Schieresthal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Moselle image illustrant une localité de France
Cet article est une ébauche concernant la Moselle et une localité de France.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Schieresthal
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Sarreguemines
Canton Bitche
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Bitche
Commune Meisenthal
Code postal 57960
Code commune 57456
Démographie
Population 247 hab. (1900)
Géographie
Coordonnées 48° 58′ 20″ nord, 7° 21′ 22″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 15.svg
Schieresthal

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 15.svg
Schieresthal

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Schieresthal

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Schieresthal

Schieresthal est un écart de la commune de Meisenthal, dans le département de la Moselle. Il comptait 247 habitants en .

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Chêne de la Liberté Saint-Louis-lès-Bitche
Chêne Georgel
Goetzenbruck Rose des vents
Neumuehle N Sarreinsberg
O    Schieresthal    E
S
Meisenthal

Lieux-dits[modifier | modifier le code]

  • Chêne Georgel.
  • Heidenberg.
  • Mailaenderberg[1].

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Le hameau est de tout temps succursale de la paroisse de Meisenthal, depuis son érection en . Une belle chapelle de style néoroman avec une crypte, dédiée à Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, est appelée localement Notre-Dame-des-Neiges. Construite au milieu du XIXe siècle, son autel est consacré en par Monseigneur Paul-Marie Dupont des Loges, évêque de Metz[2].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le Château des Lanzy, construit au milieu du XIXe siècle pour la famille Lorin, qui s'apparente au style troubadour. Louis Lorin puis son fils Jean-Louis, décédé en , sont directeurs des prestigieuses cristalleries de Saint-Louis. Le château, agrémenté d'un parc, est acheté vers par Jules Amiet, directeur des cristalleries et agrandi en d'une tour placée dans l'angle nord-ouest[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr): Joël Beck, Les moulins et scieries du Pays de Bitche,
  • (fr): Joël Beck, Le Pays de Bitche 1900-1939, , 128 p.
  • (fr): Paul-Édouard Glath, Du pays de Bitche en Charente-Maritime : Souvenirs de 1939-40, , 94 p.
  • (fr): Didier Hemmert, Le Pays de Bitche,
  • (fr): Francis Kochert, Laurette Michaux et Gérard Michaux, Moselle : Metz et le pays messin, pays de Bitche, Nied, Sarrebourg, Saulnois, trois frontières et bassin houiller, , 345 p.
  • (fr): Joseph Schaefer, Le Pays de Bitche, passionnément, , 174 p.
  • (fr): André Schutz, Bitche et son pays,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Lieux-dits », sur geoportail.gouv.fr (consulté le 14 avril 2016).
  2. a et b « Schieresthal », sur bitscherland.fr (consulté le 14 avril 2016).