiwan News,‎
  20. (en) « Welcome to MTBU », sur mtbu.kcg.gov.tw
  21. (en) Dr R C Lin & Mr Tsun Yung Chen, « Circular light rail project launched », Metro Report International,‎ , p. 8
  22. a et b (en) C C Chong, « Taiwan's second network is open for business », Metro Report International,‎ , p. 14 - 15
  23. (en) « ST Elec project profile Kaohsiung », sur stee.stengg.com
  24. (en) « Diagram of the arrangement of the motor car and train formation for Kaoishung Metro », sur railway-technology.com
  25. (en) « Kaohsiung Metro may follow Taiwan High Speed Rail », sur chinapost.com.tw,
  26. (en) Frank Chang-ting Hsieh, « Metro and light rail will reshape Taiwan's high-tech powerhouse », Metro Report (Railway Gazette),‎ , p. 43-44
  27. (en) « First and Last Train », sur krtco.com.tw
  28. (en) « Ticket information », sur krtco.com.tw
  29. (en) « Kaohsiung Says Revised Plan for MRT Extension Nearing Completion », sur chinapost.com.tw,
  30. (en) « Kaohsiung Rapid Transit expected to be extended to Lujhu », Focus Taiwan,‎
  31. (en) « The planning of the long-term network », sur kcg.gov.tw
  32. (en) « Kaohsiung tram begins trial operation », sur metro-report.com,