Dynastie d'Abydos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La dynastie d'Abydos est une dynastie locale de l'Égypte antique qui aurait régné brièvement (vers 1650–1600 avant notre ère) sur une partie de la Haute-Égypte pendant la Deuxième Période intermédiaire et qui était contemporaine des XVe et XVIe dynasties.

L'existence d'une dynastie à Abydos a d'abord été proposée par Detlef Franke[1] puis élaborée par l'égyptologue Kim Ryholt en 1997. L'existence de cette dynastie semble confirmée en janvier 2014, lorsque la tombe d'un pharaon jusqu'alors inconnu, Senebkay, est découverte à Abydos[2]. La dynastie comprend actuellement quatre souverains, Oupouaoutemsaf, Pantjeny, Senaib et Senebkay[3].

La nécropole royale de cette dynastie a été mise au jour dans la partie sud d'Abydos, dans un quartier appelé « Montagne d'Anubis » dans les temps anciens, la classe dirigeante de la dynastie d'Abydos ayant installé leur lieu de sépulture sur une zone adjacente aux tombeaux des souverains du Moyen Empire[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Detlef Franke, « Zur Chronologie des Mittleren Reiches. Teil II: Die sogenannte Zweite Zwischenzeit Altägyptens », in: Orientalia 57 (1988), p. 259
  2. a et b (en) « Giant Sarcophagus Leads Penn Museum Team in Egypt To the Tomb of a Previously Unknown Pharaoh », Penn Museum, (consulté le 16 janvier 2014)
  3. (en) K.S.B. Ryholt, The Political Situation in Egypt During the Second Intermediate Period, C. 1800-1550 B.C., Museum Tusculanum Press, (ISBN 8772894210), p. 164