Métro de Delhi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Métro de Delhi
(hi)दिल्ली मेट्रो
Image illustrative de l’article Métro de Delhi

Image illustrative de l’article Métro de Delhi
Rame de la ligne violette

Situation Région de la Capitale nationale
Type Métro
Entrée en service
Longueur du réseau 343 km
Lignes 9
Stations 251
227 (correspondance comptées 1 fois)
Fréquentation 2,4 millions de passagers par jour
Écartement des rails 1 676 mm et 1 435 mm
Propriétaire Gouvernement indien et Gouvernement de Delhi
Exploitant Delhi Metro Rail Corporation
Site internet delhimetrorail.com

Le métro de Delhi (anglais : Delhi Metro, hindi : दिल्ली मेट्रो) est le système de métro desservant la capitale de l'Inde Delhi et les villes environnantes de Faridabad, Gurgaon, Noida et Ghaziabad dans la région de la capitale indienne.

Après de nombreuses études réalisées à partir des années 1950, le gouvernement indien crée la Delhi Metro Rail Corporation pour réaliser un réseau de métro dans la capitale. Les premiers travaux débutent en 1998 et le premier tronçon de la ligne rouge entièrement en viaduc est inauguré en 2002. Depuis le réseau s'étend à très grande vitesse et il comporte début 2019 huit lignes (plus la ligne de l'aéroport) d'une longueur totale de 343 kilomètres desservant 251 stations. Une quatrième phase de travaux devrait prolonger le réseau de 103 kilomètres d'ici 2025. Par ailleurs deux lignes de métro en correspondance avec le réseau de Delhi et situées dans les villes voisines de Gurgaon (métro de Gurgaon) et de Noida (métro de Noida) ont été inaugurées en 2019.

Le réseau est constitué de lignes en partie en viaduc en partie souterraines utilisant une voie large pour les quatre plus anciennes et une voie normale pour les plus récentes. L'alimentation électrique des rames comprenant 4 à 8 voitures climatisées se fait par caténaire sous la tension de 25 kV. La ligne 8 (magenta) est sans conducteur. Les trains sont constitués selon le cas de 4, 6 ou 8 voitures climatisées et dotées d'une intercirculation. Le trafic augmente rapidement au fur et à mesure de l'extension du réseau. En 2017 le métro de Delhi a transporté environ 2,4 millions de passagers par jour.

Historique[modifier | modifier le code]

Évolution du métro de Delhi.

Planification[modifier | modifier le code]

L'idée d'un réseau rapide de transport pour New Delhi a émergé d'une étude du trafic dans la ville en 1969[1]. Dans les années qui ont suivi, de nombreux comités officiels ont été chargés d'examiner les technologies, les trajets et les niveaux de gouvernement responsables pour un tel projet[2]. En 1984, la Delhi Development Authority et la Urban Arts Commission ont proposé de développer trois corridors de transport rapide et d'améliorer le réseau de banlieue existant ainsi que les réseaux routiers[3].

Durant la longue phase d'élaboration des caractéristiques techniques du futur réseau et la période de recherche de financement, la population de la ville de Delhi a été multipliée par deux le nombre de véhicules en circulation a été multiplié par cinq[3]. La congestion du trafic et la pollution ont beaucoup augmenté, de nombreux voyageurs optant pour l'utilisation de véhicules individuels compte tenu des insuffisances du réseau de bus incapable de faire face à l'augmentation du nombre d e passagers[1] Une tentative de privatisation du réseau de bus en 1992 n'a pas permis d'améliorer la situation[4].

Pour créer le réseau de transport en commun lourd capable de faire face aux besoins de la population, le gouvernement indien et le gouvernement de Delhi créent la Delhi Metro Rail Corporation (DMRC) le [5].

Construction[modifier | modifier le code]

Laxmi Nagar station en viaduc sur la ligne bleue.

La construction de réseau de métro débute le [6]. Tirant les leçons des problèmes rencontrés durant la construction du métro de Kolkata, caractérisé par les retards et les dépassements budgétaires en raison de « interventions politiques, problèmes techniques et retard bureaucratiques », la DMRC dispose d'une grande autonomie dans la conduite du projet[7]. La société s'appuie sur l'expertise de la société gestionnaire métro de Hong Kong pour définir les méthodes de construction du réseau et son exploitation future[8]. Les travaux se déroulent sans problème majeur si ce n'est une controverse en 2000 avec le ministère des Chemins de fer, qui souhaite que le métro utilise pour l'écartement des rails la voie indienne (voie large) alors que la DMRC souhaite utiliser la voie normale qui prime ailleurs[9]

La première ligne du métro de Delhi a été inaugurée par le Premier ministre Atal Behari Vajpayee le [10], devenant ainsi le second métro d'Inde après le métro de Kolkata. La première phase du projet a été terminée en 2006[11] en respectant le budget et en avance de trois ans sur le calendrier[12].

Phase I et II[modifier | modifier le code]

Le métro de Delhi circule sur un viaduc près de Azadpur (ligne jaune).

La phase I de la construction a permis la réalisation de 58 stations et 65 km de voies[13] dont 13 km en souterrain et 52 km en surface ou surélevées[réf. nécessaire].

La phase II comprenait la construction de 125 km de voies et 85 stations et a été achevée de à [14].

Phase III[modifier | modifier le code]

La phase III (103 km et 69 stations), dont le coût est de 5 milliards d'euros[15],[16], et la phase IV (113 km)[16] comprend deux nouvelles lignes et plusieurs prolongements de lignes existantes. Les travaux débutent en 2011 et devraient s'achever en 2020.

Les projets approuvés sont[17] :

  • prolongement de la ligne jaune (3 stations, 4,49 km)
  • prolongement de la ligne violette (18 stations, 26,57 km)
  • prolongement de la ligne bleue (9 stations, 10,97 km)
  • prolongement de la ligne verte (66 stations, 11,18 km)
  • prolongement de la ligne rouge (6 stations, 9,6 km)

De plus, deux lignes circulaires vont être construites, afin de connecter les lignes radiales :

  • ligne rose (circulaire intérieure : 38 stations, 58,59 km)
  • ligne magenta (circulaire extérieure : 25 stations, 38,24 km).

Financement[modifier | modifier le code]

La construction du métro a été financée en premier rang par des prêts à taux réduit de la banque japonaise JICA complété principalement par des subventions du gouvernement indien et de la ville de Delhi[21].

Financement (estimation pour la phase III)[22].
Phase Kilométrage Cout Banque
japonaise
Gouvernement
indien
Ville
de Delhi
Développement
immobilier
Autres
Phase I 65 km 10 571 Crores
(1,34 mds €)
60% 14% 14% 7% 5%
Phase II 125 km 18 783 Crores
(2,4 mds €)
54,47% 16,39% 16,39% 11,74%
Phase III 161 km 41 079 Crores
(5,26 mds €)
48,57% 10,04% 10,04% 7,34% 24 %

La construction de la ligne de l'Airport Express a été réalisée dans le cadre d'un partenariat public/privé avec une participation de 39% du gouvernement de l'Inde et de la ville de Delhi et un apport de 48% du concessionnaire[21].

Réseau actuel[modifier | modifier le code]

Lignes[modifier | modifier le code]

Terminus de la ligne jaune à la station HUDA city center dans la ville satellite de Gurgaon.
La station Rajiv Chowk à l'heure de pointe.

Le métro de Delhi est composé de huit lignes qui avec la ligne de l'aéroport ont une longueur totale de 343 kilomètres et desservent 250 stations[23]. Les principales caractéristiques de ces lignes sont les suivantes[18] :

  • La ligne rouge (ligne 1), qui est la première ligne du métro de Delhi à avoir été inaugurée (24 décembre 2002) est en partie en viaduc en partie au niveau du sol. Cette ligne longue de 35 kilomètres relie les quartiers nord-est de Delhi aux quartiers nord-ouest en passant par le centre-ville. La ligne est à voie large.
  • La ligne jaune (ligne 2) est la première ligne en sous-sol. Longue de 48,8 kilomètres, elle circule du nord au sud en traversant le cœur de la vieille ville de Delhi et le quartier des affaires situé autour de la place Connaught. Dans sa partie sud la ligne dessert la ville satellite de Gurgaon dans l'état de Haryana. Les stations sont situées à une profondeur de 12,85 mètres sauf la station du bazar Chawri située à 20 mètres sous la surface à cause du l'encombrement du sous-sol. La partie souterraine a été réalisée en partie par des tunneliers en partie par la méthode des tranchées couvertes. Les prolongements nord et sud ont été réalisés sur viaduc. La ligne à voie large est desservie par des rames comprenant 6 à 8 voitures.
  • La ligne bleue (lignes 3 et 4) est pour l'essentiel en surface avec une petite partie souterraine (4 stations). Longue de 65 kilomètres elle relie le quartier de Dwarka situé à l'ouest de Delhi près de l'aéroport à la ville satellite de Noida à l'est en passant par le sud du centre-ville. Elle comprend un embranchement à l'est entre Yamuna Bank et Vaishali qui forme une ligne autonome (ligne 4) longue d'environ 8 kilomètres. La ligne est à voie large.
  • La ligne verte (lignes 5) circule sur un viaduc et est la première ligne à voie normale du métro de Delhi. Longue d'environ 30 kilomètres elle traverse les quartiers occidentaux de Delhi d'ouest en est et sert de ligne de rabattement pour les lignes rouge et bleue.
  • La ligne violette (lignes 6) part des quartiers centraux de New Delhi en se dirigeant vers le sud jusqu'à la ville satellite de Faridabad. La partie de ligne située au coeur de Delhi est en souterrain (environ un tiers de la longueur), le reste étant en viaduc. La ligne est longue de 43 kilomètres et comprend 34 stations. Les trains circulent sur voie normale.
  • La ligne rose (ligne 7) est une ligne quasi circulaire longue de 59 kilomètres tracée autour des quartiers centraux de Delhi qui est en correspondance avec presque toutes les autres lignes du métro de Delhi. Elle comprend 38 stations dont 12 sont souterraines et 26 en viaduc. Les rames, qui comprenanent 6 voitures, circulent sur voie normale.
  • La ligne magenta (ligne 8) est une ligne est-ouest qui relie les quartiers sud de Delhi sans passer par le centre ville. Longue de 37 kilomètres et à voie normale, elle comprend 15 kilomètres en souterrain et 10 kilomètres en viaduc. Les rames circulent de manière autonome et sont sans conducteur. Les quais sont équipés de portes palières. La ligne comprend la station Hauz Khas qui est la plus profonde du réseau (32 mètres) et assure une correspondance avec la ligne jaune.
  • La ligne orange (ligne de l'aéroport) relie l'aéroport international Indira-Gandhi au sud-ouest de la ville avec la gare de New Delhi en centre ville. Longue de 22,7 kilomètres, elle se distingue par le très faible nombre d’arrêt (5), une vitesse commerciale élevée et des rames de 6 voitures conçues pour le confort des passagers. Elle est en correspondance avec la ligne jaune à son terminus du centre ville, avec la ligne rose et la ligne bleue. Le trajet entre l'aéroport et la gare centrale est parcouru en 19 minutes. La ligne circule en souterrain sur 15,7 km et sur viaduc sur 7 kilomètres.
Plan du réseau de métro de Delhi en février 2019. Les lignes de couleur grise représentent le réseau de trains de banlieue.
Liste des lignes du réseau. Dernière mise à jour 20/3/2019[18]
Numéro

de la ligne

Nom

de la ligne

Date d'ouverture Dernier prolongement Longueur Stations Terminus Écartement

des rails (mm)

Autre caractéristique
1 Ligne rouge 24 décembre 2002 8 mars 2019 34,69 km 29 Shaheed Sthal Rithala Voie large
2 Ligne jaune 20 décembre 2004 10 novembre 2015 49,31 km 37 Samaypur Badli HUDA City Centre Voie large
3 Ligne bleue 31 décembre 2005 30 octobre 2010 56,61 km 50 Noida Electronic City Dwarka Sector 21 Voie large
4 7 janvier 2010 14 juillet 2011 8,74 km 8 Yamuna Bank Vaishali Voie large Embranchement
5 Ligne verte 3 avril 2010 24 juin 2018 26,32 km 21 Inderlok Brigadier Hoshiyar Singh Voie normale
27 juillet 2011 3,32 3 Ashok Park Main Kirti Nagar Voie normale Embranchement
6 Ligne violette 3 octobre 2010 19 novembre 2018 46,63 km 34 Kashmere Gate Raja Nahar Singh Voie normale
7 Ligne rose 14 mars 2018 31 décembre 2018 39,72 km 23 Majlis Park Mayur Vihar Pocket I Voie normale
17,86km 15 Trilokpuri Sanjay Lake Shiv Vihar Embranchement
8 Ligne magenta 24 mars 2018 3 décembre 2018 37,46 km 25 Botanical garden Janakpuri West Voie normale Train sans conducteur
Airport Express Ligne orange 23 février 2011 22,7 km 6 New Delhi Dwarka Sector 21 Voie normale Desserte de l'aéroport, tarification et matériel spécifiques
Total 24 décembre 2002 8 mars 2019 343 km 251

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Rame à l'arrêt sur la ligne magenta.
Intérieur d'une rame sur la ligne magenta.

À l'origine les rames devaient être construites par un consortium rassemblant la firme ROTEM, Mitsubishi Corporation, et Mitsubishi Electric Corporation mais la construction fut finalement confiée à Bharat Earth Movers Limited. Les rames de première génération circulent sur une voie à l'écartement large indien et sont constituées de voitures d'une largeur de 3,20 m construits en acier inoxydable. L'intercirculation entre les wagons est assurée. L'alimentation électrique se fait par caténaire à la tension de 25kv alternatif. Dans les sections souterraines, la conduite des trains et la signalisation sont pratiquement entièrement automatisées.

Exploitation[modifier | modifier le code]

La fréquence des métros dépend des lignes. Aux heures de pointe les jours travaillés la fréquence la plus rapprochée est de 2 minutes 38 et 2 minutes 47 secondes sur les parties centrales des lignes bleue et jaune. Pour les autres lignes elle est comprise entre 3 et 4 minutes pour les lignes rouge et violette, entre 4 et 5 minutes pour la ligne verte, entre 5 et 6 minutes pour les lignes magenta et rose. La fréquence sur la ligne de l'aéroport est de 10 minutes de manière constante. La fréquence en dehors des heures de pointe ou le week-end est généralement proche[24].

Tarification[modifier | modifier le code]

Le tarif d'un déplacement dans le métro dépend de la distance parcourue. En fonction de celle-ci le coût du voyage est compris entre 10 et 60 roupies. La durée d'un trajet ne doit pas excéder 1 à 3 heures selon la distance parcourue. Le tarif est inférieur (maximum 50 roupies) durant le week-end. Les usagers du réseau ont le choix entre les options suivantes pour le règlement de leur trajet[25] :

  • Smart card : cette carte rechargeable est utilisée essentiellement par les usagers réguliers. La Smart card vaut pour une année : on peut acheter des voyages pour un tarif de 100, 200 et 500 roupies.
  • Tourist card : cette carte permet une circulation illimitée dans le métro pour une durée fixe. Il existe des cartes valables pour 1 à 3 jours dont le prix est compris entre 50 et 200 roupies.
  • Token (Jetons) : Ces jetons sont valables pour un seul trajet; leur prix dépend de la longueur du trajet.

Une réduction tarifaire de 10% est pratiquée pour les détenteurs de Smart Card s'ils pénètrent dans le métro aux heures creuses (avant 8 heures du matin, entre midi et 5 heures de l'après midi, après 9 heures du soir)[26].

Sécurité[modifier | modifier le code]

La sécurité est assurée, en particulier, grâce à une surveillance vidéo assurée depuis un poste central. Des forces de police circulent dans le métro. En cas de besoin, les passagers peuvent joindre le conducteur de la rame.

Prolongements programmés : la phase IV (2019-2025)[modifier | modifier le code]

La phase III de construction du réseau devrait s'achever courant 2020. Une quatrième phase d'extension qui devrait débuter en 2019 est en cours d'approbation par les autorités. Elle comprendrait trois nouvelles lignes et quatre prolongements[27] :

  • Tughlakabad – IGI Terminal 1 (20,20 km)
  • Lajpat Nagar – Saket G-Block (7,96 km)
  • Inderlok – Indraprastha (12,58 km)
  • Prolongement de la ligne rouge : Rithala – Narela (21,73 km)
  • Prolongement de la ligne rouge : Narela – Kundli (4,86 km)
  • Prolongement de la ligne rose : Mukundpur – Maujpur (12,54 km)
  • Prolongement de la ligne magenta : Janakpuri West – R.K. Ashram (28,92 km).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Siemiatycki 2006, p. 279
  2. Siemiatycki 2006, p. 279–280
  3. a et b « History of Delhi Metro », DMRC (consulté le 17 septembre 2009)
  4. John Pucher, Nisha Korattyswaroopam, et Neenu Ittyerah, « The Crisis of Public Transport in India », Journal of Public Transportation, vol. 7, no 4,‎ , p. 1–20 (lire en ligne [PDF])
  5. « Structure of Delhi Metro », DMRC (consulté le 17 septembre 2009)
  6. « Delhi metro rail work begins but without fanfare »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  7. « Delhi Metro showcases public sector success », The Indian Express,‎ (lire en ligne)
  8. « China Business/International Business », MTR (consulté le 2 juin 2011)
  9. « Delhi Metro Rail to adopt BG system »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), The Hindu Business Line, (consulté le 10 septembre 2009)
  10. « Indian PM launches Delhi metro », BBC News,‎ (lire en ligne)
  11. « Phase 1 complete, Pragati Maidan now on Metro map »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), (consulté le 18 avril 2010)
  12. Nandini Lakshman, « The Miracle-Worker of the Delhi Metro », BusinessWeek,‎ (lire en ligne)
  13. « Delhi Metro Phase I and II », DMRC (consulté le 2 mars 2014)
  14. Smriti Kak Ramachandran, « Delhi Metro confident of meeting deadline », The Hindu,‎ (lire en ligne)
  15. Polluée, New Delhi cherche son oxygène dans le métro, sur le site de La Tribune consulté le 21 janvier 2014.
  16. a et b « Annual Report 2012-2013 », DMRC, (consulté le 2 mars 2014), p. 5–6
  17. (en) « Metro Network. Phase I, II, III », sur DMRC (consulté le 8 février 2016)
  18. a b et c (en) Robert Schwandl, « Delhi », sur urbanrail.net (consulté le 20 mars 2019)
  19. (en) « Linieninformationen der Delhi Metro Rail Corporation Ltd. »
  20. (en) « Delhi Metro Rail Corporation Ltd. | DMRC Present Network », sur www.delhimetrorail.com (consulté le 3 janvier 2017)
  21. a et b (en) « Funding », sur DMRC (consulté le 20 mars 2019)
  22. (en) « Delhi MRTS Coste & Funding Plan for Phase I, II et III » (consulté le 20 mars 2019)
  23. (en) « About Us », sur DMRC (consulté le 8 février 2016)
  24. (en) « DELHI METRO AVERAGE TRAIN FREQUENCY DURING PEAK AND OFF-PEAK HOURS ( As on 30.11.2018) », sur DMRC (consulté le 21 mars 2019)
  25. (en) « Information regarding Token/Cards and Recharge », sur DMRC (consulté le 21 mars 2019)
  26. (en) « FAQ », sur DMRC (consulté le 20 mars 2019)
  27. (en) « Delhi Metro Phase 4 – Information & Map », sur The metro Rail Guy (consulté le 19 mars 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Matti Siemiatycki, « Message in a Metro: Building Urban Rail Infrastructure and Image in Delhi, India », International Journal of Urban and Regional Research, vol. 30, no 2,‎ , p. 259–277

Liens externes[modifier | modifier le code]