Ptolémée XII

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ptolémée (homonymie).
Ptolémée XII Aulète
Ptolémée XII. Musée du Louvre
Ptolémée XII. Musée du Louvre
Fonctions
Pharaon d'Égypte
58 avant notre ère
Prédécesseur Ptolémée XI
Successeur Bérénice IV
Pharaon d'Égypte
51 avant notre ère
Prédécesseur Bérénice IV
Successeur Ptolémée XIII Dionysos
Biographie
Dynastie Ptolémée
Lagide
Date de naissance 117/116 avant notre ère
Date de décès 51 avant notre ère
Père Ptolémée IX Sôter II
Grand-père paternel Ptolémée VIII Évergète II
Grand-mère paternelle Cléopâtre III Évergète
Conjoint Cléopâtre VI Tryphaena
Enfants Bérénice IV
Deuxième conjoint Concubine inconnue
Enfants avec le 2e conjoint Cléopâtre VII Théa Philopator
Arsinoé IV
Ptolémée XIII Dionysos
Ptolémée XIV Philopator II

Ptolémée XII Aulète (« Le joueur de flûte »), ou Néos Dionysos (le « Nouveau Dionysos »), est un roi et pharaon d'Égypte de la dynastie lagide de 80 av. J.-C. à 58 et de 55 à 51.

Biographie[modifier | modifier le code]

Généalogie[modifier | modifier le code]

Voir l’article annexe : Arbre généalogique des Lagides.

Il est le fils de Ptolémée IX Sôter II Lathiros et de la reine Cléopâtre IV ; quelques spécialistes, comme Werner Huss, avancent que sa mère pourrait être une concubine. Il naît en -117/-116 à Chypre. Il est le père, outre de Bérénice IV qui serait son seul enfant « légitime »[1], d'au moins quatre autres enfants, la future reine Cléopâtre VII, d'une troisième fille Arsinoé IV et de deux fils Ptolémée XIII et Ptolémée XIV. Il est envisageable qu'il se soit engagé dans la polygamie pharaonique et qu'il ait eu une deuxième épouse égyptienne issue de la classe sacerdotale de Memphis, peut-être mère de Cléopâtre VII[2].

Règne[modifier | modifier le code]

L'assassinat de l'éphémère Ptolémée XI Alexandre II laisse le trône et le pouvoir sans héritier naturel. Les Alexandrins rappellent deux fils de Ptolémée IX. Ils en reconnaissent un roi d'Égypte sous le nom de Ptolémée XII Néos Dionysos Philopator II Philadelphe et le second devient roi de Chypre, territoire longtemps dépendant de l'Égypte. Ptolémée XII monte sur le trône le 22 avril -80, mais n'est couronné à Memphis que le 26 mars -76. Le 17 janvier -79 (8 Tybi année 2), il épouse Cléopâtre VI Tryphaena, la sœur de son prédécesseur, peut-être pour lui donner une certaine légitimité. Elle devient corégente avec lui jusqu'à ce qu'elle soit démise de ses fonctions.

Ptolémée XII est propulsé sur le trône par la foule alexandrine et par l'armée en révolte contre son prédécesseur, lequel est égorgé dans le gymnase de la ville après avoir fait tuer sa belle-mère, cousine et épouse Bérénice III. Il n'est pas reconnu par les Romains – c'est Sylla qui avait installé Ptolémée XI sur le trône – et craint donc une action de ceux-ci. Pour se prémunir contre une action romaine, il corrompt de nombreux hommes politiques romains et verse à César une somme énorme[3] (6 000 talents) en -59.

L'année suivante, il laisse les Romains s'emparer de Chypre où règne son frère. Cette passivité entraine une réaction virulente de la turbulente population d'Alexandrie qui se révolte à nouveau et porte sur le trône sa fille Bérénice IV et son mari. Ptolémée se réfugie à Rome sous la protection du sénat puis il corrompt le gouverneur de Syrie, Gabinius, proche de Pompée qui le rétablit au pouvoir en -55. Sa rancune est tenace et il fait exécuter sa fille Bérénice. Il gouverne encore trois ans sous la protection d'une garnison romaine et meurt en -51.

Titulature[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Titulature dans l'Égypte antique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Strabon, Géographie, XVII, 1, 11.
  2. Will 2003, tome 3, p. 529-530.
  3. Encyclopædia Universalis‎, « Ptolémée XII Philopator Philadelphe dit Aulète », sur Encyclopædia Universalis

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Édouard Will, Histoire politique du monde hellénistique 323-30 av. J.-C., Paris, Seuil, coll. « Points Histoire », (ISBN 202060387X)

Liens externes[modifier | modifier le code]