Portail:Chemin de fer en Amérique du Nord

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
BNSF 2273 Lincoln, NE 3-13-14.jpg

Bienvenue sur le portail consacré au chemin de fer en Amérique du Nord (Canada, États-Unis, Mexique) !

Ce sous-portail du portail consacré aux chemin de fer regroupe 1 989 articles.

Le transport ferroviaire est un acteur majeur de l'histoire et de l’économie nord-américaine. Associé à la conquête d'un continent, c’est sur ce continent que les plus grosses locomotives à vapeur ont roulé, que des locomotives nucléaires ont été pensées ou qu'un train dédié au jus d'orange circule. Aujourd'hui, l'Amérique du nord est sillonnée par de grandes compagnies ferroviaires.
Le Santa Fe dans l'Ouest américain
Métro de New York

Le métro de New York (New York City Subway) est un réseau de transport métropolitain desservant la ville de New York, aux États-Unis. Il est la propriété de la ville de New York, mais est exploité par la New York City Transit Authority, une branche de la Metropolitan Transportation Authority (MTA).

Figurant parmi les réseaux de transport en commun les plus importants à l'échelle internationale, il compte 422 stations pour 468 points d'arrêt, ce qui le place au premier rang mondial en termes de nombre de stations desservies. Le réseau comporte 337 km de lignes, comptant pour la plupart quatre voies (deux voies pour les trains express et deux voies pour les omnibus). Il constitue en outre l'un des cinq réseaux de transport en commun fonctionnant 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 aux États-Unis, aux côtés du Staten Island Railway et du PATH, également situés à New York, des trains du PATCO et du métro de Chicago.

Le métro constitue le moyen de transport en commun le plus fréquenté de la mégalopole new-yorkaise. Avec 5,4 millions d'usagers par jour en 2012 , il a ainsi représenté près de 63 % du trafic total de passagers qui ont transité sur le réseau de la MTA sur l'année, loin devant les réseaux de bus, le Staten Island Railway, le Long Island Rail Road et le Metro-North Railroad, qui sont également gérés par la même entité. Sur la base de ces mêmes chiffres, le réseau de métro de New York se classe au septième rang mondial et au premier rang national.

Bien que le métro de New York porte le nom de subway, ce qui traduit en anglais l'idée de souterrain, 40 % des lignes suivent un tracé aérien, qui s'appuie sur des structures en acier ou parfois en fonte, des viaducs en béton, des remblais aménagés, des ponts ferroviaires, et, occasionnellement, des voies en surface. Les lignes sont presque exclusivement souterraines à Manhattan, alors qu'elles sont en majorité aériennes dans le reste de la ville. Toutes ces lignes, quelle que soit la base de leur tracé, sont situées à des niveaux différents de ceux des infrastructures routières et des aires piétonnes, et la plupart des croisements entre deux lignes de métro ou entre une ligne de métro et une ligne de train de banlieue sont sécurisés par la présence d'échangeurs ferroviaires de type saut-de-mouton.

Autres articles sélectionnés au sein du portail Chemin de fer