Néferkarê III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Néferkarê.

Néferkarê III
Image illustrative de l’article Néferkarê III
Cartouche de Néferkarê III sur la liste d'Abydos.
Période Ancien Empire
Dynastie VIe dynastie
Fonction roi
Prédécesseur Néferkarê II
Successeur Djedkarê II
Famille
Père Pépi II
Mère Ânkhésenpépi IV
Fratrie Mérenrê II
Sépulture
Nom Pyramide de Néferkarê III Neby
Type Pyramide
Emplacement Saqqarah

Néferkarê III Neby est un roi égyptien de la VIe dynastie, dans la transition de l'Ancien Empire vers la Première Période intermédiaire. En tant que tel, le siège du pouvoir de Néferkarê Neby était Memphis[1] et il ne détenait peut-être pas le pouvoir sur toute l'Égypte. Il est un fils de Pépi II et de la reine Ânkhésenpépi IV[2].

Attestations[modifier | modifier le code]

Attestations contemporaines[modifier | modifier le code]

Contrairement à la plupart des rois de cette période, Néferkarê Neby est attesté par deux sources contemporaines. En effet, le nom de Néferkarê Neby apparaît sur la fausse porte et sur le sarcophage d'Ânkhésenpépi IV[2]. Ces attestations montrent que la mère de Néferkarê Neby était apparemment la reine Ânkhésenpépi IV[2], ce qui fait de Pépi II probablement son père. La stèle d'Ânkhésenpépi IV rapporte que Néferkarê Neby a commencé la construction d'une pyramide, peut-être à Saqqarah et l'a nommé Djed-ânkh-Néferkarê (Ḏd-ˁnḫ Nfr-k3-rˁ)[3]. L'emplacement de cette pyramide est inconnu et ne s'est très certainement jamais trouvé de façon significative sur le chantier[4].

Nouvel Empire[modifier | modifier le code]

Néferkarê Neby est présent dans la liste d'Abydos datant de la XIXe dynastie, à la 43e position. Le roi est absent du Canon royal de Turin, en effet, une grosse lacune affecte les rois ayant régné entre Netjerkarê et Néferkarê Pepiseneb[5].

Titulature[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ian Shaw, The Oxford History of Ancient Egypt, p. 107, (ISBN 978-0192804587)
  2. a b et c Hratch Papazian, « The State of Egypt in the Eighth Dynasty », dans Towards a New History for the Egyptian Old Kingdom: Perspectives on the Pyramid Age, BRILL, coll. « Harvard Egyptological Studies », (lire en ligne)
  3. Jürgen von Beckerath, Handbuch der ägyptischen Königsnamen (Münchner Ägyptologische Studien 20), 1984.
  4. Darrell D. Baker, The Encyclopedia of the Pharaohs: Volume I – Predynastic to the Twentieth Dynasty 3300-1069 BC, Stacey International, (ISBN 978-1-905299-37-9), 2008, p. 267-268.
  5. Kim Ryholt, The Late Old Kingdom in the Turin King-list and the Identity of Nitocris, Zeitschrift für ägyptische Sprache und Altertumskunde 127:87-100, (2000).