Eschviller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Eschwiller dans le Bas-Rhin
Eschviller
Moulin d’Eschviller
Moulin d’Eschviller
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Sarreguemines
Canton Volmunster
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Bitche
Commune Volmunster
Statut Ancienne commune
Code postal 57720
Démographie
Population 241 hab. (1900)
Géographie
Coordonnées 49° 07′ 58″ nord, 7° 22′ 53″ est
Historique
Date de fusion 1813
Commune(s) d’intégration Volmunster
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 15.svg
Eschviller

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 15.svg
Eschviller

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Eschviller

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Eschviller

Eschviller est un écart de la commune française de Volmunster, dans le département de la Moselle.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le petit village d’Eschviller se situe dans la vallée de la Schwalb.

Localités avoisinantes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Brenschelbach (Allemagne) Loutzviller, Schweyen Breidenbach Rose des vents
Ormersviller N Olsberg
O    Eschviller    E
S
Volmunster Nousseviller-lès-Bitche Lengelsheim

Toponymie[modifier | modifier le code]

Eckeswilre (1271), Ecksiwilre (1271), Egkiswilre (1274), Exkeswilre et Hexkewilre (1296), Eschweiller (1594), Eschweiler (1772)[1], Escheweiller (1793), Echeviller (1801)[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Du point de vue administratif, le village est annexe depuis 1813 de Volmunster, chef-lieu de canton, après avoir été une éphémère commune à partir de 1790.

Cultes[modifier | modifier le code]

Du point de vue spirituel, le village est succursale de Volmunster, le chef-lieu d’archiprêtré depuis 1802, de même que Weiskirch, Nousseviller-lès-Bitche et Dollenbach.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[2]
1793 1800 1806
221 203 255

Administration[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le moulin d’Eschviller est un des derniers moulins à farine de la vallée de la Schwalb, dans les Vosges du Nord. Dans un environnement champêtre, on peut partir à la découverte de l’exposition « Le pain, le grain, le moulin », installée dans l’ancien moulin à grains et la visite d’un moulin à scier les planches, une scierie pédagogique inaugurée en 2003. L’exposition du moulin est une synthèse de l’évolution technologique meunière. La roue à aubes et le système de broyage sont mis en marche lors de la visite. Dans la scierie attenante, on pourra voir fonctionner les différentes scies et découvrir les technologies utilisées dans les scieries depuis leur installation dans la région au XVIIe siècle. Il y a possibilité de profiter également du sentier arboricole, du circuit de l’eau et de l’aire de pique-nique[3].
  • Chapelle de la-Présentation-de la-Vierge à Eschviller, construite aux frais des habitants du village vers la fin du xvie siècle ou au début du xviie siècle. Au moment de la construction du château pour le baron de Vitzhum vers la fin du xviiie siècle, elle aurait été englobée dans celui-ci et serait devenue chapelle castrale. Vendue à plusieurs reprises entre 1855 et 1873, en même temps que le château, elle fut finalement détruite et reconstruite. Endommagée pendant la guerre de 1939-1945, elle a été restaurée en 1959.
  • Avec son socle et son fût galbés en élévation, une croix de la première moitié du XIXe siècle est adossée à la maison située 7 rue principale. Sa face est totalement occupée par une double représentation de la Sainte Famille et de la Trinité, comme sur le tableau conservé au musée national de Stockholm. Sur le socle, saint Wendelin est placé au milieu d’une guirlande végétale et saint Antoine de Padoue figure à la base du croisillon, au-dessus d’une nuée timbrée de trois chérubins. Il s’agit d’un modèle et de thèmes iconographiques fréquents dans le Pays de Bitche.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Joël Beck, Les moulins et scieries du Pays de Bitche, 1999.
  • Joël Beck, Le Pays de Bitche 1900-1939, 2005.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bouteiller - Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle, rédigé en 1868
  2. a et b http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/fiche.php?select_resultat=12413
  3. Tourisme en Moselle - Moulin d’Eschviller

Liens externes[modifier | modifier le code]