Beuvange-sous-Saint-Michel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beuvange et Saint-Michel.
Ne doit pas être confondu avec Bévange ou Boevange.

Beuvange-sous-Saint-Michel
Beuvange-sous-Saint-Michel
Chapelle Notre-Dame-des-Neiges.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Thionville
Canton Thionville-Est
Intercommunalité Communauté d’agglomération Portes de France-Thionville
Commune Thionville
Statut Ancienne commune
Code commune 57 672
Démographie
Gentilé Beuvangeois
Population 361 hab. (1900)
Géographie
Coordonnées 49° 21′ 57″ nord, 6° 05′ 10″ est
Historique
Date de fusion 1811 (avec Volkrange)
1969 (avec Thionville)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 15.svg
Beuvange-sous-Saint-Michel

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 15.svg
Beuvange-sous-Saint-Michel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Beuvange-sous-Saint-Michel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Beuvange-sous-Saint-Michel
Liens
Site web www.thionville.fr/Beuvange

Beuvange-sous-Saint-Michel est un village et une ancienne commune française du département de la Moselle en région Grand Est. Beuvange est une annexe de Volkrange de 1811 à 1969, puis de Thionville depuis cette dernière date.

Ses habitants sont appelés les Beuvangeois et sont au nombre de 361 en 1900.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce village est situé dans le nord-ouest du département de la Moselle, dans le Pays thionvillois, au pied du mont Saint-Michel. Il se trouve à une dizaine de kilomètres de Thionville et 30 km environ de Metz, les localités les plus proches sont Volkrange, Hayange et Elange.

La rue principale est très large, en raison de la place occupée jadis par les usoirs devant les maisons. Comporte une petite chapelle datant du XVIIIe siècle. Au sommet du mont Saint-Michel, on peut voir les ruines d’un ancien ermitage construit en 1251.

Plan cadastral de Beuvange en 1893.

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Ce « Bœwange » se trouve dans les écrits anciens rédigés en langue allemande, très souvent exprimé par Buffingen[1].
  • Anciennes mentions : Bovenga (1033)[2], Bovingen (1131), Buevenges (1213), Bovanges (1223), Biovenges (1305), Buevanges (1405), Bovange (1606), Bevange-sous-le-Mont-Saint-Michel et Buvange-soubs-Saint-Michel (1718)[3], Beuvange sous Saint Michel (1793), Beuvange-Saint-Michel (1801)[4].
  • Biwwénge en francique lorrain[5]. Bevingen vor/unter Sankt Michel, Bevingen bei St. Michel pendant l’annexion allemande.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce village avait une chapelle sous le vocable de Saint Michel qui était annexe de la paroisse de Volkrange[3], Beuvange a par ailleurs dépendu du bailliage de Thionville[3].

Vers 1817, cette localité comprenait 234 individus, 40 maisons, ainsi qu'un territoire productif de 274 hectares dont 8 en vignes et 53 en bois[6]. Beuvange-sous-Saint-Michel fut rattaché à Volkrange par décret du [3], puis le à Thionville.

En 1986, les habitants de Beuvange qui avaient 40 ans parlaient encore très bien le dialecte local[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1793 1800 1806 1900
275325221361
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1806[4].)

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Ruines de la chapelle du Mont-Saint-Michel.
  • Chapelle Notre-Dame-des-Neiges. Construite en 1805, elle abrite un haut-relief avec Saint Michel terrassant le dragon, daté 1586, retiré de la chapelle en 1840 face à l’état de dégradation de l’édifice.
  • Le mont Saint-Michel et son ancienne chapelle, aujourd'hui en ruines.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Théodore de la Fontaine, « Essai étymologique sur les noms de lieux du Luxembourg germanique : troisième division, Luxembourg français », Publications de la Société pour la recherche et la conservation des monuments historiques dans le Grand-Duché de Luxembourg, Luxembourg, Imprimerie-Librairie V. Buck, vol. XVIII,‎
  2. Mémoires de l'Académie nationale de Metz - Volume 45 (1865)
  3. a b c et d Bouteiller - Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle, rédigé en 1868
  4. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Beuvange-Saint-Michel », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales
  5. Marcel Konne et Albert-Louis Piernet, « Dierfer vun äiser Hemecht », Hemechtsland a Sprooch, no 1,‎ (ISSN 0762-7440)
  6. Viville, Dictionnaire du département de la Moselle, 1817
  7. Albert-Louis Piernet (dir.), Hemechtsland a Sprooch : Woolkrénge a Metzénge, H.A.S. (no 12), (ISSN 0762-7440)

Sur les autres projets Wikimedia :