Baka (fils de Djédefrê)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baka.
Baka
Période Ancien Empire
Dynastie IVe dynastie
Fonction roi
Prédécesseur Khéphren
Dates de fonction v. -2520 (selon R. Krauss)
-2521 à -2514 (selon J. von Beckerath)
-2477 à -2472 (selon D. Arnold)
-2494 à -2490 (selon J. P. Allen)
-2493 à -2488 (selon J. Málek)
-2547 à -2524 (selon A. D. Dodson)
Successeur Mykérinos
Famille
Grand-père paternel Khéops
Grand-mère paternelle Noubet
Grand-père maternel Khéops
Grand-mère maternelle Noubet
Père Djédefrê
Mère Khentetenka
Fratrie Sethka ou Setka
Néferhétepès
Hernet
Sépulture
Type Pyramide à faces lisses
Emplacement Saqqarah, Zaouiet el-Aryan (ou Zawijet el-Aryen)

Baka est un roi de la IVe dynastie dont le règne est aujourd'hui encore très discuté et que l'on situe aux alentours de -2492 à -2490[1].

La succession de Khafrê (ou Khéphren) semble avoir été confuse. Il y a deux lignées de prétendants au trône, Baka (Bakarê) qui est le fils aîné de Djédefrê et de la reine Khentetenka[2], et Menkaourê qui est le fils de Khafrê et Khâmerernebty Ire. Selon certains spécialistes, après avoir peut-être régné conjointement avec Baka, Menkaourê s’impose comme le roi légitime.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Titulature[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Titulature dans l'Égypte antique.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon James Peter Allen et Jacques Kinnaer.
    Autres avis de spécialistes : v. -2520 (R. Krauss et Schneider), -2521 à -2514 (J. von Beckerath), -2477 à -2472 (D. Arnold), -2593 à -2588 (J. Málek), -2547 à -2524 (A. D. Dodson)
  2. On connait cette filiation par la base d'une statue trouvée dans le temple funéraire de Djédefrê à Abou Rawash