Siptah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mérenptah (homonymie).
Siptah
Image illustrative de l'article Siptah
Portrait de Siptah provenant de son sarcophage dans la vallée des rois
Période Nouvel Empire
Dynastie XIXe dynastie
Fonction Pharaon
Prédécesseur Séthi II
Dates de fonction -1194 à -1188
Successeur Taousert
Famille
Père Amenmes
Mère Soutérery
Sépulture
Nom Tombe KV47
Type Tombeau
Emplacement Vallée des rois

Siptah, ou Mérenptah-Siptah, fils de Amenmes (né vers -1206 - mort en -1188), régna de -1194 à -1188. Sa belle-mère Taousert devint régente à cause de son jeune âge.

Règne[modifier | modifier le code]

Oushebtis de Siptah conservés au Metropolitan Museum of Art de New York

Affligé d'une atrophie au pied, liée à une malformation génétique ou une poliomyélite[1], il monta sur le trône âgé d'environ douze ans. Son favori, le chancelier Bay, comblé d'honneur, assuma le pouvoir. En l'an 3 de son règne, il changea son nom de Ramsès-Siptah en Mérenptah-Siptah. Bay fut sans doute assassiné en l'an 5 de son règne, sûrement à l'instigation de la régente. Il mourut deux ans après sans descendance. La dynastie n'ayant plus d'héritiers, Taousert assuma le pouvoir.

Sépulture[modifier | modifier le code]

Sarcophage externe de Siptah dans sa tombe de la vallée des rois

Siptah est enterré dans la vallée des rois, dans la tombe KV47 qui resta inachevée à cause de la brièveté de son règne.

Titulature[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Titulature dans l'Égypte antique.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. selon Philippe Chatel, dans Dictionnaire historique de l'Égypte antique, 2001.

Source[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Pierre Grandet, Ramsès III, histoire d'un règne, Pygmalion,
  • Frédéric Servajean, Mérenptah et la fin de la XIXe dynastie, Paris, Pygmalion, , 399 p. (ISBN 9782756409917)