Marcel Durliat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marcel Durliat
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
ToulouseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de
Section historico-archéologique de l'Institut d'études catalanes (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Marcel Durliat, né le dans le Territoire de Belfort, mort le à Toulouse, est un historien de l'art, professeur à l'université de Toulouse-Le Mirail, correspondant de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, auteur d'ouvrages sur l'art roman.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève du Lycée Gerôme à Vesoul, Il fait ensuite des études à l'École normale de Vesoul, puis à l'ENS de Saint-Cloud. Après une agrégation d'histoire et un doctorat d'histoire de l'art, il est nommé professeur, en 1945, au lycée François-Arago de Perpignan. Il s'intéresse alors à la sculpture romane en Roussillon et commence à publier sur ce sujet à partir de 1948. Peu à peu il devient le spécialiste incontesté de l'art médiéval du Sud de la France et de l'Espagne. En 1958, il est professeur à la Faculté des lettres, puis Université de Toulouse-Le Mirail. Il y exerce jusqu'en 1979. Doté d'une grande éloquence et d'une passion communicative, ses cours sont suivis par des auditoires conquis, non seulement dans les amphithéâtres mais aussi dans des voyages d'études.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Art catalan, Paris, Arthaud, 1963
  • L’Art dans le royaume de Majorque, Toulouse, Privat, 1962
  • L’Art roman en Espagne, Paris, Braun, 1962
  • L’Art roman en France (sous la direction de Marcel AUBERT), Paris, Flammarion, 1961
  • Arts anciens du Roussillon : Peinture, Perpignan, 1954
  • Christs romans, Perpignan, Éd. de la Tramontane, 1956
  • L’Église Saint-Jacques, Perpignan, Perpignan, 1974
  • Espagne du Levant : Catalogne, Baléares, Valence (en collaboration avec Pierre DEFFONTAINES), Paris, Arthaud, 1957
  • Histoire de Toulouse (sous la direction de Philippe WOLFF), Toulouse, Privat, 1974
  • Histoire du Roussillon, Paris, Presses universitaires de France, 1962
  • Languedoc méditerranéen et Roussillon, Grenoble, Arthaud, 1968
  • Le Prieuré de Serrabone, Paris, Société française d’archéologie, 1956
  • Les Pyrénées : de la montagne à l’homme (sous la direction de François TAILLEFER), Toulouse, Privat, 1974
  • Pyrénées romanes (en collaboration avec Victor ALLEGRE), Éditions Zodiaque, 1969
  • Roussillon roman, Éditions Zodiaque, 1958
  • La Sculpture romane en Cerdagne, Perpignan, Éd. de la Tramontane, 1957
  • La Sculpture romane en Roussillon, 4 vol., Perpignan, Éd. de la Tramontane, 1948-1957
  • Cathédrale Saint-Jean-Baptiste, Perpignan
  • La sculpture romane en Cerdagne
  • L'architecture espagnole, Toulouse, Privat
  • Larressingle, Toulouse, Privat
  • Souvenirs de mon enfance et de mon adolescence, Madeleine Durliat
  • Marcel Durliat, L'art roman, Paris, Citadelles & Mazenod, (ISBN 9782850882807)
  • Des barbares à l'an mil, Paris, Editions Citadelles, (ISBN 9782850880209)
  • La sculpture romane de la route de Saint-Jacques : de Conques à Compostelle, Mont-de-Marsan, Comité d'études sur l'histoire et l'art de la Gascogne, (ISBN 9782950158413)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]