Église des Trois-Saints-Docteurs de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Église des Trois-Saints-Docteurs-et-Saint-Tikhon-de-Zadonsk
Image illustrative de l’article Église des Trois-Saints-Docteurs de Paris
La façade de l'église.
Présentation
Nom local église des Trois-Saints-Hiérarques
Culte Orthodoxe russe
Type Cathédrale
Fin des travaux 1931
Site web trois-saints-docteurs.frVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Paris
Ville Paris
Coordonnées 48° 50′ 27″ nord, 2° 17′ 58″ est
Géolocalisation sur la carte : 15e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 15e arrondissement de Paris)
Église des Trois-Saints-Docteurs-et-Saint-Tikhon-de-Zadonsk
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Église des Trois-Saints-Docteurs-et-Saint-Tikhon-de-Zadonsk
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église des Trois-Saints-Docteurs-et-Saint-Tikhon-de-Zadonsk

L'église des Trois-Saints-Docteurs-et-Saint-Tikhon-de-Zadonsk est une église cathédrale du Patriarcat de Moscou située 5 rue Petel, dans le 15e arrondissement de Paris. Elle est aussi nommée église des trois saints hiérarques[1].

L'église renferme l'icône miraculeuse de la Vierge d'Iverie, protectrice des Moscovites, datant de 1758. Début , la femme du président russe, Svetlana Medvedeva, s'est déplacée personnellement lors de la visite officielle de son mari en France pour admirer cette icône [2].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église fut édifiée par Mgr Benjamin Fedtchenkov[3]. Lors de la redécouverte à Paris de l'icône miraculeuse chez un antiquaire parisien, l'icône fut rachetée. Comme la Russie était sous le totalitarisme communiste une église dédiée à cette icône fut construite pour la conserver. L'église est de conception récente et date de 1931[4].

En 1958, la construction résidentielle, dont certaines parties étaient utilisées pour l'église, a été démolie. Les propriétaires de terrains sont convenus de mettre dans une nouvelle construction sur le même site, l'accueil de la nouvelle église, à condition, toutefois, qu'aucun élément dans l'architecture ne marque le but sacré de l'édifice. L'architecte, Marc Hall, a placé l'église dans le plan de la maison comme un « espace commercial ».[réf. nécessaire]

Son 80e anniversaire a été fêté en 2011[5]. L'église cathédrale a été la deuxième cathédrale russe de Paris après la cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]