Métro de Medellín

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Metro de Medellín
Image illustrative de l’article Métro de Medellín
Métro de Medellín près du Palais de la Culture.

Situation Medellín
Drapeau de la Colombie Colombie
Type Métro
Entrée en service 1995
Longueur du réseau 31,4 km
Lignes 2
Stations 28
Rames 80 trains de trois véhicules
Fréquentation 800 000 / jour
Écartement des rails 1435 mm
Exploitant SITVA
Vitesse moyenne 37 km/h
Vitesse maximale 80 km/h

Le métro de Medellín est un des systèmes de transport en commun desservant la ville de Medellín en Colombie et son agglomération. C'est le seul métro au monde construit dans une ville de province avant celui de la capitale, plus peuplée, du pays. Le réseau comporte deux lignes de métro classique (A et B) et est complété par trois lignes de téléphériques (J, K et L) appelées Metrocable. L'ensemble des transports urbains de la ville est exploité par Sistema Integrado de Transporte del Valle de Aburrá (SITVA).

Historique du projet[modifier | modifier le code]

Le contrat de la construction du métro de Medellin d'un montant de US$ 627 millions a été signé en novembre 1983 par un consortium germano-espagnol de onze entreprises dont Siemens, MAN, Oyckerhoff et Widmann, (Allemagne) et des entreprises de construction espagnoles (EntreCanales y Tavora, Construcciones y Contratas, Aplicaciones Tecnicas Industriales). La société française SGTE attaque le contrat pour irrégularités mais la plainte est rejetée.[1]

Le projet de métro comporte deux lignes d'un total de 29 km, une ligne nord-sud A de 19 stations et de 23,2 km (30 % en viaduc, le reste en surface), une ligne est-ouest B de 7 stations et de 5,6 km (80% en viaduc, le reste en souterrain). Un effectif de 4.000 travailleurs est prévu pour sa construction.[1]

Les travaux du métro sont toutefois interrompus en 1990 à 60% de sa réalisation à la suite du triplement du coût initial du projet. Les travaux reprennent près de trois ans plus tard à la suite d'un accord de refinancement avec le gouvernement colombien.

Le 30 novembre 1995, l'exploitation commerciale du métro commence entre les stations Niquía et Poblado (ligne A, 17,2 km, 15 stations).

Le réseau est complété le 28 février 2016 par l'ouverture de la ligne B, 9 km (incluant la liaison non commerciale entre les deux lignes) avec 7 stations et le 30 septembre 2016 par une extension de la ligne A de 6 km avec 4 stations jusqu'à Itagüi.

En septembre 2012, la ligne A a été étendu de 2,6 km avec deux stations supplémentaires, Sabaneta et La Estralla, soit au total 25,8 km et 21 stations.

Hors exploitation commerciale, une ligne de 3 km assure la liaison entre les deux lignes.

Au total le métro de Medellin compte deux lignes de 31,4 km en exploitation commerciale avec 28 stations.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Les stations sont construites pour accueillir des trains de six véhicules.

Carte du réseau SITVA

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Le matériel roulant initial est composé de 42 trains de trois véhicules Siemens-Man-Ateinsa, quinze trains en formation de six véhicules pour la ligne A et six trains de six véhicules pour la ligne B. Leur vitesse maximale est de 80 km/h. L’intervalle prévu alors entre les trains est de cinq minutes en période de pointe et de dix minutes en heures creuses.[2] Ces véhicules font l'objet d'un contrat de rénovation obtenu par la société CAF en 2018.[3]

En 2009, treize rames de trois caisses du constructeur CAF[4] sont commandés[5] auxquelles s'ajoutent trois rames supplémentaires commandées en 2014. Vingt rames similaires sont commandés en juillet 2015 pour un montant de €89 millions[6],[7]. Une option de deux trains de trois véhicules a été ajouté en 2016 à cette dernière commande[8], soit un total de 38 trains de trois véhicules qui peuvent rouler en rames simples ou doubles.

Signalisation[modifier | modifier le code]

Dès l'origine les trains du métro sont équipés d'un automatisme de conduite des trains avec conducteurs LZB 700 Siemens. La société Siemens a obtenu un contrat de rénovation de €42 millions pour la ligne A du métro dont la réalisation doit être terminée en 2021.[9],[10]

Exploitation et fréquentation[modifier | modifier le code]

L'exploitant du métro est Sistema Integrado de Transporte del Valle de Aburrá (SITVA),

En 2008, environ 477 000 personnes empruntèrent le métro chaque jour de la semaine. En 2019, les deux lignes du métro transportent un million de passagers par jour.[1]

Le Metrocable[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Metrocable (Medellín).

Le Métro de Medellín est le seul système de transport en commun au monde, avec celui d'Alger, où les lignes de métro sont connectées avec un système de cabine sur câbles aériens.

Le , la ligne K du Metrocable est inaugurée. C'est un système de transport différent constitué de télécabines reliant la station Acevedo à la partie la plus haute du quartier Santo Domingo Savio, un quartier habité par des familles pauvres. Le , une seconde ligne de Metrocable est ouverte.

La ligne L relie la station Santo Domingo Savio au Parc Ecotouristique Arvi.

Deux nouvelles lignes métrocable M et H sont en projet de construction en prolongement d'un nouveau tronçon métropolitain à partir de la station de métro San Antonio.

Réseau actuel[modifier | modifier le code]

Liste des stations du métro de Medellín et du Metrocable[modifier | modifier le code]

Les stations de correspondance sont en gras.

Línea A (Logo Metro de Medellín).svg
Ligne A

Nord vers Sud
Línea B (Logo Metro de Medellín).svg
Ligne B

Est vers l'Ouest
Línea J (Logo Metro de Medellín).svg
Ligne J (Metrocable)

Ouest vers Nord-ouest
Línea K (Logo Metro de Medellín).svg
Ligne K (Metrocable)

Nord vers Nord-est
Línea L (Logo Metro de Medellín).svg
Ligne L (Metrocable)

Nord-est vers extrême Nord-Est

Stations[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Medellin complaints rejected », International Railway Journal,‎
  2. (en) « Medellin Metro due to open next year », International Railway Journal,‎
  3. (en) David Burroughs, « Metro Medellin selects CAF for EMU refurbishment », International Railway Journal,‎ (lire en ligne)
  4. « Metro de Medellin », sur www.caf.net, (consulté le 8 septembre 2019)
  5. (en) « Medellín orders CAF metro trains », Railway Gazette International,‎ (lire en ligne)
  6. (en) Kevin Smith, « Medellin orders more CAF metro trains »,
  7. (en) « Medellín metro orders more CAF cars », Railway Gazette International,‎ (lire en ligne)
  8. (en) Kevin Smith, « Santiago and Medellin order extra CAF metro trains », International Railway Journal,‎ (lire en ligne)
  9. (en) Siemens, « Siemens Mobility to modernize Medellín metro signaling », Siemens Press,‎ (lire en ligne)
  10. (en) David Burroughs, « Siemens awarded Medellín metro resignalling contract », International Railway Journal,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]