Villers l'Orme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villers.
Villers l'Orme
Chapelle Notre-Dame de La Salette.
Chapelle Notre-Dame de La Salette.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Département Moselle
Arrondissement Metz
Canton Montigny-lès-Metz
Commune Vany
Statut Ancienne commune
Code postal 57070
Code commune 57694
Démographie
Population 127 hab. (1821)
Géographie
Coordonnées 49° 09′ 05″ nord, 6° 14′ 51″ est
Historique
Date de fusion 1819
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 15.svg
Villers l'Orme

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 15.svg
Villers l'Orme

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Villers l'Orme

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Villers l'Orme

Villers-l'Orme est un village et une ancienne commune française du département de la Moselle, rattachée à Vany depuis 1819.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village se trouve au sud de Vany, le chef-lieu de la commune.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Mentions anciennes : Villare (1178) ; Vileirs (1181) ; Vilers, Velers, Villare (1192) ; Villers-à-l’Orme (1313) ; Villiers-à-l’Orme (1353) ; Villeir-à-l’Orme (1365) ; Viller-l’Orme (1428) ; Willers-à-l’Orme (1495) ; Villez-l’Ormme (1510) ; Viller-l'Horme (XVIIe siècle)[1].

En lorrain : Vlé l'arme[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Commune rattachée à Vany par ordonnance royale du 17 février 1819[1].

Démographie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • chapelle néo-romane Notre-Dame de La Salette, bénie en 1868 par l’évêque de Metz ; à l’entrée une statue de Notre-Dame de La Salette ;
  • ancienne chapelle du Saint-Esprit, au milieu du village, construite en 1181, elle était la possession des moines de Saint-Vincent depuis 1140 ; portail roman, une travée à voûtes basses date du XVe siècle, restaurations XVIe siècle à l'intérieur, tribune du XIXe siècle, le mur extérieur est percé d’une baie légèrement tréfée de style gothique ;
  • la croix de Louve, érigée en 1445 (MH), démolie en 1940 puis restaurée en 1981 par les communes de Vany et Vantoux.
  • gargouille ;
  • autel du Centenaire, 1846-1946, il porte l’inscription « La ville de Metz et la Lorraine libérées en hommage à Notre-Dame de la Salette ;
  • calvaire dédié à l'abbé Haro (1871-1911) et l'abbé Anatole Basselin (1852-1926), porte l'inscription « O-CRUX-AVE SPES-UNICA », y sont sulptés les éléments de la crucifixion ;
  • vierge en pleurs sous un abri de vitraux ;
  • maison de 1850 ;
  • autel en souvenir de Fatima devant lequel les Portugais viennent se recueillir et prier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Ernest de Bouteiller, Dictionnaire topographique de l'ancien Département de la Moselle : comprenant les noms de lieu anciens et modernes, rédigé en 1868 sous les auspices de la société d'archéologie et d'histoire de la Moselle, Imprimerie nationale, Paris