Tombeau (architecture)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un Tombeau, en architecture, est un monument funéraire élevé sur la tombe d'un mort et qui sert de sépulture. Il s'agit d'un édifice — plus ou moins imposant, bâti sur un terrain mausolée, ou creusé dans la roche (hypogée) — dans lequel se trouve une sépulture.

Ce terme s'applique plus particulièrement pour désigner la tombe d'une personnalité publique, d'une famille importante, ou d'édifices funéraires indépendants comme les chapelles funéraires.

Exemples d'architecture tombale[modifier | modifier le code]

La pyramide de Karlsruhe, sur la place du marché de la ville.
Tombe pyramidale de Philippe-Louis Mangay à Freyming-Merlebach.
Tombeau en pierre de taille et marbre blanc de la famille Ciciarelli.
  • Le mausolée Anıtkabir en Turquie à Ankara. Le mausolée contient le tombeau de Mustafa Kemal Atatürk : fondateur et premier président de la République de Turquie, mort le . Il est situé à Ankara sur la colline d’Anıttepe.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Metz 2013, Le Petit Futé, ouvrage collectif, p. 308.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]