Périodes perses dans l'Égypte antique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Homme égyptien portant un costume perse, vers 343-332 avant J.-C.

Il y a eu deux périodes perses dans l'Égypte antique : l'une, la XXVIIe dynastie, dure plus de 120 ans, avant la dynastie des derniers pharaons égyptiens, et l'autre, la XXXIe dynastie, ne dure que 9 années, et s'achève avec la conquête du roi de Macédoine Alexandre III le Grand. Durant ces périodes, l'Égypte antique devient une satrapie de l'empire perse.

L'Égypte ayant des désirs de révolte, les différents pharaons perses tiennent cette satrapie d'une main de fer. Malgré cette sévérité, les perses réforment l'économie égyptienne, avec notamment l'introduction de la monnaie, et réalisent d'importantes constructions, comme celle du temple d'Hibis à Al-Kharga (synthèse des dieux et déesses), qui fut un hommage aux divinités. Également, le « pharaon perse » Darius Ier contribue à la remise en état de la voie d'eau de Nékao II appelée canal des pharaons (un précurseur du canal de Suez). Darius a commémoré sa réalisation par diverses stèles de granite disposées sur les rives du Nil, dont celle de Kabret, à deux-cents kilomètres de Pie, retrouvée par Ferdinand de Lesseps plus de deux mille ans plus tard, lors du percement du canal de Suez.

La domination perse sur l'Égypte s'achève avec la victoire d'Alexandre le Grand, ce qui inaugure la période macédonienne de l'Égypte.

Rois des deux dynasties perses[modifier | modifier le code]

XXVIIe dynastie :

XXXIe dynastie :