Morlange-lès-Rémelange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Morlange.

Morlange-lès-Rémelange
Morlange
Morlange-lès-Rémelange
Chapelle Saint-Nicolas.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Thionville
Canton Fameck
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Val de Fensch
Commune Fameck
Statut Ancienne commune
Code postal 57 290
Code commune 57 206
Démographie
Population 232 hab. (1900)
Historique
Date de fusion 1810
Liens
Site web http://www.ville-fameck.fr/fr/information/68306/morlange

Morlange-lès-Rémelange (alias Morlange) est une ancienne commune de la Moselle en région Grand Est, réunie en 1810 à Fameck.

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • D'un nom de personne germanique Maurilo[1] suivi du suffixe -ing francisé en -ange.
  • Morlingias (959), Morlingas (982), Morlinga (1009)[2], Morlange et des Rémelanges (1792)[3], Morlange (1793), Morlange-lès-Remelange (1801)[4].
  • En allemand : Moerlingen[2]. En Francique lorrain : Murléngen.
  • Morlingen pendant l'annexion allemande.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Le hameau de Morlange est l’un des plus anciens de la commune de Fameck. La chapelle est un monument représentatif de l’art roman. Elle fut édifiée par les Bénédictins de Gorze entre 1186 et 1188. Classée Monument Historique en 1845, la chapelle sera ouverte au culte tous les dimanches jusqu’en 1972.
  • Faisait partie du district de Briey en 1793, puis de l’arrondissement de Thionville en 1801.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[4]
1793 1800 1806 1900
314348368232

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église de Morlange prieuré Saint-Nicolas, construite au XIe siècle. La première mention de l'édifice remonte à 1188. Il est détruit en 1266 à la suite de la guerre entre le duc de Bar et le comte de Luxembourg et est restauré en 1610. L'église est à nouveau détruite en 1635-1636, au cours de la guerre de Trente ans. L’église et le prieuré sont abandonnés. En 1684, la nef est transformée en logement et écurie. En 1688 se sont installés des religieux du Tiers Ordre de Saint-François. Au cours de la Révolution, l’édifice est vendu comme bien national, mais non entretenu. L’arrêté de destruction de 1838 est annulé par Mérimée qui s’attache à la conservation de l’édifice. L'église est rénovée en 1850.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, Tome 2.
  2. a et b Bouteiller, Dictionnaire topographique de l’ancien département de la Moselle, rédigé en 1868.
  3. Table décennales 1792-1811 de l’ancienne commune de la Moselle de Morlange aux archives départementales.
  4. a et b http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/fiche.php?select_resultat=24003