Cathédrale américaine de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cathédrale américaine de la Sainte-Trinité de Paris
Image illustrative de l’article Cathédrale américaine de Paris
Présentation
Culte Épiscopalien (communion anglicane)
Type Cathédrale
Début de la construction 1881
Fin des travaux 1886
Style dominant Néogothique
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1997)
Site web amcathparis.com
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Paris
Ville Paris
Coordonnées 48° 52′ 03″ nord, 2° 18′ 02″ est
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Cathédrale américaine de la Sainte-Trinité de Paris
Géolocalisation sur la carte : 8e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 8e arrondissement de Paris)
Cathédrale américaine de la Sainte-Trinité de Paris
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Cathédrale américaine de la Sainte-Trinité de Paris

La cathédrale américaine de Paris (en anglais : American Cathedral in Paris), également cathédrale de la Sainte-Trinité (Cathedral of the Holy Trinity), est une église de Paris datant de la fin du XIXe siècle, de culte anglican et servant de cathédrale à la Convocation des Églises épiscopaliennes en Europe de l'Église épiscopalienne des États-Unis. Elle est située au 23, avenue George-V dans le quartier des Champs-Élysées du 8e arrondissement.

Historique[modifier | modifier le code]

La cathédrale américaine est construite à partir de 1881 dans un style néogothique sur les plans de l'architecte anglais George Edmund Street. Elle est consacrée le [1]. Les vitraux de l'édifice, au nombre de 42, sont réalisés par le verrier James Bell, entre 1883 et 1893, sur le thème du Te Deum.

L'édifice est ensuite complété par une flèche, dessinée en 1904-1906 par Arthur Edmund Street, fils de l'architecte original, décédé entre-temps. En 1911, l'architecte Pett construit le presbytère, et en 1923, un mémorial dédié aux soldats américains morts pendant la Première Guerre mondiale est ajouté.

La cathédrale et son clocher, ainsi que la galerie couverte bordant sa façade sud, sont inscrits aux monuments historiques par un arrêté du [2].

L'orgue[modifier | modifier le code]

L'orgue de la cathédrale.

Composition

Grand-Orgue
61 notes
Diapason 16'
Bourdon 16'
Montre 8'
Bourdon 8'
Flûte harmonique 8'
Violoncelle 8'
Prestant 4'
Flûte 4'
Quinte 2' 2/3
Doublette 2'
Plein Jeu III-V
Basson 16'
Trompette 8'
Clairon 4'
Positif expressif
61 notes
Principal 8'
Bourdon 8'
Flûte 8'
Dulciane 8'
Voix angélique 8'
Prestant 4'
Flûte douce 4'
Nazard 2' 2/3
Doublette 2'
Tierce 1' 3/5
Trompette 8'
Clarinette 8'
Trémolo
Récit expressif
61 notes
Quintaton 16'
Diapason 8'
Flûte traversière 8'
Viole de gambe 8'
Voix céleste 8'
Flûte octaviante 4'
Octavin 2'
Larigot 1'1/3
Plein Jeu III-V
Cornet III-V
Bombarde 16'
Trompette 8'
Basson hautbois 8'
Voix humaine 8'
Clairon 4'
Trémolo
Solo expressif
61 notes
Philomela 8'
Viole 8'
Voix céleste 8'
Tuba 8'
French horn 8'
Trémolo
Grand Chœur
61 notes
Montre 16'
Montre 8'
Bourdon 8'
Prestant 4'
Doublette 2'
Grand Cornet V
Grosse Fourniture II
Plein jeu IV
Cymbale III
Trompette 8'
Chamade 8'
Chamade 4'
Pédale
32 notes
Soubasse 32'
Violoncelle 32'
Contrebasse 16'
Soubasse 16'
Violoncelle 16'
Quinte 10' 2/3
Flûte 8'
Bourdon 8'
Violoncelle 8'
Bourdon 4'
Bombarde 32'
Bombarde 16'
Trompette 8'
Clairon 4'

Galerie photographique[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cameron Allen, The History of the American Pro-Cathedral, Church of the Holy Trinity, Paris (1815-1980), Bloomington, iUniverse, , 863 p. (ISBN 978-1-4759-3782-4 et 978-1-4759-3780-0).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]