Marienthal (Moselle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marienthal.

Marienthal
Marienthal (Moselle)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Forbach-Boulay-Moselle
Commune Barst
Statut Ancienne commune
Démographie
Population 125 hab. (1900)
Géographie
Coordonnées 49° 05′ 19″ nord, 6° 49′ 00″ est
Historique
Date de fusion 1811
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 15.svg
Marienthal

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 15.svg
Marienthal

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Marienthal

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Marienthal

Marienthal est une ancienne commune française du département de la Moselle, étant rattachée à celle de Barst depuis 1811.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Anciennes mentions : Mariendale (1682), Mariendal (xviiie siècle), Mariendhal (1779)[1]. En francique lorrain : Märjendall.

Ce village aurait pour origine une ferme nommée Vorenhof qui fut acquise au XIVe siècle par le prieuré de Marienthal au Luxembourg, il porterait depuis cette époque le nom du couvent[1]. Cependant, ce descriptif historique concerne en réalité le domaine de Marienthal à Thionville[2], il s'agit donc d'une confusion entre les deux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Marienthal dépendait du marquisat de Faulquemont et était en 1682 le siège d'une justice haute, moyenne et basse. Après 1750, ce village dépendait du bailliage de Boulay sous la coutume de Lorraine[1]. Sur le plan spirituel, la cure de Marienthal dépendait de l'archiprêtré de Varize, puis de celui de Saint-Avold ; par ailleurs les fonctions de curé étaient remplies par le vicaire de Seingbouse[1].

La commune de Marienthal fut réunie à celle de Barst le [1]. Plus tard, vers 1817, le village comprenait une population de 107 individus répartis dans 25 maisons, ainsi qu'un territoire productif de 118 hectares dont 20 en bois[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[4]
1793 1800 1806
339105107

Édifice religieux[modifier | modifier le code]

Église paroissiale Saint-Michel

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Ernest de Bouteiller, Dictionnaire topographique de l’ancien département de la Moselle : comprenant les noms de lieu anciens et modernes, rédigé en 1868 sous les auspices de la société d’archéologie et d’histoire de la Moselle, Paris, Impr. nationale, , 316 p. (notice BnF no FRBNF30149354, lire en ligne)
  2. Teissier, Histoire de Thionville, Metz, Verronnais, 1828.
  3. Viville, Dictionnaire du département de la Moselle, 1817
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Mariendhal », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales