Guising

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guising
Vue de la chapelle en 1904
Vue de la chapelle en
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Sarreguemines
Canton Bitche
Intercommunalité Communauté de communes de Rohrbach-lès-Bitche
Commune Bettviller
Statut Ancienne commune
Code postal 57410
Code commune 57074
Démographie
Gentilé Guisingeois, Guisingeoises
Population 268 hab. (1900)
Géographie
Coordonnées 49° 04′ 18″ nord, 7° 15′ 54″ est
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Bettviller
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 15.svg
Guising

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 15.svg
Guising

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Guising

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Guising

Guising est une ancienne commune et un écart de la commune française de Bettviller dans le département de la Moselle.

Géographie[modifier | modifier le code]

Article connexe : Géographie du pays de Bitche.
Rose des vents Rimling Rose des vents
Gros-Réderching N Bettviller, Hoelling
O    Guising    E
S
Singling Rohrbach-lès-Bitche Petit-Réderching

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • D'un nom de personne germanique Giso suivi du suffixe -ing.
  • Anciennes mentions[1],[2] : Gisingen () ; Gysinga (), Gisingen ou Gissingen (), Giesen (), Guisingen (), Gisengen et Guiselling (), Guising (), Guisingen (cartes de Cassini et de l'État-major), Guissing ()[3].
  • En francique lorrain : Gisinge. En allemand : Gisingen[2] ou Giesingen.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article connexe : Histoire du pays de Bitche.

Une nécropole mérovingienne, découverte sur le plateau dominant le village, témoigne de l'ancienneté de l'occupation du site. L'écart est cité pour la première fois sous la forme Villa Gisingen en [1].

Du point de vue administratif, le village est d'abord une dépendance du comté de Bitche au sein du duché de Lorraine, avant de devenir une éphémère commune française du canton de Rohrbach entre et . Par décret du , Guising et Hoelling deviennent des annexes de la commune voisine de Bettviller[1].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[3]
1793 1800 1806
256 270 316

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • La chapelle, dédiée à la Nativité de la Très Sainte Vierge Marie, reconstruite durant les premières années du XXe siècle. Elle remplace un oratoire construit en , aux frais de François-Joseph Durand, procureur et notaire royal à Bitche et propriétaire à Guising, qui a été élevé tout à côté d'une croix devant laquelle les habitants s'assemblaient presque journellement, et cela dans le but de les mettre à l'abri des intempéries. Il s'agit d'un édifice en grès moellon, de type église-grange, avec tour-clocher hors-œuvre en façade et chevet polygonal. La chapelle est couverte d'un toit d'ardoises à longs pans et croupe, avec une flèche polygonale ; une fausse voûte d'ogives et des lambris assurent le couvrement[1].
  • Au cœur de l'écart, face à l'église, les bâtiments du château s'ouvrent sur une cour. Construit dans la seconde moitié du XVIIIe siècle pour François-Joseph Durand, il s'apparente davantage à l'architecture rurale avec son moellon crépi, le logis et l'exploitation agricole sous le même toit, sans différenciation des volumes, ou encore par l'absence de décor. Mais il s'agit d'un édifice de vastes dimension, précédant autrefois un beau parc[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Joël Beck, Rohrbach-lès-Bitche et son canton, Sarreguemines, Éditions Pierron, , 362 p.
  • (fr) Joël Beck, Moulins : huileries, tailleries, scieries du pays de Bitche, Sarreguemines, Éditions Pierron, , 503 p. (lire en ligne)
  • (fr) Joël Beck, Le canton de Rohrbach-lès-Bitche, Éditions Sutton, , 127 p.
  • (fr) Joël Beck, Le Pays de Bitche 1900-1939, Éditions Sutton, , 128 p.
  • (fr) Marie-France Jacops, Jacques Guillaume et Didier Hemmert, Le Pays de Bitche (Moselle), Metz, Éditions Serpenoise, , p. 21-24

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « Guising sur le site du Bitscherland », sur bitscherland.fr (consulté le 16 octobre 2016)
  2. a et b Ernest de Bouteiller, Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle, rédigé en .
  3. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Guising », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 octobre 2016).