Urbach (Moselle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Urbach.

Urbach
Urbach (Moselle)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Sarreguemines
Canton Bitche
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Bitche
Commune Epping
Statut Ancienne commune
Code postal 57720
Démographie
Gentilé Urbachois, Urbachoises
Géographie
Coordonnées 49° 05′ 57″ nord, 7° 19′ 38″ est
Historique
Date de fusion 1811
Commune(s) d’intégration Epping
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 15.svg
Urbach

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 15.svg
Urbach

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Urbach

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Urbach

Urbach est un écart (ou hameau) de la commune française d'Epping, dans le département de la Moselle.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le hameau se situe en pays découvert, à proximité de la Königstrasse, reliant Bouquenom à Deux-Ponts.

Localités avoisinantes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Erching, Guiderkirch Epping Weiskirch, Volmunster Rose des vents
Rimling N Dollenbach, Nousseviller-lès-Bitche
O    Urbach    E
S
Bettviller, Hoelling Kapellenhof Hottviller

Toponymie[modifier | modifier le code]

Anciennes mentions : Vrrebach/Urrbach (973), Urbach (1297), Uhrbach (1755), Ourbach (1756), Urback (1779)[1], Uhrbach (1793), Ourbach (1801)[2].

Du germanique Ur et Bach, « rivière, ruisseau ».
À comparer à Hurbache (Vosges). On a voulu voir dans Ur le terme « aurochs », mais il peut s'agir simplement de ur, « eau, marécage » (cp. basque ur, « eau »). Voir aussi Orbais, Orbey, Orbec.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une stèle figurant Mercure a été découverte sur le ban de l'écart, témoignant de l'ancienneté du site. L'écart est mentionné pour la première fois en 973 sous la forme Urebach, le ruisseau de l'aurochs, bien que cette étymologie soit contestée, ur pouvant aussi représenter une vieille racine signifiant "eau, marais".

Malgré les bombardements de février et de mars 1944, le hameau a conservé quelques maisons anciennes et sa chapelle, dédiée à saint Vincent de Paul, construite en 1776. Au XIXe siècle, plusieurs tailleurs de pierre, sculpteurs de croix de chemin élevées dans les environs, étaient établis à Urbach, en particulier Pierre Stab, Nicolas Schmitt et Louis-Pierre Huth.

Du point de vue spirituel, l'écart constitue une annexe de la paroisse d'Epping depuis 1802, dans l'archiprêtré de Volmunster.

Du point de vue administratif, la commune indépendante d’Urbach est rattachée à Epping en 1811 (canton de Volmunster).

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[2]
1793 1800 1806
256226263

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La ferme située au 35, rue du moulin, datée 1763 avant les transformations qui l'ont affectée, a conservé sa porte piétonne au chambranle fortement mouluré. L'agrafe est décorée du monogramme du Christ dans la partie concave. La niche qui la surmonte est flanquée de deux balustres portant des chérubins, se détachant sur un cadre strié, très caractéristique de la région.

Édifice religieux[modifier | modifier le code]

  • Chapelle Saint-Vincent de Paul à Urbach, construite en 1776 aux frais des habitants d'Urbach, l'église d'Epping étant trop éloignée. Restaurée après la guerre de 1939-1945 avec réfection du campanile et adjonction d'un porche hors-œuvre en façade

Sources[modifier | modifier le code]

  • Les moulins et scieries du Pays de Bitche, Joël Beck, 1999.
  • Le Pays de Bitche 1900-1939, Joël Beck, 2005.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ernest de Bouteiller, Dictionnaire topographique de l’ancien département de la Moselle : comprenant les noms de lieu anciens et modernes, rédigé en 1868 sous les auspices de la société d’archéologie et d’histoire de la Moselle, Paris, Impr. nationale, , 316 p. (notice BnF no FRBNF30149354, lire en ligne), p. 263 (Urbach)
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Ourbach », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales

Liens externes[modifier | modifier le code]