Ébange-et-Daspich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ébange-et-Daspich
Église Notre-Dame-de-l’Assomption d’Ébange
Église Notre-Dame-de-l’Assomption d’Ébange
Administration
Pays Drapeau de la France France
Département Moselle
Arrondissement Arrondissement de Thionville
Commune Florange
Statut Ancienne commune
Code postal 57190
Code commune 57 221
Géographie
Coordonnées 49° 19′ 00″ nord, 6° 08′ 00″ est
Historique
Date de fusion 1812
Commune(s) d’intégration Florange
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 15.svg
Ébange-et-Daspich

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 15.svg
Ébange-et-Daspich

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Ébange-et-Daspich

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Ébange-et-Daspich

Ébange-et-Daspich est une ancienne commune de la Moselle ayant existé de 1790 à 1812. Elle a été créée entre 1790 et 1794 par la fusion des villages de Daspich et d’Ébange. En 1812 elle a été rattachée à la commune de Florange.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Réuni à Florange par décret du 2 juillet 1812.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[2]
1794 1800 1806
334 336 327

Administration[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Ébange-et-Daspich compte une cimenterie du groupe suisse Holcim.

Les installations de laminage à froid et de revêtement de l'usine sidérurgique de Florange (groupe ArcelorMittal) sont situées sur l'ancien ban d'Ébange. Elles ont été construites par la Sollac dans les années 1950 et 1960, et sont essentiellement dédiées au marché des aciers pour emballages métalliques[3].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Bouteiller - Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle, rédigé en 1868
  2. Ldh/EHESS/Cassini - Notice communale
  3. Jacques Corbion (préf. Yvon Lamy), Le savoir… fer — Glossaire du haut fourneau : Le langage… (savoureux, parfois) des hommes du fer et de la zone fonte, du mineur au… cokier d'hier et d'aujourd'hui, 5, [détail des éditions] (lire en ligne), § Sollac