Horus Oiseau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Horus (homonymie).

Horus Oiseau
Image illustrative de l’article Horus Oiseau
Sérekh de l'Horus Oiseau trouvé dans le Complexe funéraire de Djéser
Période Époque thinite
Dynastie IIe dynastie
Fonction roi
Dates de fonction v. -2764/-2761[réf. nécessaire]

Horus Oiseau est un roi de la IIe dynastie pendant la période thinite. L'appartenance de ce roi à cette dynastie n'est pas complètement assurée, il a également pu régner à la fin de la Ire dynastie.

Attestations[modifier | modifier le code]

Il existe très peu de sources fiables pour Horus Oiseau. La première attestation connue de ce roi pourrait être un serekh avec un oiseau sans détails trouvé par Flinders Petrie dans la tombe de (Ire dynastie) à Abydos. Une autre inscription plus lisible montrant un serekh avec un oiseau a été trouvée plus tard sur un fragment de vase dans le complexe pyramidal de Djéser à Saqqarah. Une inscription sur un vase de schiste trouvé également dans le complexe funéraire de Djéser pourrait aussi faire référence à Horus Oiseau.

Puisque le signe hiéroglyphique est écrit d'une manière assez peu lisible, la lecture correcte reste incertaine. Alors que des égyptologues comme Wolfgang Helck et Peter Kaplony voient une représentation d'une oie, ils lisent le nom comme Sa (qui en ferait un Fils d'Horus) ou comme Geb(eb) (qui en ferait un Héritier d'Horus). L'égyptologue Nabil Swelim voit plutôt une représentation de cigogne à bec et lit Ba (qui en ferait un Ba d'Horus).

Identité[modifier | modifier le code]

On sait très peu de choses sur le roi Horus Oiseau. Les quelques preuves archéologiques indiquent l'existence d'un ou plusieurs dirigeants éphémères après la mort de et avant Hotepsekhemoui, dont peut-être Horus Oiseau.

Des égyptologues tels que Černý et Peter Kaplony pensent que Horus Oiseau pourrait être identique au roi Horus Ba, lui aussi peu attesté. En effet, ce souverain écrivait son nom avec le signe de la jambe ou les signes de la jambe et du bélier, qui se lisait Ba. Černý et Kaplony pensent que l'oiseau dans la serekh d'Horus Oiseau est le signe de l'oie avec la même transcription, Ba. Dans ce cas, Horus Ba et Horus Oiseau pourraient être la même figure historique. La théorie de Kaplony et Černý n'est pas communément acceptée, la présence d'Horus Oiseau dans la tombe de pointant plutôt vers un interrègne entre la Ire dynastie et la IIe dynastie.

Titulature[modifier | modifier le code]