Cathédrale Notre-Dame de Créteil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cathédrale Notre-Dame
La cathédrale en 2017
La cathédrale en 2017
Présentation
Nom local Cathédrale Notre-Dame de Créteil
Culte Catholique romain
Type Cathédrale
Rattachement Diocèse de Créteil
Fin des travaux 2015
Architecte Charles-Gustave Stoskopf
Style dominant Moderne
Site web catholiques-val-de-marne.cef.frVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Val-de-Marne
Ville Créteil
Coordonnées 48° 47′ 23″ nord, 2° 26′ 39″ est
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Cathédrale Notre-Dame
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Cathédrale Notre-Dame
Géolocalisation sur la carte : Val-de-Marne
(Voir situation sur carte : Val-de-Marne)
Cathédrale Notre-Dame

La cathédrale Notre-Dame de Créteil, dessinée par l'architecte Charles-Gustave Stoskopf, est le siège épiscopal du diocèse de Créteil, érigé en 1966. La cathédrale, localisée à Créteil (Val-de-Marne), est une nouvelle église inaugurée le et devient cathédrale en 1987. Le modeste bâtiment initial a été détruit pour permettre la construction d'un projet plus ambitieux, inauguré le .

Description[modifier | modifier le code]

Relativement modeste, par volonté des autorités ecclésiastiques de l'époque, elle se trouve entre le quartier du Montaigut et l’université Paris-XII-Val-de-Marne. Son clocher-campanile est situé sur le parvis. Sa forme, vue de dessus, est celle d’un poisson, signe de reconnaissance des premiers chrétiens.

Historique[modifier | modifier le code]

Création[modifier | modifier le code]

À l'érection du diocèse, en 1966, l’église Saint-Louis de Choisy-le-Roi, elle-même dédicacée au XVIIe siècle a été utilisée comme cathédrale. En 2002, la cathédrale Notre-Dame de Créteil reçoit une dédicace, cérémonie pendant laquelle douze croix furent bénies par l'évêque. Ces croix de consécration sont l'œuvre de l'artiste Catherine Mogenet. Un nouvel autel a été construit par le sculpteur Vincent Guiro.

Projet CréteilCathédrale+[modifier | modifier le code]

Le projet CréteilCathédrale+ a été annoncé les 19 et . Le but de ce projet est de mettre en œuvre le déploiement de la cathédrale de Créteil afin qu'elle devienne un signe visible de l'Église en Val-de-Marne. Cette volonté correspond au désir de l'Église de sortir de la présence ecclésiale discrète demandée par la Pastorale de l'enfouissement.

Le projet architectural vise à rendre la cathédrale plus accueillante, plus lumineuse et plus visible, avec un clocher s’élevant à 25 mètres de hauteur[1]. Architecture-Studio a été choisi pour cette construction de la forme de deux coupoles symbolisant des mains jointes en prière.

La cathédrale a été détruite en 2013 pour permettre sa reconstruction et son agrandissement[2]. La fin du chantier prévue pour le premier semestre de l'année 2015[3] a été annoncée lors de l'été et l'édifice ouvert aux visiteurs[4].

Concernant les travaux, une coque en bois qui a nécessité dix mois de travaux a été posée symbolisant deux mains en prière. L'ensemble des travaux d'agrandissement a couté 9 millions d'euros[5]. Le nouveau clocher culmine à 25 mètres. La structure a été agrandie et une place importante accordée à la luminosité[6]. La première messe paroissiale dans la nouvelle cathédrale a été célébrée par Mgr Michel Santier le [7]. La consécration officielle a eu lieu le en présence du cardinal André Vingt-Trois[8] missionné pour l'occasion par le pape François et du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve[9].

Pendant les travaux, une « cathédrale éphémère » avait été érigée et utilisée pour les offices.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Arrière de la cathédrale.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]