Cathédrale Saint-Pierre d'Aleth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cette cathédrale n’est pas la seule cathédrale Saint-Pierre.
Cathédrale Saint-Pierre d'Alet
Les photos de la cathédrale d’Alet
Les photos de la cathédrale d’Alet
Présentation
Culte Catholique romain
Type ancienne cathédrale
Rattachement Archidiocèse de Rennes, Dol et Saint-Malo
Début de la construction Xe siècle
Protection  Inscrit MH (1910)[1],[2]
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Ville Saint-Malo
Coordonnées 48° 38′ 09″ nord, 2° 01′ 37″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Saint-Malo

(Voir situation sur carte : Saint-Malo)
Cathédrale Saint-Pierre d'Alet

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Cathédrale Saint-Pierre d'Alet

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Cathédrale Saint-Pierre d'Alet

La cathédrale Saint-Pierre d’Alet est une ancienne cathédrale catholique romaine, aujourd'hui réduite à l'état de ruines, qui appartenait au diocèse d’Alet. Elle est située à Saint-Servan, dans la ville de Saint-Malo, dans le département d'Ille-et-Vilaine. Elle a été détruite en 1255 lors d’un conflit d’impôts avec Saint-Malo.

Historique[modifier | modifier le code]

Les vestiges retrouvés d'une église carolingienne ont été dégagés mais le site a révélé également les restes d'un édifice gallo-romain du IVe siècle ainsi qu'un important mobilier archéologique.

L'église du IXe siècle était composée d'une grande nef unique prolongée par un chœur plus étroit, de plan rectangulaire et peu profond, lui-même flanqué de deux appendices également rectangulaires.

La cathédrale Saint-Pierre (Basilique) a été construite pendant le règne Normand vers 920. Elle se composait d'une grande nef rectangulaire sans transept sur huit travées ouvrant sur les bas-côtés par des piles carrées sur bases chanfreinées. Les arcs à simple rouleau présentaient de minces claveaux enserrant un blocage central ; les retombée sur les piliers n'était marquée que par une maigre imposte biseautée, qui ne se prolongeait pas sur les faces regardant le vaisseau central et les bas-côtés. Les restes archéologiques ne permettent pas de connaitre le type d'élévation de la nef et notamment la présence de fenêtres hautes au-dessus des arcades. La nef était couverte d'une simple charpente.

À chaque extrémité du rectangle se trouvaient deux absides précédées d'une courte travée de même longueur que la nef centrale. Il reste de beaux vestiges de celle de l'est. L'abside était couverte par un cul-de-four en pierres (référence nécessaire).

La cathédrale Saint-Pierre a un plan inhabituel en Bretagne. Il procède de la volonté de reproduire le modèle de l'ancienne basilique Saint-Pierre de Rome (référence nécessaire). Ce type de plan se retrouvera dans tout l'empire carolingien. Il est la preuve du non-isolement de la Bretagne au cours de cette période.

L'actuelle chapelle Saint-Pierre est l'aménagement à partir de l'abside orientale de la cathédrale rasée au XIIIe siècle.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]