Smenkhkarê

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Smenkhkarê
Période Nouvel Empire
Dynastie XVIIIe dynastie
Fonction Pharaon
Prédécesseur Akhénaton
Dates de fonction -1336 ou -1333
Successeur Toutânkhamon
Famille
Père Akhénaton ou Amenhotep III
Mère Younger Lady (momie KV35YL) ou Satamon
Conjoint Mérytaton
Enfant(s) Mérytaton Tasherit (incertain)

Smenkhkarê est un pharaon de la XVIIIe dynastie (période du Nouvel Empire) s'il a vraiment régné, car son histoire est sujette à un débat entre les égyptologues. Manéthon donne au successeur du roi Oros, que l'on considère généralement comme identique à Amenhotep IV / Akhénaton, le nom de Ouaenrê, Acenchêrês ou Acherrês ou encore Achencherês et l'appelle « sa fille ». Manéthon lui attribue deux ans et un mois de règne (d'après Flavius Josèphe). Smenkhkarê ne figure pas sur les tables d'Abydos.

Roi fantôme, on ne connaît rien de Smenkhkarê. On situe son règne aux alentours de -1336 ou -1333.

Ce qui est à peu près certain aujourd'hui, et reconnu par la majorité des égyptologues, c'est qu'une reine a régné peu après Amenhotep IV (Akhénaton), dans une confusion politique et militaire catastrophique pour le pays, due à l’offensive des Hittites. Mais il y a un très grand débat des spécialistes sur : qui est cette reine ?

  • Est-elle Néfertiti ?
  • Est-elle Mérytaton, la fille aînée d’Akhénaton qui après la disparition de Néfertiti serait devenue reine (hypothèse la plus fréquemment retenue) ?

Beaucoup d'énigmes donc sur cette succession, qui apportent un grand nombre d’hypothèses, le débat reste ouvert.

Qui qu’elle fût, on voit apparaître au début du règne d'Ânkh-Khéperourê (an II) un roi au nom de Smenkhkarê. Avec lui aussi on assiste à des divergences d'opinions entre spécialistes.

Selon certains égyptologues, il serait Zannanza le fils de l'empereur des Hittites Suppiluliuma Ier (-1382 / -1342) qui épouse la reine Ânkh-Khéperourê et règne avec elle sous le nom de Smenkhkarê. Pour d'autres il est le fils d'Akhénaton, comme preuve, une stèle retrouvée à Amarna qui représenterait Smenkhkarê portant la couronne de Basse-Égypte et Akhénaton portant la double couronne.

Il aurait exercé la fonction de corégent durant quatre années aux côtés d'Akhénaton et fut peut-être envoyé à Thèbes par Akhénaton pour négocier avec le clergé du dieu thébain, et où il aurait fait construire un temple funéraire dédié à Amon. Enfin certains le donnent comme un fils d'Amenhotep III. Faute de plus de preuve aujourd'hui, aucune hypothèse n'est confirmée.

Smenkhkarê est considéré comme un pharaon mineur de la XVIIIe dynastie (Nouvel Empire). On connaît peu de choses sur lui car son règne fut très court, allant de quelques mois à un (ou deux ans) selon les sources.

Selon quelques spécialistes, Mérytaton aurait eu une fille de son union avec Smenkhkarê, Mérytaton Tasherit.

Titulature[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Titulature dans l'Égypte antique.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Il y a souvent confusion avec la reine Ânkh-Khéperourê car ils portent le même nom de Nesout-bity.