Voiture-bélier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la criminologie
Cet article est une ébauche concernant la criminologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bollard contre les voitures-bélier.

Une voiture-bélier est une automobile qui est projetée sur la façade d'un établissement afin de la démolir pour y pénétrer et y commettre un cambriolage ou un braquage. Elle peut également être utilisée comme arme. Afin de s'en protéger, des dispositifs anti-voiture-bélier, plots en béton, bollards, sont placés devant les bâtiments sensibles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières attaques à la voiture-bélier remontent aux années 30[1]. [Où ?] [Qui ?]

Le 13 décembre 2010 le Département de la Sécurité intérieure des États-Unis (United States Department of Homeland Security) et le Federal Bureau of Investigation (Bureau fédéral d'enquête) mentionnent que « des terroristes de l’étranger incitent à mener des attaques à la voiture bélier. Ce type d'attaques pourrait cibler des bâtiments ou des endroits où un grand nombre de personnes se rassemblent. Manifestations sportives, lieux de divertissement ou centres commerciaux, et permettre à des terroristes n'ayant pas accès à des explosifs ou des armes, l'occasion de mener des attentats aux Etats-Unis avec un minimum de formation ou d'expérience »[2].

Protections contre les voitures-béliers (en jaune) devant une boutique en Angleterre

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. p.44
  2. (en) Issued 13 décembre 2010, « Department of Homeland Security-FBI Warning: Terrorist Use of Vehicle Ramming Tactics », FBI and Department of Homeland Security (consulté le 12 août 2015)