Rugy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Rogy.
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Famille Goullet de Rugy.

Rugy
Rugy
Chapelle Notre-Dame-de-la-Nativité.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Metz
Canton Le Pays messin
Intercommunalité Communauté de communes Rives de Moselle
Commune Argancy
Statut Ancienne commune
Code postal 57640
Démographie
Population 117 hab. (1900)
Géographie
Coordonnées 49° 12′ 23″ nord, 6° 12′ 52″ est
Historique
Date de fusion 11 avril 1810
Commune(s) d’intégration Argancy
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 15.svg
Rugy

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 15.svg
Rugy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Rugy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Rugy

Rugy est un petit village et une ancienne commune française du département de la Moselle, rattachée à Argancy depuis 1810[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Cette localité est située sur la rive droite de la Moselle au nord-est d'Argancy.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Anciennes mentions[2] : Ruxey (1404), Rougey (1429), Ruffy (XVIIe siècle), Ruji (1635), Ruxi (1638), Ruchi (1756).

En lorrain roman : Reu'hy[2]. En francique lorrain : Ruxech.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dépendait des Trois-Évêchés (bailliage et coutume de Metz). En 1763, Rugy faisait partie d'une mairie qui comprenait Ennery, Chailly et Rugy[2].

Ancien chef-lieu communal, Rugy fut incorporé à la commune d'Argancy par un décret du 11 avril 1810[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[1]
1793 1800 1806
143147147

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Petit manoir des XVIe-XVIIe siècles, après avoir appartenu aux barons d’Elz, héritiers des Heu, la propriété fut achetée par les Petitjean et fun transmise, par mariage en 1675, aux Goullet.
  • Chapelle castrale construite en 1666 en l’honneur de la Nativité de la Vierge.
  • Ancien moulin dont les familles Bernard sont les propriétaires depuis cinq générations, linteau de la porte du moulin de 1748.
  • Calvaire accolé à une façade, place des Vignerons.
  • Calvaire à la sortie du village, avec l'inscription « O crux ave/du haut de votre croix/o-bien-aimé-sainteté (1848) ».
  • Linteau de porte d’une des plus anciennes maisons, 1726.
  • Casemates en enfilade à la sortie du village en direction de Chailly-lès-Ennery.

Personnalités liées au village[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/fiche.php?select_resultat=30026
  2. a b c et d Ernest de Bouteiller, Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle, rédigé en 1868.