Saint-Privat (Moselle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Privat.

Saint-Privat
Saint-Privat-lès-Metz
Saint-Privat (Moselle)
Chapelle Saint-Privat.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Metz
Commune Montigny-lès-Metz
Statut Ancienne commune
Code postal 57950
Démographie
Population 103 hab. (1900)
Géographie
Coordonnées 49° 05′ 13″ nord, 6° 09′ 29″ est
Historique
Date de fusion 1809
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 15.svg
Saint-Privat

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 15.svg
Saint-Privat

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Privat

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Privat

Saint-Privat est une ancienne commune française du département de la Moselle en région Grand Est. Elle est rattachée à celle de Montigny-lès-Metz depuis 1809.

Le quartier de Saint-Privat représente environ 2 100 habitants dans les années 2010.

Géographie[modifier | modifier le code]

Saint-Privat est situé sur la rive gauche de la Seille, dans le sud du territoire communal de Montigny.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Anciennes mentions : Rivat, Riwata et Rivuata (893), Sanctus Privatus (1128), Saint-Privé (1339), Sainct-Privait (xve siècle), Saint-Privax et Saint-Privey (1436), Saint-Privay (1440), Saint-Privés (1474), Saint-Privais et Saint-Privait (1514), Saint-Privé (1544), L'esglise Saint-Priech (1553), Saint-Privat-lès-Metz (1578)[1].

En lorrain : Saint-Prevé[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'époque de l'Ancien régime Saint-Privat dépend des Trois-Évêchés et plus précisément du bailliage de Metz sous la coutume de cette ville[1].

En 1756 Saint-Privat est érigé en cure de l'archiprêtré de Noisseville. Cette cure dépendait de l'abbaye Saint-Clément de Metz et avait pour annexes Blory, Frescatelli, Frescaty, Fristot, la Grange-le-Mercier, Montigny-lès-Metz, le Sablon, Saint-Ladre et Tournebride. Cette église n'existe plus en 1868 ; seul le cimetière est conservé et sert encore à cette date[1].

La commune de Saint-Privat — qui inclut les lieux-dits de Blory, la Grange-le-Mercier et la Horgne-au-Sablon — est réunie à celle de Montigny le [1].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1793 1800 1806
8299104
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini[2])

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Bouteiller, Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle : comprenant les noms de lieu anciens et modernes, rédigé en 1868 sous les auspices de la Société d'archéologie et d'histoire de la Moselle, Paris, Imprimerie nationale.
  2. http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/fiche.php?select_resultat=34308