Arrondissement de Thionville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arrondissement de Thionville
Situation de l'arrondissement de Thionville dans le département Moselle.
Situation de l'arrondissement de Thionville dans le département Moselle.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département et
collectivité territoriale
Moselle
Chef-lieu Thionville
Code arrondissement 57 7
Démographie
Population 265 109 hab. (2015)
Densité 282 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 24′ 00″ nord, 6° 12′ 00″ est
Superficie 941 km2
Subdivisions
Communes 105

L’arrondissement de Thionville est un arrondissement français situé dans le département de la Moselle en région Grand Est. Il est issu de la fusion des anciens arrondissements de Thionville-Ouest et de Thionville-Est le 1er janvier 2015.

Composition[modifier | modifier le code]

L'arrondissement est composé de 105 communes réparties dans les cantons suivants :

Communes de plus de 6 000 habitants[modifier | modifier le code]

Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Algrange 57012 CA du Val de Fensch 6,96 6 273 (2014) 901
Audun-le-Tiche 57038 CC du Pays Haut Val d'Alzette 15,43 6 691 (2014) 434
Fameck 57206 CA du Val de Fensch 12,45 14 136 (2014) 1 135
Florange 57221 CA du Val de Fensch 13,18 11 736 (2014) 890
Guénange 57269 CC de l'Arc Mosellan 8,35 7 167 (2014) 858
Hayange 57306 CA du Val de Fensch 12,21 15 757 (2014) 1 290
Hettange-Grande 57323 CC de Cattenom et Environs 16,27 7 579 (2014) 466
Moyeuvre-Grande 57491 CC du Pays Orne Moselle 9,59 7 836 (2014) 817
Terville 57666 CA Portes de France-Thionville 3,83 6 760 (2014) 1 765
Thionville 57672 CA Portes de France-Thionville 49,86 41 083 (2014) 824
Uckange 57683 CA du Val de Fensch 5,56 6 474 (2014) 1 164
Yutz 57757 CA Portes de France-Thionville 13,97 15 948 (2014) 1 142

Découpage communal depuis 2015[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, le nombre de communes des arrondissements varie chaque année soit du fait du redécoupage cantonal de 2014 qui a conduit à l'ajustement de périmètres de certains arrondissements, soit à la suite de la création de communes nouvelles. Le nombre de communes de l'arrondissement de Thionville reste quant à lui inchangé depuis 2015 et égal à 105. Au , l'arrondissement groupe les 105 communes suivantes[1] :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2015, l'arrondissement comptait 265 109 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
271 503 271 177 253 880 246 860 246 586 134 836 134 836 265 109
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[2] puis population municipale à partir de 2006[3].)
Histogramme de l'évolution démographique

Histoire[modifier | modifier le code]

L'arrondissement de Thionville a déjà existé de 1800 à 1901, mais dans des frontières différentes, car il incluait les cantons de : Bouzonville[4], Tholey (cédé à la Prusse en 1814), Relling et Sarrelouis (cédés partiellement à la Prusse en 1815).

L'ancien arrondissement de Thionville était donc composé de 8 cantons jusqu'en 1814-1815 : Thionville, Cattenom, Sierck, Metzervisse, Bouzonville, Relling, Sarrelouis et Tholey[5].

En 1824, M. Teissier indique que les habitants de cet arrondissement parlent « allemand » dans les quatre cinquièmes des communes[6].

En 1871, lors de l'annexion allemande, les communes annexées de l'arrondissement de Briey sont réparties entre cet arrondissement et celui de Metz, puis une ordonnance impériale du 8 avril 1901 le scinde en deux : Thionville-Est (plus rural) et Thionville-Ouest (plus industriel et urbain)[7]. Cette organisation demeure en vigueur après le retour à la France en 1919. L'arrondissement est rétabli par la fusion des deux précédents le 1er janvier 2015[8].

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des sous-préfets de l’arrondissement 
Période Nom
2013 - 2015 Étienne Stock[9]
Depuis 2015 Thierry Bonnet[10]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Stéphane Einrick, Les communautés humaines et l'eau dans l'arrondissement de Thionville, 1800-1870, 2005.
  • François Verronnais, Carte de l'Arrondissement de Thionville, 1852 (voir en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Composition de l'arrondissement de Thionville », sur https://www.insee.fr (consulté le 19 janvier 2018)
  2. Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2013 - Recensements harmonisés - Séries départementales et communales
  3. Fiches Insee - Populations légales de l'arrondissement pour les années 1968, 1975, 1982, 1990, 1999, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  4. Ldh/EHESS/Cassini
  5. Bouteiller, Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle, rédigé en 1868.
  6. Teissier, Recherches sur l'étymologie des noms de lieu et autres, dans la sous-préfecture de Thionville, 1824.
  7. Pierre Brasme - La population de la Moselle au XIXe siècle.
  8. Décret n° 2014-1721 du 29 décembre 2014 portant suppression des arrondissements de Boulay-Moselle, de Château-Salins, de Thionville-Ouest et de Metz-Campagne (département de la Moselle), Journal officiel 31 décembre 2014
  9. Décret du 8 février 2013 portant nomination du sous-préfet de Thionville (classe fonctionnelle III) - M. STOCK (Etienne), Journal officiel, 9 février 2013
  10. Décret du 15 avril 2015 portant nomination du sous-préfet de Thionville (classe fonctionnelle III) - M. BONNET (Thierry), Journal officiel, 16 avril 2015