Olferding

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Olferding
Image illustrative de l'article Olferding
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Sarreguemines
Canton Bitche
Commune Gros-Réderching
Coordonnées 49° 04′ 12″ nord, 7° 14′ 29″ est

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 15.svg
Olferding

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 15.svg
Olferding

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Olferding

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Olferding

Olferding est un écart de la commune française de Gros-Réderching, dans le département de la Moselle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Du village disparu d'Alberting (alias Albertingen), devenu Olferding par évolution onomastique, situé dans la vallée du Wolferbach à 1 500 mètres à l'est du village, sur le chemin de Bettviller, il ne subsiste plus que les vestiges d'une chapelle du XVe siècle et une ferme, la Olferdinger Hof. Ancienne possession ducale, elle est donnée en fief en 1714 par le duc Léopold à Henri de Mallan, un chevalier irlandais devenu l'un de ses gardes du corps. C'est son fils, Jacques-Henry, lieutenant au régiment de Saxe, qui fera construire à partir de 1737 l'ensemble des bâtiments, les travaux étant confiés aux Gavenesch, maçons de Bining.

Bien que les abords soient très défigurés par des adjonctions récentes, le logis, de plan massé, a conservé son allure d'origine, qui l'apparente davanatage à l'architecture bourgeoise qu'à l'architecture rurale. La façade principale est encadrée de deux pavillons, l'ensemble étant couvert de hauts toits de tuiles plates.

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • D'un nom de personne germanique Albert suivi du suffixe germanique -ing. Plus tard Albert a été transposé en Olfard ou Olfred.
  • Anciennes mentions[1],[2] : Albertingen (1577) ; Olbertingen et Albertingen (1594) ; Alberding (1607) ; Albertingen (1618) ; Olbertingen (1681) ; Albertingen (1730, carte H. Sengre) ; Olferdingen (1736) ; Olbertingen (1750-51) ; Olberting (1751) ; Olberdingen (1755) ; Olbertingerthal (1756) ; Olberding ou Olberting (1779) ; Olferdingen (fin XVIIIe siècle) ; Opperding (1808) ; Olberdingenhoff (1820) ; Olberting et Olberding (1817 & 1844) ; Olberding (1869) ; Olferdingen (1871) ; ferme d'Olferding (1967) ; Olbertingen (carte de Cassini) ; Olberdingerhoff ou Oberdingerhoff (carte de l'état-major).
  • Albertingen est également le nom d'un ancien écart d'Enchenberg.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « La chapelle d’Olferding près de Gros-Réderching », dans Les Cahiers lorrains, n° 3, juillet 1977.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mémoires de la Société d'archéologie et d'histoire de la Moselle, 1862.
  2. Bouteiller, Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle, rédigé en 1868.