Cathédrale Sainte-Marie d'Oloron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cette ancienne cathédrale n’est pas la seule cathédrale Sainte-Marie.
Cathédrale
Sainte-Marie d'Oloron
Image illustrative de l'article Cathédrale Sainte-Marie d'Oloron
Présentation
Culte Catholique romain
Type Ancienne cathédrale
Rattachement Diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron
Début de la construction XIIe siècle
Fin des travaux XIVe siècle
Style dominant Roman
Gothique
Protection Logo monument historique classée MH (1939)
 Patrimoine mondial (1998)
Site web www.oloron-ste-marie.fr/-La-Cathedrale-Sainte-Marie,204-.html
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Pyrénées-Atlantiques
Commune Oloron-Sainte-Marie
Coordonnées 43° 11′ 16″ N 0° 36′ 57″ O / 43.187778, -0.615833 ()43° 11′ 16″ Nord 0° 36′ 57″ Ouest / 43.187778, -0.615833 ()  

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Atlantiques

(Voir situation sur carte : Pyrénées-Atlantiques)
CathédraleSainte-Marie d'Oloron

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
CathédraleSainte-Marie d'Oloron

La cathédrale Sainte-Marie d'Oloron est une cathédrale catholique romaine située à Oloron-Sainte-Marie, dans le département français des Pyrénées-Atlantiques. Elle est classée monument historique le [1] et inscrite au patrimoine mondial par l'UNESCO en 1998 au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France[2].

Présentation[modifier | modifier le code]

Sa construction commence en 1102, elle est décidée par le vicomte de Béarn Gaston IV le Croisé. Cette ancienne cathédrale était le siège épiscopal de l'ancien diocèse d'Oloron, qui a été supprimé en 1802.

Architecture[modifier | modifier le code]

En avant de son portail roman, un massif clocher-porche du XIIe siècle de caractère défensif surmonte une toiture d'ardoise. Le tympan principal est orné d'une descente de Croix sculptée

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Gardelles, Aquitaine gothique, Picard, Paris, 1992, (ISBN 2-7084-0421-0), p. 102-106
  • Gabriel Andral, Oloron-Sainte-Marie, p. 421-425, dans Congrès archéologique de France. 102e session. Bordeaux et Bayonne. 1939, Société française d'archéologie, Paris, 1941

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]