Cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Bazas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cathédrale Saint-Jean-Baptiste
Image illustrative de l’article Cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Bazas
Présentation
Culte Catholique
Dédicataire Saint Jean Baptiste
Type Église paroissiale
Cathédrale (jusqu'en 1801)
Cocathédrale (depuis 1937)
Rattachement Archidiocèse de Bordeaux
Début de la construction XIIIe siècle
Fin des travaux XIVe siècle
Style dominant Gothique
Protection Logo monument historique Classée MH (1840)
Patrimoine mondial Patrimoine mondial (1998)
Site web Secteur pastoral de Bazas-Villandraut
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Ville Bazas
Coordonnées 44° 25′ 53″ nord, 0° 12′ 35″ ouest
Géolocalisation sur la carte : Gironde
(Voir situation sur carte : Gironde)
Cathédrale Saint-Jean-Baptiste
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Cathédrale Saint-Jean-Baptiste

La cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Bazas[1] est une église catholique romaine. Elle est située dans la ville de Bazas, dans le département français de la Gironde. Elle est classée monument historique en 1840[2].

Présentation[modifier | modifier le code]

Cette église fut le siège du diocèse de Bazas jusqu'à la Révolution française. Lors du Concordat de 1801, ce dernier ne fut pas restauré mais divisé entre l'archidiocèse de Bordeaux, le diocèse d'Agen et celui d'Aire. En 1937, le diocèse de Bazas fut rétabli symboliquement au profit de l'archevêque de Bordeaux qui depuis porte en plus le titre d'évêque de Bazas. L'église est depuis lors cocathédrale de l'archidiocèse de Bordeaux.

Elle date avant tout des XIIIe et XIVe siècles et est construite sur le modèle des grandes cathédrales gothiques du nord de la France.

L'intérieur consiste en un long vaisseau sans transept et fut reconstruit entre 1583 et 1635 après que les Huguenots l'eurent gravement endommagé en 1561.

L'édifice est classé sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco en 1998, au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France[3].

L'orgue[modifier | modifier le code]

Avant l'instrument actuel, la cathédrale a possédé des orgues depuis au moins le XVIe siècle ; le premier fut détruit par les protestants lors des guerres de religion ; le remplaçant fut détruit par les révolutionnaires le 20 octobre 1793.

Un nouvel instrument fut construit en 1837, remplacé en 1878 par un autre construit par le facteur Georges Wenner qui a subi ensuite quelques transformations.

Enfin, en 1979, la partie instrumentale de Wenner est remplacée par une nouvelle terminée par Robert Chauvin en 1983, qui conserve cependant de nombreux tuyaux de Wenner. Il y a eu un relevage par Bernard Raupp en 2001.

L'orgue possède donc aujourd'hui 26 jeux répartis sur 2 claviers et pédalier. Les tractions des claviers et des registres sont mécaniques. Le buffet, d'esthétique classique, est peint vert et or.

L'orgue et la rosace

Composition

Grand-Orgue
56 notes
Montre 8'
Flûte ouverte 8'
Bourdon 8'
Prestant 4'
Quinte 2 2/3'
Quarte 2'
Fourniture 
Cymbale 
Cornet V
Voix humaine 8'
Trompette 8'
Clairon 4'
Positif de dos
56 notes
Bourdon 8'
Montre 4'
Flûte à cheminée 4'
Nasard 2 2/3'
Doublette 2'
Tierce 1 3/5'
Plein-Jeu III
Cromorne 8'
Pédale 
30 notes
Soubasse 16'
Flûte 8'
Flûte 4'
Bombarde 16'
Trompette 8'
Clairon 4'

Description[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Gardelles, Aquitaine gothique, Picard, Paris, 1992, p. 60-68, (ISBN 2-7084-0421-0)
  2. « Classement de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Bazas », notice no PA00083131, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 26 août 2009
  3. Site officiel de l'Unesco

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Brutails, Jean-Auguste, Quelques photographies de la cathédrale de Bazas ; La Cathédrale de Bazas pendant la Révolution, 1787-1793, Bordeaux, impr. Y. Cadoret, , 36 p. (lire en ligne)