Schell (Moselle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schell.

Schell
Schell (Moselle)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Thionville
Commune Volstroff
Statut Ancienne commune
Démographie
Population 64 hab. (1806)
Géographie
Coordonnées 49° 17′ 29″ nord, 6° 15′ 14″ est
Historique
Date de fusion 1811
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 15.svg
Schell

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 15.svg
Schell

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Schell

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Schell

Schell est une ancienne commune française du département de la Moselle, rattachée à Volstroff depuis 1811.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Anciennes mentions[modifier | modifier le code]

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de Schell paraît emprunté à l'adjectif germanique Schoel ou Scheel signifiant oblique, tortu[4]. Des dénominations analogues se rencontrent très souvent dans les noms des lieux habités. Il existe des Breitfeld, des Breitweiler, des Dickweiler, des Langweiler, des Longvilly, des Villers-le-Rond, etc. Schell produit une description du même genre. Le nom de Schell demeure cependant incomplet, il faut sous-entendre un Dorf, un Weiler ou tout autre substantif auquel la figure oblique de l'endroit soit sujette à être reportée[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Au début du XVIIe siècle, Schell était situé dans la prévôté de Thionville et dépendait du duché de Luxembourg (la prévôté sera rattachée au royaume de France en 1659 à la suite du Traité des Pyrénées). Dans le dénombrement de 1611, le village était taxé à deux feux et comportait sept familles dont une était considérée comme pauvre et une autre était exemptée[5].

Quelques années plus tard, la guerre de Trente Ans a particulièrement ravagé le secteur et les massacres et épidémies de pestes n'épargnèrent pas la population. Certains villages ont été définitivement ruinés comme ce fut le cas pour Terlange ou Rexange[6]. Schell aurait pu suivre ce même destin. En effet, en 1667, l'aveu de dénombrement de Charles et François d'Attel, seigneurs en partie de Luttange, décrit le village comme « présentement tout en bois et il n'y a aucune apparence de maison »[7]. En étudiant les registres paroissiaux de Luttange dont Schell dépendait avant la Révolution, on constate cependant que Schell, ainsi que Vinsberg et Kirsch ont été repeuplés à partir de 1687 grâce à l'arrivée de familles originaires de la Thiérache (notamment Wallers-Trélon, Fourmies ou Momignies)[8],[9].

Pendant la Révolution française, Schell devient une commune avec Vinsberg pour annexe, jusqu'au , date à laquelle ils furent ensemble réunis à Volstroff[1]. Le maire de Schell et Vinsberg était Jean Coquard, de l'an VIII (1800) jusqu'au rattachement avec la commune de Volstroff[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[2]
1793 1800 1806
526464

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Bouteiller, Dictionnaire topographique de l'ancien Département de la Moselle : comprenant les noms de lieu anciens et modernes, rédigé en 1868 sous les auspices de la société d'archéologie et d'histoire de la Moselle, Paris, Imprimerie nationale.
  2. a b et c http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/fiche.php?select_resultat=35849
  3. Marcel Konne et Albert-Louis Piernet, « Dierfer vun äiser Hemecht », Hemechtsland a Sprooch, no 1,‎ (ISSN 0762-7440)
  4. a et b Publications de la Société pour la Recherche et la Conservation des Monuments Historiques dans le Grand-Duché de Luxembourg, volume 18, 1863.
  5. Dénombrement des feux du Luxembourg de 1611. La prévôté de Thionville : la seigneurie de Vinsberg : Vinsberg - Kirsch (1611) – Archives nationales du Luxembourg (A-XIII-6-2 f. 138)
  6. « Les ravages de la guerre de Trente Ans – ANPVC » (consulté le 30 janvier 2019)
  7. Aveu de dénombrement de Charles et François d'Attel, seigeurs en partie de Luttange. Archives départementales de la Moselle - Archives de la famille d'Attel (116 J 9)
  8. a et b « Archives Départementales de la Moselle - Registres paroissiaux », sur www.archives57.com (consulté le 30 janvier 2019)
  9. Sébastien, « Marques ordinaires: Nicolas DANY et Hélène LONGUEVILLE », sur Marques ordinaires, (consulté le 30 janvier 2019)