Porche (architecture)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue de l'un des porches du mur occidental de l'enceinte de la Grande Mosquée de Kairouan, en Tunisie.

Un porche (architecture) est une « pièce ou galerie se trouvant devant l'entrée d'un édifice formant avant-corps bas, placé devant la façade du bâtiment qu'il commande » ; il est souvent hors œuvre[1]. On peut le définir plus simplement comme une « construction en saillie qui abrite la porte d'entrée d'un édifice » ou comme « un vestibule, un hall »[2].

Le porche existe en architecture religieuse comme en architecture profane et se retrouve sous différentes formes et structures, construits à partir de divers matériaux un peu partout dans le monde.

Porche des églises et des cathédrales[modifier | modifier le code]

Le porche d'une église est situé à l'extérieur et séparé de l'intérieur de l'église par les vantaux du portail. C'est le prolongement de la voussure ou un simple auvent en bois. Il servait d'abri aux passants, aux mendiants mais aussi aux magistrats quand ils rendaient justice sur le parvis de l'église.

Un porche qui s'ouvre dans l'église prend le nom de narthex.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Iwan, le porche du moyent-orient[modifier | modifier le code]

L'iwan est un vaste porche voûté ouvert sur un côté par un grand arc. C'est un élément marquant des palais dès l'époque sassanide que l'on retrouve dans les palais, les maristans (hôpitaux), les madrassas.

Le plan de mosquée dit iranien comporte quatre iwans s'ouvrant sur une cour.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Porche en Inde[modifier | modifier le code]

Le porche est un élément traditionnel de l'architecture indienne.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Porche hall d'entrée[modifier | modifier le code]

Le porche est un élément d'architecture caractéristique des maisons de maître des propriétés des États sudistes des États-Unis, où il est dans la plupart des cas aussi large que profond afin de pouvoir accueillir les hôtes ou les réunir à l'occasion de réceptions mondaines.

Porche charentais[modifier | modifier le code]

Le porche charentais est constitué d'une porte charretière encadrée ou non d'une ou de deux portes piétonnes. Les plus anciens datent du XVIIe siècle et sont couronnés de merlons de fantaisie. La plupart ont été la marque de la réussite financière et sociale au XIXe siècle. Ce sont des porches d'entrée de propriétés agricoles perçant une enceinte ou construits de façon purement décorative.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Citation et remarque de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Architecture : méthode et vocabulaire, Inventaire général, 1972, col. 35.
  2. Définition retenue par le Petit Robert

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]