Nesbanebdjed Ier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nesbanebdjed Ier
Image illustrative de l'article Nesbanebdjed Ier
Vase canope au nom de Smendès
Période IIIe période intermédiaire
Dynastie XXIe dynastie
Fonction Pharaon
Prédécesseur Ramsès XI
Dates de fonction pharaon de -1069 à -1054
co-pharaon de -1054 à -1043
Successeur Pinedjem Ier
Famille
Conjoint Tentamon II - Henouittaoui Ire ?
Enfant(s) Henouittaoui Ire ?

Nesbanebdjed Ier (ou Nesibanebdjedet ou Nesoubanebdjedet) ou Smendès[1] comme l'appelle Manéthon (nom sous lequel il est généralement connu aujourd'hui), est le premier pharaon de la XXIe dynastie. L'historien lui compte vingt-six ans de règne (Africanus, Eusebius).

Prince de Tanis, son origine est encore aujourd'hui très débattue. Il fut pour certains spécialistes sûrement le fils du grand prêtre d'Amon Hérihor et de Nedjemet. Cette filiation est réfutée par d'autres[2]. D'autres encore avancent qu'il fut peut-être un fils d'une dénommée Hereret (ou Herere). Celle-ci fut surveillante du harem d'Amon-Rê et probablement la femme d'un grand prêtre d'Amon.

Il est pharaon de -1069 à -1054, puis co-pharaon de -1054 à -1043 avec Pinedjem Ier.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Titulature[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Titulature dans l'Égypte antique.

Règne[modifier | modifier le code]

Le règne des Ramsès voit la décomposition totale de l’Égypte, avec une aggravation des récoltes dans le delta du Nil, de la misère, les pillages des tombes royales, la ruine de Pi-Ramsès et l’influence croissante du clergé d’Amon, qui mène à la crise définitive.

Hérihor, général devenu grand prêtre d’Amon, usurpe le pouvoir en -1080 et gouverne depuis Thèbes sur la Haute-Égypte, tandis que Smendès s’installe à Tanis. Reprenant le titre de pharaon à la mort de Ramsès XI, il fonde la XXIe dynastie et contrôle la Basse-Égypte.

Piankh, qui a succédé à Hérihor, confie à son fils Pinedjem Ier la charge de grand prêtre et le nomme général à la tête des armées de la Haute-Égypte et de la Nubie. Pinedjem Ier va prendre une titulature royale et régner conjointement avec Smendès (An XVI).

Smendès, pour justifier son appartenance à la maison royale, épouse Tentamon II fille de Ramsès XI. Certains spécialistes lui attribuent une autre épouse, Henouittaoui Ire, autre fille de Ramsès XI, alors que d’autres comptent cette dernière comme une de ses propres filles.

Il sera enterré à Tanis, au terme d'un règne d'un quart de siècle.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Smendès est le nom grec donné par Manéthon. Par syncrétisme, les grands prêtres d'Amon Nesbanebdjed II et Nesbanebdjed III ont donc aussi été respectivement appelés Smendès II et Smendès III.
  2. Selon Nicolas Grimal, Histoire de l'Égypte ancienne, p. 403 (format poche).