Voiture-bélier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bollard contre les voitures-bélier.

Une voiture-bélier est une automobile qui est projetée sur la façade d'un établissement afin de la démolir pour y pénétrer et y commettre un cambriolage ou un braquage. Elle peut également être utilisée comme arme. Afin de s'en protéger, des dispositifs anti-voiture-bélier, plots en béton, bollards, sont placés devant les bâtiments sensibles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières attaques à la voiture-bélier remontent aux années 30[1]. [Où ?] [Qui ?]

Le 13 décembre 2010 le département de la Sécurité intérieure des États-Unis (United States Department of Homeland Security) et le Federal Bureau of Investigation (Bureau fédéral d'enquête) mentionnent que « des terroristes de l’étranger incitent à mener des attaques à la voiture bélier. Ce type d'attaques pourrait cibler des bâtiments ou des endroits où un grand nombre de personnes se rassemblent. Manifestations sportives, lieux de divertissement ou centres commerciaux, et permettre à des terroristes n'ayant pas accès à des explosifs ou des armes, l'occasion de mener des attentats aux États-Unis avec un minimum de formation ou d'expérience »[2].

L'année 2016 marque des attentats de grandes ampleurs réalisés à l'aide de camions-béliers, pour la plupart revendiqués par le groupe terroriste État islamique.

Protections contre les voitures-béliers (en jaune) devant une boutique en Angleterre

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. p.44
  2. (en) Issued 13 décembre 2010, « Department of Homeland Security-FBI Warning: Terrorist Use of Vehicle Ramming Tactics », FBI and Department of Homeland Security (consulté le 12 août 2015)