Souserenrê Bebiânkh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Souserenrê Bebiânkh
Image illustrative de l’article Souserenrê Bebiânkh
Dague en bronze portant l'inscription Le Fils de Rê, Bebiânkh, donné de vie. British Museum (EA 66062)[1].
Période Deuxième Période intermédiaire
Dynastie XVIe dynastie
Fonction roi
Prédécesseur Semenrê
Successeur Souahenrê Senebmiou ?
Sekhemrê-Shedouaset ?

Souserenrê Bebiânkh est un roi de la XVIe dynastie.

Attestations[modifier | modifier le code]

Souserenrê Bebiânkh est principalement connu par une stèle[2] trouvée à Gebel Zeit qui atteste de l'activité minière menée dans cette région de la mer Rouge pendant son règne et préserve ses noms royaux Souserenrê et Bebiânkh[1]. Cette modeste stèle enregistre les activités de ce roi dans les mines de galène de Gebel Zeit.[3] On sait également qu'il a construit une extension du temple de Medamoud[4]. Le nom de Bebiânkh a également été retrouvé sur une dague en bronze trouvée à Nagada et maintenant au British Museum, sous le numéro de catalogue BM EA 66062[1]. Il serait également nommé dans la Canon royal de Turin à la position 12.8, où il est crédité d'un règne de 12 ans. Il est également cité sur la liste de Karnak à la position 27[1].

Titulature[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Kim Ryholt, The Political Situation in Egypt during the Second Intermediate Period c.1800-1550 B.C, Museum Tusculanum Press, (1997), p. 202
  2. Georges Castel & Georges Soukiassian: Dépôt de stèles dans le sanctuaire du Nouvel Empire au Gebel Zeit, BIFAO 85 (1985), ISSN 0255-0962, pp. 291-92, pl. 64
  3. Janine Bourriau, "The Second Intermediate Period (c.1650-1550 BC)" in Ian Shaw (ed.) The Oxford History of Ancient Egypt, Oxford University Press, 2000. p.205
  4. « XVIIth Dynasty » [archive du ] (consulté le )