Adjib

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Adjib
Image illustrative de l'article Adjib
Représentation du pharaon et de son nom - Ashmolean Museum d'Oxford
Surnom Miébis, Niebaïs, Miebidos (d'après Manéthon)
Décès v. 2975 avant notre ère
Fonction Souverain d'Égypte
Prédécesseur Den
Dates de fonction v. 2985 à 2975 avant notre ère[1].
Successeur Sémerkhet
Famille
Grand-père paternel Ouadji
Grand-mère paternelle Meret-Neith
Père Den
Mère Seshemetka ou Senat, ou Serethor
Conjoint Batirytes
Enfant(s) Sémerkhet
Sépulture
Type Tombeau
Emplacement X 63 à Abydos

Horus Adjib (« L'Horus au cœur vaillant ») est le nom d'Horus du sixième souverain de la Ire dynastie (période thinite). Manéthon l'appelle Niebaïs ou Miebis et lui compte vingt-six ans de règne. Le Canon royal de Turin le nomme « Merbapen » et lui en compte soixante-quatorze ans. Il est aussi cité par la liste royale de Saqqarah.

Généalogie[modifier | modifier le code]

 
Egypte icon pharaon.png
Ouadji
 
 
 
Meret-Neith
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Egypte icon pharaon.png
Den
 
 
 
Seshemetka
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Egypte icon pharaon.png
Adjib
 
 
 
Batirytes
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Egypte icon pharaon.png
Sémerkhet
 
 
 
Egypte icon pharaon.png

Il est le fils de Den. Il épouse Batirytes (ou Betrest) et a deux enfants : Sémerkhet qui lui succède et sûrement .

Titulature[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Titulature dans l'Égypte antique.

Règne[modifier | modifier le code]

On situe son règne aux alentours de -2985 à -2975[1].

Sépulture[modifier | modifier le code]

Son tombeau (X 63) à Abydos est le plus petit (16,40 m x 9 m) de toutes les tombes royales de la dynastie. Il est le seul roi de la dynastie dont la stèle funéraire n'a pas été retrouvée ; en fait, les égyptologues ont assez peu d’éléments sur son règne.

Note[modifier | modifier le code]

  1. a et b Autres avis de spécialistes : -2910 à -2890 (R. Krauss), -2867 à -2861 (J. von Beckerath), -2832 à -2826 (J. Málek)

Références[modifier | modifier le code]