Holbach (Lachambre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Holbach.

Holbach
Holbach (Lachambre)
Chapelle Notre-Dame-de-la-Merci.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Forbach-Boulay-Moselle
Commune Lachambre
Statut Ancienne commune
Démographie
Population 105 hab. (1900)
Géographie
Coordonnées 49° 04′ 20″ nord, 6° 45′ 24″ est
Historique
Date de fusion 1811
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 15.svg
Holbach

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 15.svg
Holbach

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Holbach

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Holbach

Holbach est une ancienne commune française du département de la Moselle, elle est rattachée à celle de Lachambre depuis 1811.

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Anciennes mentions : Holburch (1263), Holbouch (1287), Halbach (xviie siècle), Haulbach et Halback (1756), Holbach-lès-Saint-Avold et Holbach-lez-Saint-Avold (XIXe siècle)[1].
  • Holboch en francique lorrain.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette localité relevait de la châtellenie de Hinguesange et était annexe de la paroisse de Petit-Ebersviller, elle a également dépendu du bailliage de Vic sous la coutume de Lorraine[1].

Holbach a été réuni à Lachambre par décret du [1].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1793 1800 1806
398171171
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini[2])

Édifice religieux[modifier | modifier le code]

La chapelle dédiée à Notre-Dame de la Merci (Notre-Dame-du-Rachat-des-Prisonniers), fut (re)construite vers 1751, détruite et reconstruite en 1890 ; elle fut démolie à la suite de la guerre de 1940-1941. L'actuelle chapelle a été rebâtie en 1963 sur les plans de l'architecte Haumaret de Forbach[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Ernest de Bouteiller, Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle : comprenant les noms de lieu anciens et modernes, rédigé en 1868 sous les auspices de la Société d'archéologie et d'histoire de la Moselle, Paris, Imprimerie nationale.
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Holbach », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales
  3. Service Régional de l'Inventaire Lorraine, Inventaire général, 1986